Actualités Météo
Pollen et allergies : en mai fais...attention aux graminées

Par Florent SCHINDLER

Des conditions anticycloniques au nord et des orages passagers dans le sud vont se maintenir globalement cs quinze prochains jours avec des températures de saison. Pas idéal pour vos allergies, d'autant plus que les concentrations de graminées augmentent sur tout le territoire et seront de plus en plus fortes.

Pollen et allergies : en mai fais...attention aux graminées

Vous le savez, lorsque l'on est allergique, la météo joue un rôle très important, car soit elle permet d'atténuer les souffrances des plus sensibles, soit elle contribue à l'explosion des pollens. Pour ces prochains jours, peu de pluies à attendre et des températures de saison qui ne devraient pas jouer en faveur des allergiques. 

Un conflit de masse d'air va s'opérer entre de l'air froid venu d'Europe du Nord et de l'air plus doux en provenance de péninsule ibérique. Une évolution orageuse se mettra en place des Pyrénées au centre-est et concernera surtout les reliefs. La Méditerranée devrait rester un peu à l'écart de cette dégradation et c'est donc un temps sec et variable qui pourrait persister au nord. Les rares averses seront les seules à pouvoir plaquer les pollens au sol et limiter la dispersion des pollens. Dans ces conditions, la nature va en profiter, et notamment les graminées, ces herbacées que l’on voit pousser le long des routes, dans les champs et même parfois sur les ronds-points. Plusieurs sont très allergisantes comme la fléole, le pâturin, l’ivraie, le dactyle, la fétuque, la flouve, le seigle, l’avoine, le blé…

Pollens Et Allergies
Crédit : La Chaîne Météo

Comme le confirment les prévisions du RNSA (à retrouver sur le site www.pollens.fr), il restera encore un peu de bouleau ces prochains jours, mais la fin de la floraison approche à grands pas avec un risque allergique qui sera en baisse, de niveau faible à moyen sur de nombreux départements excepté dans le nord-est où il pourra rester élevé.

Les pollens de chêne sont très abondants dans l’air, mais sont moins allergisants que les bouleaux ou les graminées et le risque sera moyen.

Dans de multiples départements, c’est le cocktail bouleau, chêne et graminées qui explique le risque d’allergie global élevé, mais le RNSA constate une baisse du bouleau au profit du chêne et des graminées c'est une bonne nouvelle pour certains !

Les frênes, peupliers, saules et cupressacées perdent du terrain avec un risque d’allergie nul à faible et sont remplacés par les premiers pollens d’oseille et de plantain, avec un risque d’allergie qui ne dépassera toutefois pas le niveau faible.

En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, les pollens d’urticacées (pariétaires) sont de sortie avec un risque d’allergie de niveau moyen.

Les pollens de pinacées (pin, sapin, épicéa) sont très abondants dans l’air sur une grande partie du territoire et peuvent jaunir les surfaces extérieures (voitures, trottoirs, balcons…) mais fort heureusement ils ne s'avèrent pas allergisants.

Les pollens de platane sont faiblement allergisants et arrivent en fin de floraison, mais les micro-aiguilles contenues dans les bourres de platane provenant de la dégradation des capitules femelles de l'année précédente sont très irritantes, et peuvent gratter dans la gorge et vous faire tousser, méfiance !

Quelques conseils pratiques pour les allergiques :

- Suivez vos traitements et consultez votre médecin en cas de symptômes

- Evitez de faire sécher le linge à l’extérieur, gardez les vitres des voitures fermées pour empêcher que les pollens ne rentrent dans l’habitacle.

Vous pouvez retrouver toutes les prévisions polliniques, ainsi que les données sur la qualité de l'air dans les prévisions villes de notre site et de nos applis. Vous pouvez également consulter la carte des prévisions polliniques et le bulletin allergo-pollinique sur le site www.pollens.fr.

Ce bulletin est actualisé tous les vendredis.

 

 

À lire aussi

Le climat de l'Inde

Ouragans : la saison 2022 s'annonce intense dans l'Atlantique

Vers l'arrivée de la chaleur la semaine prochaine

L'actualité météo

Articles les plus lus