Actualités Météo
Pollen et allergies : risque élevé sur de nombreux départements

Par Florent SCHINDLER

Alors que le scrutin du second tour de l’élection présidentielle a lieu ce dimanche 24 avril, les bouleaux et les chênes sont en duel en tête du classement des pollens avec un risque d’allergie encore élevé au nord en raison du soleil et de la douceur.

Pollen et allergies : risque élevé sur de nombreux départements

Mais la bonne nouvelle si vous êtes allergique est que pour les derniers jours de ce mois d'avril, la météo s'annonce assez hésitante. Le temps pluvieux ce week-end dans le sud limite la dispersion des pollens dans l’air, tout comme l'instabilité et les quelques averses en début de semaine. Ensuite, l'amélioration très temporaire sera suivie d'une nouvelle dégradation qui pourrait revenir par le sud-ouest en milieu de semaine. Les régions méditerranéennes et les côtes de la Manche pourraient être les régions les plus souvent épargnées par les averses avec des températures un peu en dessous des normales de saison. Des conditions qui vous permettront localement de respirer un peu mieux.

Comme le précisent les prévisions du RNSA (à retrouver sur le site www.pollens.fr) le risque d’allergie sera enfin en baisse la semaine prochaine pour les pollens de bouleau avec la floraison qui se terminera petit à petit. 

Les pollens de chêne montent en puissance. Ils arrivent même en tête des pollens sur plusieurs sites de mesures, mais sont moins allergisants que les pollens de bouleau qui ont pu vous causer de sérieux désagréments ces derniers jours. Le risque d’allergie associé au chêne sera de niveau faible à moyen selon les départements.

En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le risque d’allergie sera faible à localement moyen pour les pollens d’Urticacées (pariétaires), de Cupressacées (cyprès, genévriers, thuyas…), de platane, de chêne, de graminées, de peuplier, de frêne, et de bouleau. Dans le Gard, l’Hérault, l’Aude et les Pyrénées-Orientales, le risque d’allergie global pourra atteindre le niveau élevé lors des périodes plus ensoleillées avec le cocktail des pollens listé ci-dessus. 

Les pollens de graminées continuent leur progression un peu partout avec un risque d’allergie évoluant entre le niveau faible et le niveau moyen.

Les pollens de saule sont aussi présents dans l’air en ce mois d’avril, mais avec un risque qui ne dépassera pas le niveau faible.

Les pollens de pinacées (pin, sapin, épicéa) sont très abondants dans l’air sur une grande partie du territoire et peuvent jaunir les surfaces extérieures (voitures, trottoirs, balcons…) mais fort heureusement ils ne sont pas allergisants.

Quelques conseils pratiques pour les allergiques :

- Suivez vos traitements et consultez votre médecin en cas de symptômes

- Consultez régulièrement la carte de vigilance des pollens sur le site internet www.pollens.fr

- Rincez vos cheveux le soir et aérez au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil

Attention aussi à la pollution atmosphérique qui peut exacerber les allergies aux pollens dans certaines grandes villes.

 

À lire aussi

Forte dégradation pluvio-orageuse ce week-end au sud

Météo semaine prochaine : temps agréable, mais toujours aussi sec au nord

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 26 juin

L'actualité météo

Articles les plus lus