Intempéries - Vous avez été victime de dégâts ? Demandez un certificat d'intempéries
Alerte météo

Orages jusqu'à mardi, et canicule durable

Par Gilles MATRICON, météorologue
Publié le , mis à jour le

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au

3201*

Du au

Situation

Cette alerte météo concerne la persistance de températures caniculaires au centre-est et le déclenchement d'orages violents dans la nuit de ce lundi à mardi.

De l'air très chaud en provenance d'Afrique du Nord remonte d'Espagne et concerne la région Rhône-Alpes depuis ce week-end. La nuit, la température ne descend pas en dessous de 17 à 23°C et les maximales atteignent ou dépassent 35°C en journée, ce qui est juste dans les seuils de canicule.

Compte tenu de ces seuils, nos prévisions montrent que seule l'agglomération lyonnaise rentre véritablement dans les températures caniculaires. En effet, les zones de campagne restent sous ces seuils pendant la nuit avec des températures minimales entre 16 et 18°C.

Cette vague de chaleur s'annonce durable et risque d'évoluer à partir de jeudi en canicule qui s'étendra à une grande partie de la France, raison pour laquelle nos services étendront cette alerte à de nombreux autres départements au fil des jours.

On peut d'ores et déjà dire que la France s'apprête à vivre une vague de chaleur, la plus importante de cet été 2023. Dans ce contexte, le quart nord-ouest resterait à l'écart des valeurs les plus élevées.

Concernant les orages, ils se renforcent dans la nuit de ce lundi à mardi sur le même axe que la nuit dernière, du sud-ouest au nord-est. Ils s'annoncent plus forts, surtout au sud-ouest, et doivent inciter aux précautions d'usage, notamment pour les campeurs et randonneurs. De fortes pluies sont attendues au passage de ces orages nocturnes.

Observation

En fin d'après-midi de ce lundi, les seuils caniculaires étaient localement atteints en plaine lyonnaise avec 34°C à Saint-Bel et à Saint-Georges-de-Reneins et jusqu'à 35°C à Villefranche sur Saône. Les orages commençaient à s'organiser des Pyrénées à la Haute-Loire.

À 15h, les fortes chaleurs sont généralisées à la région Rhône-Alpes avec des valeurs évoluant entre 30 et 34°C en plaine. Le seuil caniculaire (>34°C) sont déjà dépassés en plaine Lyonnaise avec 34°C au Parc-de-la-Tête d'Or, Mornant, Saint-Bel et Villefranche-sur-Saône. Les humidex atteignent par endroit 39.

À la mi-journée, les températures atteignaient déjà 28 à 30°C au centre-est notamment dans le couloir rhodanien et les grandes vallées alpines. Au sud-est, les valeurs étaient parfois plus élevées avec déjà de 30 à 31°C en Provence.

Ce lundi 14 août : la nuit a été chaude sur la côte d'azur (24°C à Nice) jusque sur le Roussillon. Concernant le centre-est, les températures minimales ne sont pas descendues sous les 21°C (nuit tropicale), raison pour laquelle on parle de canicule. Ailleurs, les minimales sont restées sous ces seuils, avec 15 à 17°C, y compris dans des départements très chauds les après-midi (Drôme, Vaucluse, et les Savoies).

Hier dimanche, les températures maximales ce dimanche ont atteint 35,9ºC à Ambérieu (01), 35,2°C à Lyon (69), 35°C à Montélimar (26) et 34,5°C à Grenoble (38).

Evolution

- Fortes chaleurs : les seuils de canicule sont véritablement atteints dans la métropole lyonnaise, et s'en approchent sur la plaine du Dauphiné et la moyenne vallée du Rhône. En journée, les températures y atteignent les seuils de canicules, avec généralement 35°C. Des pointes à 38°C peuvent s'observer dans le Vaucluse.

Par la suite, et malgré des orages ce lundi et mardi, la forte chaleur présente en Rhône-Alpes va se généraliser à partir de jeudi aux 3/4 du pays. Cette vague de chaleur s'annonce durable, étendue, avec des maximales qui pourront atteindre 38 à 40°C l'après-midi et des minimales qui descendront difficilement en dessous de 17 à 22°C dans les grandes agglomérations. Le centre-est et le sud-est sont les régions où ces intenses chaleurs seront les plus marquées et les plus durables.

Compte tenu de ces seuils, nos prévisions montrent que seule l'agglomération lyonnaise rentre véritablement dans les températures caniculaires. En effet, les zones de campagne restent sous ces seuils pendant la nuit avec des températures minimales entre 16 et 18°C. En revanche, ces seuils pourront être atteints et dépassés en fin de semaine avec l'accentuation de cette vague de chaleur du sud Aquitaine à l'Occitanie jusqu'au centre-est.

On peut d'ores et déjà annoncer qu'il s'agira de la vague de chaleur la plus importante de cet été 2023 sur la France.

- Orages : une nouvelle vague orageuse va se former en milieu de nuit du sud-ouest vers les régions centrales. Ces orages seront plus violents que ceux de la nuit de dimanche à lundi.
- À partir de 20h, des orages parfois forts et brutaux éclatent sur l'ancienne région Midi-Pyrénées, entre les Hautes-Pyrénées, l'Auvergne et le Centre. D'autres orages éclatent aussi sur le flanc Est du pays, notamment sur les Alpes, nécessitant la prudence en cette période d'affluence estivale.
- La dégradation la plus intense se déclenche en milieu de nuit, entre le sud de l'Aquitaine et le Limousin. Ces secteurs subiront de violents orages entre minuit et 03 h du matin.
Ces orages pourront provoquer de forts cumuls pluviométriques (de 30 à 50 mm, localement 60 mm en Dordogne par endroit), des rafales de vent jusqu'à 80 km/h et une forte activité électrique.
En fin de nuit, l'intensité orageuse commence à diminuer mais des averses peuvent tomber jusqu'en milieu de matinée.

Liste des départements concernés

Partagez cet article
ATTESTATION MÉTÉO
Vous avez été victime d’un sinistre et votre assurance vous demande une attestation météo ou certificat d’intempéries ?
  • Nous pouvons vous aider !
  • CERTIFICAT OFFICIEL
  • REMBOURSÉ par la plupart des compagnies d’assurance

Météo #Orages

  • Comment estimer la distance d'un orage
  • Que faire en cas d'orage
  • Averses et orages d'évolution diurne, c'est quoi
  • Comment savoir si un orage est dangereux
  • Cumulonimbus, le nuage d'orage
Articles les plus lus