Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Bilan météo Juin 2022 : fortes chaleurs, record d'orages et grêle destructrice

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue
mis à jour le

Après un printemps très sec, ce mois de juin a été bien arrosé sur une grande partie du pays si bien que la sécheresse de surface est en net recul. Il fut marqué également par de violents orages, ayant concerné surtout les régions centrales avec une fréquence record de chutes de grêle, et de fortes chaleurs en milieu de mois avec de nombreux records battus.

Avec un excédent de 2,8°C en moyenne sur la France, ce mois de juin arrive en 2ème position des mois de juin les plus chauds, à égalité avec 2017 et loin derrière 2003 où l'excédent avait atteint 4,1°C. A noter que ce mois de juin est le 5ème mois consécutif avec des températures supérieures à la normale.

Crédit : La Chaîne Météo

Côté précipitations, ce mois de juin est le premier mois de l'année avec des précipitations excédentaires. Après un mois de mai particulièrement sec, avec un déficit de pluie de 66%, on a observé un excédent pluviométrique de l'ordre de 42% en moyenne sur la France. Les régions allant du centre-ouest à la Bourgogne ont été les plus arrosées, alors que les précipitations sont restées largement déficitaires du Languedoc-Roussillon à la Corse.

Malgré un temps fréquemment instable, le soleil a pu briller assez généreusement sur la France avec un excédent de l'ordre de 11% en moyenne sur le pays.

Crédit : La Chaîne Météo

L'activité orageuse a été exceptionnelle. Selon les données d'impacts de foudre de Météorage, ce mois de juin 2022 a été le plus foudroyé depuis 1989 avec 206 257 impacts de foudre et même le plus foudroyé des 1er semestres.

Plusieurs épisodes d'orages violents

Le week-end de la Pentecôte a été marqué par une météorologie très instable et orageuse, avec d'importants cumuls de pluie entre le sud de la Normandie et de l'Ile-de-France au Massif-Central, ainsi que localement de la grêle et de fortes rafales de vent.

Crédit : cyd

Du 20 au 26 juin, plusieurs salves orageuses ont circulé principalement sur un axe allant de la Nouvelle-Aquitaine aux frontières de l'est. De gros grêlons et des pluies très abondantes se sont produites par endroits, engendrant des dégâts importants.

Une vague de chaleur très précoce et très intense avec une alerte canicule

Les 3/4 est et sud de la France ont été concernés par un épisode de très fortes chaleurs à la mi-juin. Les plus fortes chaleurs ont concerné le sud-ouest et l'arrière-pays méditerranéen. On a relevé des records absolus de températures à Biarritz avec 42,9°C et Tarbes avec 39,2°C. De nombreux records mensuels de températures ont été battus : 40,5°C à Bordeaux, 40,1°C à Angers, 39,1°C à Nantes, 39,0°C à Blois, 37,9°C à Orléans et 36,6°C à Besançon.

Crédit : La Chaîne Météo

Cette vague de chaleur, débutée le 15 juin, est la plus précoce jamais enregistrée depuis 1947 !

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live

L'actualité météo

  • Ouragan Ian : Cuba et ensuite la Floride en ligne de mire Ouragan Ian : Cuba et ensuite la Floride en ligne de mire
  • Grande fraîcheur cette semaine, pourra t-on parler de froid ? Grande fraîcheur cette semaine, pourra t-on parler de froid ?
Articles les plus lus