Actualités Météo
Pourquoi l'hiver n'arrive pas à s'installer ?

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

En ce début de mois de février, l'hiver n'a toujours pas réussi à s'installer sur la France, en dehors de quelques jours de temps froid entre le 20 et le 25 janvier. Depuis le début de l'hiver météorologique (1er décembre), le nombre de jours de gel se compte sur les doigts d'une main et la neige est aux abonnés absents en plaine.

Pourquoi l'hiver n'arrive pas à s'installer ?

Après deux mois très doux avec un excédent de température de +2,4°C en décembre et +2,1°C en janvier, le mois de février a débuté sous une douceur exceptionnelle sous l'influence de remontées d'air subtropical. De très nombreux records de douceur décadaires ont été battus sur une large moitié sud du pays :

- 20,5°C à Lyon - 23°C à Montpellier - 25,4°C à Dax - 26,6°C à Biarritz.

Entre le Var et la Corse ce sont des records mensuels de douceur qui ont été battus avec jusqu'à 27°C observé à Seillans (83). A noter aussi de nombreux records de douceur nocturne avec un incroyable 18°C de température minimale observé le 3 février à Calvi.

Sur l'ensemble de ces deux mois de décembre et janvier, l'excédent est proche de +2,3°C ce qui place ce bimestre au 2ème rang des plus doux en France, après les mois de décembre-janvier 2015-2016 où l'excédent avait atteint +3°C.

Pourquoi un hiver aussi doux en France ?

Depuis le début de l'hiver météorologique, les flux de sud-ouest perturbés dominent avec des dépressions qui circulent fréquemment entre les îles Britanniques et la Scandinavie, véhiculant de l'air doux océanique sur notre pays. Les températures sont donc restées la plupart du temps au-dessus des normales de saison. 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

L'air froid est resté concentré au niveau des hautes latitudes (vortex polaire sur la zone arctique) et n'a pas réussi à descendre sur le continent européen du fait de la persistance d'un puissant courant jet aux latitudes moyennes. Le seul point positif concerne la zone arctique avec une reconstitution de la banquise qui atteint une extension qui n'avait pas été vue depuis 15 ans.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Au mois de janvier, un puissant anticyclone s'est installé entre les îles Britanniques, le nord de la France et l'Europe Centrale avec des pressions très élevées. Un record national de hautes pressions a même été battu à Abbeville avec 1049,7hPa (ancien record de 1048,9 à la pointe de Chemoulin). Cet anticyclone a apporté quelques jours de temps froid, mais les gelées sont restées modérées (0 à -5°C en général) en plaine. Cet air froid dans les basses couches de l'atmosphère était même surmonté d'air plus doux en altitude. Pour avoir de fortes gelées, il aurait fallu que l'anticyclone soit positionné sur la Scandinavie en s'étendant vers la France pour advecter de l'air très froid continental (le fameux Moscou-Paris).

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Pas de neige en plaine et très peu à basse altitude en montagne

Les hivers sans neige en plaine ne sont pas rares sur les 3/4 de la France, mais cette année même les régions du nord-est plus habituées à la neige (Ardennes, plateaux de Lorraine et de Franche-Comté) n'ont quasiment pas vu de flocons. La neige peine à se montrer dans les stations du Massif central, des Vosges et du Jura où cette saison est la moins enneigée depuis une dizaine d'années. C'est le plus souvent à partir de 1500 mètres que les chutes de neige se sont montrées plus fréquentes. Les grandes stations des Alpes et des Pyrénées bénéficient donc d'un enneigement plus satisfaisant, même si le gros redoux de ces derniers jours a bien entamé le manteau neigeux avec un lessivage lié à la pluie qui est tombée jusqu'à 2400 mètres dimanche 2 février sur les Alpes.

A quand faut-il remonter pour retrouver un hiver aussi doux ?

L'hiver le plus doux observé en France depuis 1900 est l'hiver 2015-2016 où l'on avait enregistré une température moyennée sur la France excédentaire de +2,6°C à la normale calculée sur la période 1981-2010. Le mois de décembre 2015 avait été le plus chaud jamais enregistré en France avec un excédent de +3,9°C. Janvier et février avaient été aussi très doux avec de nombreux records de douceur battus et peu de gelées en plaine.

Le froid va-t-il s'installer en février ?

La tendance météo pour ces prochaines semaines ne semble pas indiquer l'installation d'un temps froid. Après quelques jours de conditions anticycloniques avec des températures de saison, le flux océanique va reprendre ses droits la semaine prochaine avec un temps agité et perturbé : les températures vont à nouveau repasser au-dessus des normales de saison. Ce temps perturbé pourrait persister 8 à 10 jours avant le retour éventuel d'un temps plus calme et sec pour la fin du mois de février. Les températures pourraient alors perdre quelques degrés, mais avec un froid qui resterait modéré. Avec une telle situation, cet hiver est donc bien parti pour se situer en 2e position des hivers les plus doux depuis 1900.  

À lire aussi

Février 2012 : la dernière grande vague de froid en France

Vacances de février : une première semaine marquée par les intempéries

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 13 septembre

L'actualité météo

Articles les plus lus