Actualités Météo
Comment se forme le verglas ?

Par Florent SCHINDLER

Le verglas est une plus ou moins fine pellicule de glace recouvrant le sol, transparente donc peu visible, mais particulièrement dangereuse pour les automobilistes. Il fait partie des phénomènes météo qui peuvent survenir en période hivernale dans un contexte bien précis lié à la température du sol, mais aussi à celle des masses d’air entre le nuage et le sol.

Crédit : La Chaîne Météo

En période froide, en fonction du contexte météo, les précipitations peuvent se produire sous forme de pluie, de neige, mais aussi donner des pluies verglaçantes entrainant la formation de verglas au sol. Le passage d'un état à l'autre dépend de plusieurs conditions.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Si la température est proche ou inférieure à 0°C sur l’ensemble de la masse d’air située entre la base du nuage et le sol, les précipitations se font sous forme de neige. Précisons que la neige peut également tomber sans perturbation associée. Dans ce cas, il s'agit de neige industrielle, qui peut tomber en hiver, par temps sec, lorsque la qualité de l'air est dégradée (lire notre article à ce sujet). 

Lorsque les précipitations traversent une masse d’air aux températures négatives, mais qu’elles deviennent positives en se rapprochant du sol, la neige se transforme en pluie. C'est ce qu'il s'est passé fin décembre 2021, lorsque nous avons connu une douceur exceptionnelle et que la pluie est tombée sur nos massifs jusqu'à plus de 2000m d'altitude.

Dans de rares cas, il arrive que les températures à proximité du sol soient négatives et qu'une masse d’air plus douce, avec des températures positives, surplombe cette pellicule d’air froid : c'est ce que l'on appelle une couche d’inversion. Dans une telle situation, les précipitations se produisent sous forme de neige à haute altitude, puis se transforme en pluie en traversant la masse d’air plus douce. Lorsque cette pluie arrive à proximité du sol, où les températures sont négatives, l'eau gèle instantanément et se transforme en glace sur tous les objets qu’elle rencontre : c'est ce qui donne le verglas au niveau du sol, sous l’effet des pluies ou bruines verglaçantes. 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Dans ce type de situation, même en faible quantité, les routes se transforment en véritables patinoires et la conduite y devient particulièrement périlleuse. 

Le verglas peut également se former dans d'autres conditions, après la fonte, puis le regel d'une couche de neige, et lorsqu'une surface humide, après une pluie, se met à geler en raison de températures négatives. Enfin les brouillards givrants peuvent déposer un peu de givre au niveau du sol, rendant les chaussées glissantes.

 

À lire aussi

Météo du week-end : plus doux mais souvent gris

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 26 juin

L'actualité météo

Articles les plus lus