Intempéries - Vous avez été victime de dégâts ? Demandez un certificat d'intempéries

Nos anciens communiqués

Episode durable d'intempéries : orages violents, risque de grêle

Du au

 
 Une nouvelle vague d'orages concerne la France ce vendredi soir. Ces nouveaux orages sont localement violents, susceptible de provoquer des chutes de grêle et de fortes averses. Il convient de noter cependant que les orages sont des phénomènes localisés, et n'apporteront pas de la pluie bénéfique partout.
Les régions les plus touchées sont la Normandie et les Pays de la Loire, mais également l'Ile-de-France et le nord-est, de façon éparse.
Plus tard en soirée, après 22 h, les orages éclateront au sud-ouest, surtout entre Midi-Pyrénées et l'Auvergne.
Cette alerte est également prolongée jusqu'à dimanche matin pour une deuxième salve d'orages qui commencera dès ce samedi après-midi dans l'ouest.

Cette dégradation se caractérise par :

- des orages ponctuellement forts, avec des rafales de vent (localement 80 km/h) et des chutes de grêle, surtout du sud-ouest au Limousin, Auvergne et à la région Centre.
- des orages très pluvieux et très électriques en Normandie.
- de brusques averses pouvant déverser de 20 à 40 mm d'eau en une heure, avec un risque d'avoir très localement 50 mm en Aquitaine, Limousin et nord de l'Auvergne. De tels cumuls peuvent provoquer du ruissellement et des inondations temporaires. ...

Forts orages dans l'est ce lundi

Du au

Après les violents orages de dimanche qui ont éclatés ponctuellement dans le nord-ouest et le centre-est, le front froid progresse vers l'est et se réactive en se heurtant à l'air chaud encore présent dans les basses couches. 

Le puissant conflit de masse d'air engendré par le passage de cette dépression entre l'air très chaud remontant du Maroc et l'air plus frais arrivant par l'Atlantique génère des phénomènes violents avec :

- une très forte activité électrique et des risques importants de foudroiement
- un risque de chutes de grêle pouvant provoquer de graves dommages aux cultures
- des pluies soudaines et intenses (jusqu'à 30 mm en 1 h), pouvant entraîner des risques importants de ruissellements urbains, de crues et d'inondations ponctuels
- des rafales de vent au passage des orages pouvant atteindre plus de 100 km/h, avec des risques de formations tourbillonnaires (tornades) ...

Fortes pluies orageuses ce vendredi au Nord

Du au

Ce vendredi, une dépression remonte rapidement du golfe de Gascogne vers le nord de la France et la Belgique. Elle s'accompagne d'une perturbation pluvio-orageuse active qui se forme au contact de l'air chaud qui remonte d'Afrique du Nord et d'un air plus frais qui arrive par l'Atlantique.

Ce vendredi après-midi, de fortes averses orageuses se produisent encore de l'est de l'Ile-de-France et de la Picardie à la Champagne-Ardennes et à la Lorraine avant de s'évacuer en soirée vers la Belgique. Elles s'accompagnent localement de grêle et de fortes rafales de vent. Les cumuls de pluie peuvent atteindre 20 mm en une heure. ...

Forts orages au nord-ouest

Du au

Une nouvelle dégradation orageuse concerne le nord-ouest de la France à partir de ce mercredi soir. Ces orages progressent en direction de l'Ile-de-France et des Hauts-de-France dans la nuit, pour s'éloigner en Belgique jeudi matin.
Cette dégradation sera assez semblable à celle de dimanche soir. Les orages les plus forts toucheront surtout la Normandie et les Hauts-de-France, mais concerneront également l'Ile-de-France dans une moindre mesure. Ainsi, les départements placés en alerte seront ceux pour lesquels le risque orageux semble le plus marqué. Dans ce contexte instable, des orages éclateront aussi sur des départements limitrophes, mais en étant moins généralisés.

Cette dégradation se caractérise par :

- des orages localement forts, accompagnés de rafales de vent pouvant atteindre 80 km/h.
- un risque de grêle ponctuel.
- une activité électrique assez intense avec risque d'impacts de foudre sur des habitations.
- des cumuls de pluie très hétérogènes, généralement compris entre 5  et 10 mm, mais pouvant atteindre localement 30 à 40 mm en une heure, ce qui est susceptible de provoquer des ruissellements en zones pentues.

Il est à noter que ce communiqué spécial sera possiblement prolongé en journée de jeudi ainsi que vendredi pour le déclenchement d'autres vagues orageuses ultérieures sur certaines régions de la moitié nord de la France.  ...

Brefs mais forts orages ce dimanche

Du au

De l'air de plus en plus chaud concerne la France ce week-end. Mais la proximité d'une dépression sur l'Atlantique entraîne une forte instabilité, à l'origine d'orages ponctuellement forts jusqu'à ce soir 22 heures entre l'ouest, le centre et le nord de la France.

Il s'agit du premier épisode important d'orages de cette année 2022 à l'échelle de la France. Survenant en plein cœur d'un week-end très estival avec des températures très élevées, la prudence est de mise si vous êtes en extérieur.

Voici les principales caractéristiques de cette dégradation orageuse :
- des orages brefs, mais très électriques (risque élevé de foudroiement)
- un risque de chutes de grêle pouvant entraîner des dommages aux cultures
- des rafales sous les plus forts orages pouvant atteindre très localement 90 km/h
- de puissantes averses avec des intensités de 10 à 30 mm en quelques minutes, avec des risques de ruissellements urbains. ...

Forte dégradation pluvio-orageuse au sud

Du au

La première vraie dégradation pluvio-orageuse de la saison concerne jusqu'à dimanche matin le sud du pays, en rapport avec une dépression qui traverse le sud de la France. Cette situation génère de fréquentes pluies parfois orageuses sur tout le sud du pays, mais particulièrement sur un grand quart sud-est. Elle est assez atypique pour un mois d'avril, avec d'importants cumuls de précipitations pouvant dépasser des records de pluies en 24 h, pouvant provoquer d'importants ruissellements et quelques inondations ponctuelles.

Cet épisode n'a cependant rien d'exceptionnel, mais il intervient lors d'un week-end de chassé-croisé sur les routes, d'où l'appel à la vigilance dans vos déplacements.

Sur l'ensemble de l'épisode, on attend ainsi :
- 40 à 50 mm de précipitations sur l'ouest du Massif-central, localement 60 mm, soit 2 semaines de pluie environ.
- 70 à 100 mm sur les Cévennes Lozériennes et Ardéchoises, soit 3 semaines de pluie environ.
- 30 à 50 mm sur les Alpes-du-Sud, localement plus de 70 à 80 mm, en particulier sur les Alpes-Maritimes. ...

Articles les plus lus