Alerte météoForte instabilité et neige à basse altitude au sud-est

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au
3201*
Du dimanche 3 janvier à 18:00 au lundi 4 janvier à 18:00.
Situation

Une dépression s'est creusée vendredi sur la Corse. Elle est remontée vers la Provence et s'immobilise au large des côtes varoises jusqu'à lundi, avant de se combler lentement. Sa persistance engendre une forte instabilité près du littoral provençal et sur la Côte d'Azur, le tout accompagné de chutes de neige à basse altitude dans l'arrière-pays méditerranéen.

Observation

Ce dimanche

A 18h,
la situation n'évolue plus beaucoup de puis la mi-journée, avec la persistabce d'un temps instable sur les Alpes-Maritimes et le Var, sans caractère aggravant. La dépression reste immobile au large des côtes varoises.

A 15h, l'accalmie se poursuit sur le Var. L'instabilité demeure bien présente sur la Côte d'Azur, mais les intensités de pluies demeurent limitées (entre 1 et 2mm/h).

A 12h, une accalmie se manifeste temporairement. Les averses sont faibles pour l'instant. Mais l'instabilité demeure forte en mer et remonte vers le littoral.

A 09h, la dépression se situe à proximité immédiate de la côte varoise. Elle continue d'apporter des passages pluvieux, d'intensité faible à modérée à l'ensemble de la bande littorale s'étendant de Menton à Toulon. L'est des Bouches-du-Rhône est concerné à son tour. Les cumuls de précipitations depuis jeudi soir sont très importants avec 130 mm à Cogolin (83), 105 mm à Fréjus, 90 mm aux Mayons (83)  et 80 mm à Mandelieu (06), ce qui correspond à 3 semaines à 1 mois de précipitations.

Evolution

Ce soir, l'instabilité décline sur le Var, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes.

Cette nuit, la dépression amorcera sa remontée vers les Alpes-Maritimes, ce qui aura pour conséquence d'activer son dynamisme. En fin de nuit, elle provoquera de fortes averses ponctuellement orageuses sur la Côte d'Azur.

Lundi matin, ces averses, ponctuellement fortes, concerneront toutes Alpes-Maritimes. Elles gagneront l'ensemble du Var avant la fin de la matinée. Sous les averses les plus fortes, du grésil et de la grêle sont possibles, pouvant blanchir temporairement le sol.

Lundi après-midi, l'instabilité se maintiendra des Alpes-Maritimes au Var. Sous les averses les plus fortes, les cumuls pourront atteindre 10 à 20 mm en 1 à 2 heures seulement. Une couche de plusieurs centimètres de grésil pourra se former. Il neigera dès 300 à 400 mètres.

Lundi soir, l'instabilité commencera à décliner sur les Alpes-Maritimes et le Var. Sur les Bouches-du-Rhône, des averses de neige sont envisagées jusqu'en basse vallée du Rhône, ainsi qu'entre Marignane et Aix-en-Provence, mais ne tiendra pas au sol. En revanche, dès 300 à 400 mètres, sous les intensités de neige les plus marquées, il pourrait tomber 3 à 7 cm en 1 à 2 heures seulement.

Dans le même temps, sous la double influence de cette dépression et de l'advection d'air plus froid d'Europe centrale, un retour d'Est s'organise dans le nord et l'est de la France. Il neige faiblement en plaine. Les quantités de neige restent modestes (1 à 2 cm). Néanmoins, ces chutes de neige peuvent temporairement tenir au sol en raison de températures à peine positives.

Lundi, ces faibles chutes de neige concerneront les régions au nord de la Loire, avec une légère tenue au sol le matin dans les campagnes. Cette situation nécessite une surveillance particulière, mais nous n'avons pas émis de communiqué spécial, les quantités de neige s'annonçant trop faibles en plaine pour justifier un passage en alerte pour les régions concernées.

Liste des départements concernés

L'actualité météo

Articles les plus lus