Actualités Météo
Cyclone tropical Belna : impact imminent sur Madagascar

Par Quentin PERCEROU, rédacteur

Le cyclone Belna est passé dimanche à 130 km au large de Mayotte, plus loin de l'archipel qu'attendu. L'île a donc été épargnée par la violence du cyclone tropical Belna qui s'apprête à frapper l'ouest de Madagascar.

Crédit : Meteosat-8

La saison cyclonique dans l’océan Indien sud-ouest a débuté avec les cyclones tropicaux Ambali et Belna qui ont respectivement épargné la Réunion et Mayotte. Le premier s'est dissipé rapidement en mer après une intensification explosive, la plus rapide pour un système nommé dans l'hémisphère sud depuis le début des relevés (185 km/h pris en l'espace de 24 heures).

Le cyclone tropical Belna a lui aussi épargné Mayotte. Il est passé relativement loin des côtes, à une centaine de kilomètres. Les cumuls de pluies n'ont pas été importants tout comme les vents. La mer était en revanche agitée et les transports fluviaux ont été mis à l'arrêt. Toutes les alertes pour l'île ont été levées. Néanmoins, des averses orageuses pourront se déclencher à la mi-journée et dans l'après-midi sur l'île dans la traîne du cyclone tropical. 

Désormais, Belna se dirige vers l'ouest de Madagascar qu'il frappera de plein fouet ce lundi.

Quel impact sur Madagascar ?

Belna se trouve actuellement à 240 kilomètres au sud de Mayotte et se déplace toujours vers sud-sud-ouest. La pression actuelle du système est de 978 hPa. Les vents moyens circulent à 120 km/h autour de l'oeil et les rafales atteignent les 165 km/h. Belna est donc un cyclone tropicale intense, conformément à la terminologie employée dans ce bassin océanique

Le nord-ouest de Madagascar sera touché cet arpès-midi, dans une zone s'étendant de Soanenga à Mahajanga, ville portuaire habitée par plus de 200 000 habitants(équivalent en France d'une ville comme Rennes). Mieux vaudra éviter les côtes, qui seront soumises à une forte houle et des vagues d'une hauteur pouvant atteindre les 6 mètres.

Les cumuls de pluies sur la zone seront importants, jusqu'à 200 mm possibles en 24 heures sur la zone de Soalala, ce qui représente un peu moins de 2 mois de pluies pour ce territoire. Les vents moyens à l'atterrissage, qui devraient se produire sur cette commune malgache, pourront atteindre les 100 km/h. Le village, peuplé par une dizaine de milliers d'habitants, doit se préparer à un violent impact et des inondations. Des sumbersions marines sur ses littoraux sont possibles également en raison de l'onde de tempête très importante et des vagues pouvant atteindre les 5 à 6 mètres.

Belna longera ensuite tout l'ouest de Madagascar avec des pluies très importantes sur la côte ouest et des vents soutenus qui devraient faiblir en raison de la présence des terres. Les habitants qui résident de Mahajunga à cap Saint-André doivent suivre l'évolution de Belna dont l'intensité reste encore à bien quantifier.

À lire aussi

Les ouragans : comment sont-ils nommés ?

L'actualité météo

Articles les plus lus