Actualités Météo
Pourquoi le ciel est bleu ?

Par Quentin PERCEROU, rédacteur

C’est une question qu’on peut se poser tous les jours, et surtout en ce moment, alors que les conditions anticycloniques sur la moitié nord nous garantissent un ciel azur et limpide. Comment se fait-il que notre ciel est bleu ? Nous pouvons déjà vous dire que ce n'est pas en raison de la couleur des océans...

Pourquoi le ciel est bleu ?

L’anticyclone posté en Europe centrale étend son influence jusqu’à nous. Il empêche la formation de nuages et le vent d’est continental assèche et brasse l’air. Résultat : le ciel est azur et le soleil nous gratifie de son rayonnement.

Que vous soyez à vos fenêtres, sortis pour vous ravitailler... il est possible que vous vous demandiez pourquoi le ciel est bleu. Nous avons pour vous la réponse.

Pourquoi le ciel est bleu ?

Vous pourriez alors répondre alors du tac au tac : “c’est à cause de la couleur des océans”. Eh bien non. La réponse est un peu plus compliquée que ça. Pour comprendre, il faut vous représenter deux choses : la lumière du soleil, ou rayonnement solaire, contenant toutes les longueurs d’onde du spectre visible -ou pour faire plus simple, toutes les couleurs- et notre atmosphère qui est constituée de pléthore de molécules et particules.

Actualités France
Crédit : commons.wikimedia

Quand la lumière du soleil parvient jusqu’à nous, les molécules de notre atmosphère absorbent et diffusent les longueurs d’onde les plus courtes du rayonnement solaire, autrement dit la couleur bleue. Cela s’explique en raison de la petite taille des molécules de notre atmosphère qui diffusent alors massivement les longueurs d’onde courtes, ou le bleu, du rayonnement solaire. Le ciel nous apparaît alors bleu !

Cette explication a été trouvée et mise en calcul par le physicien anglais Rayleigh. Cette découverte a été nommée en son honneur “diffusion de Rayleigh”.

Pourtant le ciel n’est pas toujours bleu

Il est vrai qu’au lever et au coucher du soleil, le ciel n’est plus bleu comme en pleine journée. Cela s’explique du fait que le soleil est quasiment à l’horizontal par rapport à nous. Le rayonnement traverse alors dix fois plus d’atmosphère que s’il se trouvait au zénith. A ce moment, au lever comme au coucher du soleil donc, le bleu est quasiment dissipé et ce sont les longueurs d’onde plus longues, le rouge, qui sont plus diffusées.

Et si vous vous demandez pourquoi les nuages sont blancs, on vous répond par ici.

 

À lire aussi

Coronavirus COVID-19 : comment la météo influence la pandémie ?

Météo du week-end : passage à l'heure d'été dans la fraîcheur

L'actualité météo

Articles les plus lus