Actualités Météo
Températures : de l'été à l'hiver en une semaine !

Par Regis CREPET, météorologue

La France connaît une semaine remarquablement douce pour la saison, où l'on approche les valeurs records pour cette époque de l'année. Mais un refroidissement brutal s'annonce dès vendredi et pour le week-end de Pâques : la chute sera drastique.

Températures : de l'été à l'hiver en une semaine !

Cette première moitié de semaine est quasi estivale sur notre pays. Certes, des périodes de grande douceur en mars ne sont pas rares, mais celle-ci frôle certains records. Cette situation va totalement s'inverser en fin de semaine, pour le week-end de Pâques, où le vent tournera au nord-est, apportant de l'air froid : la chute sera drastique. Les deux jours de transition seront jeudi, pour les régions situées au nord de la Loire, puis vendredi pour les deux tiers nord de l'hexagone.

Possibles records de chaleur 

A cette époque de l'année, les records absolus de chaleur pour une fin mars sont déjà assez élevés (25,7° à Paris et 27,7°C à Bordeaux, ainsi que 31,5°C à Pau). On ne les atteindra pas. Cependant, certaines zones pourront les approcher, voire les battre là où ils sont moins élevés. Ce pourrait être le cas du centre-ouest de la France (Centre, Val de Loire, Beauce), voire de la Bretagne et de la Normandie. Certaines localités du sud-ouest pourraient aussi frôler ces records. Ainsi, il faisait déjà près de 27°C à Cazaux (33) ce lundi, alors que le record est de 28,6°C en 1955. A Rouen, on relevait 22°C ce lundi après-midi alors que le record y est de 22,3°C en 2005. Il est donc possible que les températures gagnent encore 1 à 2°C d'ici à mercredi après-midi, permettant de battre certains records entre Centre-Val-de-Loire, Bretagne et Normandie. La journée la plus douce à l'échelle de l'hexagone sera mercredi, avec une moyenne nationale pouvant frôler le record du 30 mars 2017 (23,2°C).

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Une chute drastique des températures en fin de semaine

Après plusieurs jours aux allures parfois estivales, la configuration météorologique va changer sur l'Europe de l'ouest pour la fin de semaine. L'anticyclone, actuellement positionné sur l'Europe centrale, véhicule un flux de secteur sud sur la France, pouvant faire aussi remonter des particules sableuses du Sahara en direction des Pyrénées. Cet anticyclone se résorbera jeudi et vendredi, au profit d'un nouveau qui regonlfera sur l'Irlande. Ce changement ne sera pas anodin : il entrainera la bascule des vents au secteur nord-est, et la bise venant de Scandinavie déferlera sur la France par le nord. Jeudi, on sentira ce vent frais et la baisse des températures au nord de la Loire. Au sud de la Loire, l'air frais descendra vendredi. Seul un petit quart sud-est devrait échapper au refroidissement, au moins dans un premier temps. 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Cette baisse des températures en début avril n'est pas rare non plus, mais sera particulièrement brutale. On perdra, l'après-midi, 8° à 10°C sur la moitié nord entre jeudi et vendredi, et de 5° à 8°C au sud-ouest entre vendredi et dimanche. Ces températures repasseront légèrement sous les moyennes, et cette nouvelle configuration s'annonce assez durable, au moins pour toute la semaine après Pâques. 

Dans un premier temps, ce changement de masse d'air se fera sous un temps restant sec et majoritairement ensoleillé, mais il est possible que les giboulées reviennent par la mer du Nord à partir du lundi de Pâques. Quoiqu'il en soit, le déficit pluviométrique actuel semble devoir se poursuivre car les giboulées ne donnent qu'un arrosage ponctuel et peu abondant. Les températures devraient, quant à elles, rester globalement de saison pour le mois d'avril, après cette baisse Pascale.

 

À lire aussi

Météo du week-end de Pâques : quel jour organiser votre chasse aux oeufs ?

Climat de mars : 60°C d'amplitude thermique !

Climat d'avril : les premières chaleurs estivales

L'actualité météo

Articles les plus lus