Actualités Météo
Vagues de froid aux USA : quelles conséquences pour l'Europe ?

Par Regis CREPET, météorologue

Alors qu'une partie de l'Amérique du Nord connaît depuis la fin septembre une récurrence précoce de vagues de neige et de froid, vous êtes nombreux à nous demander si ce froid peut concerner l'Europe, ou simplement influencer nos conditions météo.

L'Amérique du Nord est un continent de 24,7 millions de km2 dont la typologie est propice à des contrastes de températures et à des conflits de masses d'air très importants. Le Canada et les États-Unis, ouverts sur l'Arctique, bénéficient d'une géographie propice aux écoulements d'air polaire. A l'inverse, les remontées d'air chaud en provenance du Golfe du Mexique peuvent atteindre le Québec et toute la côte Est. Ces variations de masses d'air sont telles qu'elles peuvent se faire ressentir jusqu'en Europe, mais néanmoins de façon atténuée.

 

Pourquoi le froid des États-Unis ne peut pas atteindre l'Europe ?

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

Ces brusques variations de masses d'air trouvent leur origine par des fluctuations des vents en haute altitude, vers 10 000 mètres. Le courant situé à cette altitude, que l'on appelle le jet stream, entraîne les centres d'action - dépressions et anticyclones - dans son mouvement et canalise les masses d'air. Lorsque le "vortex polaire" (le jet stream des hautes latitude) descend vers le sud, il entraîne avec lui des masses d'air polaire, responsables alors de vagues de froid. Ces effets ondulatoires sur le continent nord-américain sont d'une telle puissance que la dynamique atmosphérique se propage ensuite vers le nord-est, vers l'océan Atlantique. Les vagues de froid peuvent alors atteindre la côte Est. En revanche, ces vagues de froid ne peuvent jamais atteindre l'Europe, pour deux raisons principales.

La première est qu'en franchissant l'océan Atlantique sur près de 5000 km, la masse d'air se réchauffe et se charge d'humidité. La seconde est qu'avec la force de Coriolis, ces masses d'air parviennent en Europe dans un flux qui s'oriente au sud-ouest : c'est donc de l'air radouci et humide qui nous parvient.

Cet effet de balancier assez classique a donc pour conséquence de transformer une vague de froid américaine en un temps doux, venté et pluvieux en France les jours qui suivent. 

 

Froid en Amérique et froid en France : des situations différentes

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

Il arrive que le froid concerne des deux côtés de l'océan Atlantique, à la fois en Amérique du Nord et en Europe, y compris en France, comme en 2010 par exemple. Ces situations ne sont pas liées et présentent des causes différentes. Le froid d'Amérique du Nord descend du Canada, tandis qu'en Europe, il provient du nord-est ou de l'est, c'est-à-dire de Scandinavie ou de Russie. C'est ainsi que les températures sont basses de chaque côté de l'Atlantique, mais les centres d'action ne sont pas les mêmes : pour l'Europe, le vecteur du froid est alors l'anticyclone de Sibérie.

 

En conclusion, on retiendra que les vagues de froid américaines ne peuvent jamais atteindre l'Europe car près de 5000 km d'océan séparent ces deux continents. Mais en raison du jeu des masses d'air, ces vagues de froid ont des répercussions météorologiques jusqu'en France en apportant souvent un flux de sud-ouest doux et humide. Cependant, il arrive que des vagues de froid concernent simultanément les deux continents, mais sans aucun rapport entre elles.

 

À lire aussi

Chaleur record aux USA : près de 40°C mercredi !

USA : tempête de neige au nord et incendies en Californie

Le vortex polaire

L'actualité météo

Articles les plus lus