Alerte météoCrues et inondations au nord-est

Par Pascal SCAVINER, météorologue

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au
3201*
Du jeudi 15 juillet à 18:00 au vendredi 16 juillet à 9:00.
Situation

 Dans un contexte météo très instable depuis la mi-juin, l'est de la France subit une très importante dégradation pluvieuse. Cette dégradation est liée à la dépression nommée BERND par l'Université de Berlin et s'est isolée en goutte froide ce jeudi sur la Bavière. Elle a généré d’importants cumuls de précipitations entre les Ardennes, la Lorraine et la Franche-Comté avec de fréquentes inondations.
Si les pluies ont progressivement faiblit ce jeudi après-midi, les cours d’eau continuent de réagir et de provoquer des inondations. Jusqu’à vendredi 9h, les pluies vont rester faibles à l’exception d’intensités parfois soutenues sur le Haut-Doubs et le Haut-Jura. La situation est toujours sous surveillance sur le risque d’inondations jusqu’à vendredi 0h, avant l’amorce généralisée des décrues.
 

Observation

Ce jeudi 

A 18h,
les précipitations les plus soutenues s'observent autour de la dépression centrée sur le nord-est de l'hexagone. Elles s'étendent majoritairement des Ardennes à l'est de l'ïle-de-France, et dans un triangle région lyonnaise / Savoie / territore de Belfort. Les intensités de pluies sur les trois dernières heures sont dans l'ensemble assez faibles, entre 1 et 4 mm, même si on relève localement autour de 10 mm dans l'Ain et le Doubs.

à 15h, les pluies les plus soutenues concernent l'Avesnois mais aussi le centre-est entre le Doubs, l'Ain et la Haute-Savoie avec des cumuls de pluie de 3 à 5 mm par heure. Au cours des 6 dernières heures on a relevé 15 mm à Blécourt (Haute-Marne), 18 mm à Maubeuge (59), 21 mm à Arbois (39), 25 mm à Saint-Julien (39) et 30 mm à La Balme-sur-Cerdon (01).

A 12h, il continue de pleuvoir de manière soutenue des Ardennes au nord-ouest de la Champagne et également de la Meuse au département de l'Ain. Dans le même temps, les précipitations sont désormais faibles et éparses sur l'est de la Lorraine et l'Alsace. Durant les trois denières heures, il est tombé 15,6 mm à Bourg-en-Bresse (Ain), 7,6 mm à Thurey (Saône-et-Loire) et 7,4 mm à Dijon (Côte d'Or).

A 9h, les pluies ont été persistantes et très abondantes la nuit dernière sur les départements du Grand-Est et de la Franche Comté. On relevait ainsi sur les dernières 24h, près de 105 mm à Bouligny (Meuse), 96,2 mm à Blécourt (Haute-Marne), 61,2 mm à Nancy (Meurthe-et-Moselle) et 49,4 mm à Lons-Le-Saunier (Jura), ce qui représente jusqu'à 1 mois et demi de précipitations. De nombreux cours d'eau ont réagi et sont en crue comme la Vezouze qui atteignait 2,42 mètres à Lunéville, quasiment au niveau de la crue de février 2013.

Evolution

Jusque dans la nuit, les pluies les plus soutenues vont continuer de toucher le Haut-Doubs et le Haut-Jura. Ailleurs, les précipitations resteront assez faibles et les décrues poursuivront leur baisse dès la soirée.

Vendredi, les pluies cesseront progressivement en Franche-Comté et les décrues amorceront une baisse significative et généralisée. Le communiqué spécial sera alors levé à 9h.

Les caractéristiques de cette dégradation jusqu’à vendredi 9 h sont les suivantes :

- des cumuls de pluies de 10 à 20 mm du territoire de Belfort au Jura, mais jusqu’à 30 mn sur le Haut-Doubs et le Haut-Jura.
- des crues importantes de cours d'eau descendant des Vosges et du Jura (Meuse, Moselle, Doubs et leurs affluents respectifs) accompagnées d'inondations.
 - des risques de coulées de boue.
 

Liste des départements concernés

L'actualité météo

Articles les plus lus