Actualités Météo
Un défilé de perturbations la semaine prochaine

Par Regis CREPET, météorologue

Ne rangez pas vos parapluies puisque la semaine prochaine s’annonce une nouvelle fois assez perturbée, en tout cas sur les 2/3 nord du pays avec un défilé de perturbations plus ou moins actives. Seul l’extrême sud et le quart sud-est échapperont à ce temps automnal.

Un temps de saison dominé par le flux zonal

La situation de la semaine prochaine sera au final assez classique pour la saison avec des hautes pressions (anticyclones) situées entre les Açores et la Méditerranée et des zones de basses pressions (dépressions) circulant entres les îles britanniques et les pays Scandinaves. Ceci ramènera donc un flux zonal sur notre pays, situation classique à nos latitudes tempérées durant la saison automnale. Le flux zonal, terme météorologique, désigne un flux d'ouest assez vigoureux piloté par de vastes systèmes dépressionnaires centrés des îles britanniques à la Scandinavie.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Défilé de perturbations

Cette configuration, dont nous avions perdu l'habitude ces derniers mois, est pourtant l'une des plus classiques que l'on peut retrouver en cette saison. Elle se caractérise par un temps souvent couvert et pluvieux, des épisodes venteux parfois marqués, ainsi que par une relative douceur océanique homogène de nuit comme de jour. Cependant, l'ambiance est automnale. La limite pluie-neige reste donc souvent assez élevée en montagne, au dessus de 1500 à 2000 m. Toutefois, lorsque le flux bascule temporairement au nord-ouest à l'arrière des perturbations, on retrouve parfois des températures plus fraîches et de la neige pouvant s'abaisser temporairement plus bas, avec les premiers saupoudrages significatifs sur les Alpes.

La plupart des automnes et des hivers entre la fin des années 1990 et le début des années 2000 ont connu ce flux d'ouest persistant, rendant les chutes de neige en plaine très rares. Ces prochains jours, le temps restera influencé par ces conditions océaniques, et on n'attend donc pas de refroidissement significatif. Il est toutefois encore trop tôt pour anticiper une éventuelle persistance durable de cette situation météorologique, même s'il semble acquis que le flux d'ouest persistera jusqu'à la mi octobre avant de laisser la place au retour probable des anticyclones.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Des cumuls de pluie assez inégaux d’une région à l’autre

La bonne nouvelle est que ce flux d’ouest perturbé ramènera des pluies sur le pays, alors qu’un grand nombre de départements restent encore concernés par des restrictions d’eau. Ces cumuls seront en revanche assez inégaux selon les régions avec guère plus de 5 à 15 mm, soit moins d’une semaine de pluie au sud de la Loire, alors que les régions de la Normandie au Grand-Est pourraient recevoir jusqu’à 60 mm soit 3 semaines de précipitations. Ces cumuls, bien que significatifs, ne suffiront pas à enrayer la sécheresse dans un premier temps.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

L’été se poursuivra en Méditerranée

Dans le même temps, situation typique dans un flux zonal, le pourtour méditerranéen restera au sec car protégé par les reliefs qui l’entourent. La semaine sera là-bas sèche et ensoleillée et parfois ventée avec mistral et tramontane.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

À lire aussi

Météo week-end : peu de place au soleil et quelques pluies

La sécheresse persiste malgré les pluies récentes

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 10 novembre

Prévisions saisonnières : début de l'hiver 2019 - 2020

Bilan climatique de septembre 2019

Quel est le lien entre froid et maladie ?

Météo week-end : peu de place au soleil et quelques pluies

Un défilé de perturbations la semaine prochaine

La sécheresse persiste malgré les pluies récentes

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 10 novembre

Prévisions saisonnières : début de l'hiver 2019 - 2020

Bilan climatique de septembre 2019

Quel est le lien entre froid et maladie ?

L'actualité météo

Articles les plus lus