Intempéries - Vous avez été victime de dégâts ? Demandez un certificat d'intempéries
Alerte météo

Intempéries : orages et coup de vent

Par Gilles MATRICON, météorologue
Publié le , mis à jour le

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au

3201*

Du au

Situation

Sous l'influence d'un puissant courant jet d'altitude, une dépression s'est creusée au large des Açores ce week-end et remonte en direction de la mer du Nord en passant par la Manche ce mardi matin. Au contact de l'air chaud qui remonte de Méditerranée et de l'air polaire qui déboule des îles britanniques, l'activité de cette dépression s'en trouve renforcée.

En conséquence, la perturbation associée à cette dépression provoque des orages inédits pour la saison jusqu'à ce lundi soir, du sud-ouest au nord-est, avec un fort risque de chutes de grêle. Sous les orages, les rafales peuvent atteindre 80-90 km/h. Ces orages, en raison de leur précocité, alors que nous ne sommes qu'à la fin de l'hiver, nécessitent une attention particulière, raison pour laquelle une alerte météo a été émise par nos services.

Par ailleurs, le vent qui accompagne cette dépression concerne les régions du nord-ouest de ce lundi soir à mardi matin. Des rafales pouvant atteindre 100 km/h sont attendues en bord de Manche, et 80 à 90 km/h dans les terres. Les vents forts se généraliseront également le long de la côte atlantique ce lundi soir, en particulier des Charentes au pays basque (rafales proches de 100 km/h également pendant la nuit).

Observation

Ce lundi

À 18 heures
, les orages s'étendent des Hautes-Pyrénées à la Champagne à la Lorraine en passant par l'Auvergne et la Bourgogne. L'activité électrique est marquée entre Ambert (63), Roanne (42), Châlons-sur-Saône (71) et Dijon (21). D'autres orages éclatent sur le sud des Vosges. Le vent a atteint 93 km/h à Clermont-Ferrand (63) et 91 km/h sur Lyon (69).

A 15 heures :
L'activité orageuse débute et se développe rapidement avec des lignes d'orages se formant de la Bourgogne et du sud de la Champagne à la Lorraine. Les pluies sont intenses au passage des orages. Les précipitations sont soutenues sous les orages les plus forts. On a observé 13,6 mm en une heure à Vendeuvre-sur-Barse dans le département de l'Aube.
D'autres orages remontent de la Dordogne vers le Limousin.

Le vent souffle fort près de la Manche et de la mer du Nord avec 110 km/h à Barfleur (50), 100 km/h à Dunkerque, 93 km/h à Calais, 100 km/h à Fécamp. A noter aussi de violentes rafales de vent sur les crêtes pyrénénennes avec 117 km/h à Iraty (64) et 122 km/h au lac d'Ardiden (65).

A midi :
Aucun impact d’orages n’était encore détecté sur l’hexagone. Mais des averses tombaient déjà sur les Pays de la Loire. Le début de la dégradation reste prévu entre 14h et 15h. Concernant le vent, il souffle des côtes du Finistère à celle de la Manche entre 60 et près de 100 km/h, avec un maximum sur Calais (62)à 99 km/h

Ce matin :
Le système dépressionnaire circulait sur les îles britanniques. Sous son influence, les vents soufflent modérément sur le nord-ouest (Bretagne, Normandie) entre 70 et 90 km/h. Les températures sont remarquablement douces pour la saison sur ces régions (entre 12 et 14°C).

Evolution

Le début de la dégradation est attendu ce lundi après-midi avec le développement des orages.

Ce lundi soir, ces orages atteignent la Bourgogne, le nord de Rhône-Alpes, la Bourgogne, le Jura, l'Alsace et la Lorraine. Ils peuvent être forts, mais le risque de chute de grêle diminue avec la tombée de la nuit. Parallèlement, le vent qui a soufflé assez fort toute la journée dans le nord-ouest se renforce à près de 100 km/h en bord de Manche et de la façade atlantique en raison de l'approche de la dépression.

Cette nuit, la dépression traverse le sud de l'Angleterre. C'est pendant cette période que l'agitation est la plus forte, avec un coup de vent sur les régions littorales de l'Atlantique et de Manche-ouest. Les rafales progressent pendant la nuit le long des côtes de la Manche jusqu'au Pas-de-Calais. Il s'agit cette fois d'un coup de vent classique, sans commune mesure avec la tempête Larisa de vendredi.

Mardi matin, avec l'évacuation de la dépression en mer du Nord, de fortes rafales convectives seront possibles sous les averses avec des pointes proches de 80-90 km/h sur les régions au nord de la Seine et 10 à 20% supérieures ponctuellement sous orages.

Parallèlement, mistral, tramontane et vent d'ouest se lèveront en Méditerranée, avec un nouveau risque de fort coup de vent qui amènera nos services à émettre une alerte pour le sud-est, pour la journée de mardi.

Liste des départements concernés

Partagez cet article
ATTESTATION MÉTÉO
Vous avez été victime d’un sinistre et votre assurance vous demande une attestation météo ou certificat d’intempéries ?
  • Nous pouvons vous aider !
  • CERTIFICAT OFFICIEL
  • REMBOURSÉ par la plupart des compagnies d’assurance

Météo #Orages

  • Que faire en cas d'orage
  • Comment savoir si un orage est dangereux
  • Comment estimer la distance d'un orage
  • Cumulonimbus, le nuage d'orage
  • Averses et orages d'évolution diurne, c'est quoi
Articles les plus lus