Alerte météoTempête Dennis, vents violents et fortes pluies

Par Gilles MATRICON, météorologue

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au
3201*
Du dimanche 16 février à 15:00 au dimanche 16 février à 18:00.
Situation

 Après les tempêtes Ciara et Inés, une nouvelle tempête frappe l'Atlantique Nord. Cette tempête se creuse dimanche à 925 hPa au nord de l'Ecosse pour s'étendre de la Scandinavie jusqu'en France, alors que l'anticyclone des Açores reste assez puissant à 1035 hPa. Ce différentiel de pressions très important (près de 100 hPa en 4000 km de distance) renforce le caractère tempétueux des vents au niveau du sol. Notons aussi que ces basses pressions au sein de la dépression DENNIS sont proches des valeurs records pour l'Atlantique Nord.

Dans cette configuration, le nord de la France est une nouvelle fois plus particulièrement impacté par les vents les plus violents ce dimanche avec des rafales qui atteindront localement 120 à 130 km/h sur les caps et côtes exposés, entre 90 et 110 km/h dans les terres au nord de la Loire.

Contrairement à la tempête Ciara qui a touché de nombreuses régions, la tempête Dennis limite son influence aux régions au nord de la Loire. Elle est d'aussi longue durée (entre 12 et 24 heures) et apporte des vents un cran en dessous de la tempête Ciara de dimanche passé. Les coefficients de marée très bas (58 et 52) limitent les risques de submersions au moment de la pleine mer, d'autant plus que les vents les plus forts soufflent surtout aux moments des pleines mers.

Cette tempête s'accompagne aussi de pluies abondantes en Bretagne. Des cumuls de 30 à 70 mm sont attendus jusqu'à lundi sur le Finistère, correspondant à 3 semaines de précipitations et peut faire réagir les cours d'eau (l'Aulne, le Steïr, le Jet, l'Odet) avec des risques de crues et d’inondations ponctuelles.

Observation

A 16 heures, des rafales puissantes ont été relevées dans la dernière heure sur les départements de l'Orne et de la Mayenne à l'avant du front froid avec 120 km/h à Saint-Hilaire (61) et à l'Huisserie (53). Le vent s'est orienté au secteur ouest sur les côtes de la Manche et souffle toujours en tempête de la Normandie aux Hauts-de-France avec des rafales à 117 km/h à Granville et 114 km/h à Calais. Plus à l'ouest, sur la Bretagne le vent a nettement faiblit mais il pleut abondamment, en particulier sur les départements déjà copieusement arrosés ces dernières heures, le Finistère et le Morbihan.

Voici la liste des rafales les plus fortes observées depuis ce matin (bilan provisoire) : 

96 km/h à Paris Montsouris (75)
98 km/h à Changis (77)
100 km/h à Ernee (53) et Chouilly (51)
101 km/h à Lorient (56)
103 km/h à Lille (59)
104 km/h à Angers (49) et Morlaix (22) et Rennes (35)
105 km/h à Merville (59) et Deauville (14)
107 km/h à Caen (14) 
108 km/h à Dinard (35)
109 km/h à Laval (53)
110 km/h à Brest (29)
111 km/h à Fécamp (76), Quimper (29) et Ernee (53)
113 km/h à Abrissel (35)
114 km/h à Luché-Pringe (72) et Calais (62)
115 km/h à Concarneau (29) et Angers (49) et au Havre (76)
116 km/h à Nort sur Erdre (44)
117 km/h à Granville (50)
120 km/h à Saint-Hillaire (61) et à L’Huisserie (53)
124 km/h au cap Gris Nez (62)
134 km/h à Rostrenen (22)
138 km/h à Gatteville le Phare (50)

Sous la perturbation liée à la tempête Dennis, des pluies continues d'intensité modérée à forte se produisent sur le sud de la Bretagne avec 59 mm relevés à Kernascléden (56), 56 mm à Berné (56) et 53 mm à Plouay (56), correspondant à 2 à 3 semaines de précipitations.

Evolution

Cet après-midi, des Pays-de-la-Loire à la Lorraine en passant par le bassin parisien et les Hauts-de-France, les rafales restent fréquentes entre 90 et 100 km/h, avec localement des rafales maximales entre 110 et 120 km/h.  Près des côtes de la Manche, les rafales les plus fortes atteignent 120 à 130 km/h ponctuellement.

En mer, on observe au large en mer d'Iroise et Manche ouest des vagues de 6 à 7 m avec des vagues de 10 mètres au large de la pointe Saint-Mathieu (29).

Dans la soirée, les vents faiblissent à partir de 19 heures  dans le nord de la France avec des rafales entre 70-80 km/h dans les terres, des Pays-de-la-Loire aux Hauts-de-France en passant par le bassin parisien. Près de la Manche, les vents faiblissent encore plus rapidement après le passage de la perturbation cet après-midi.

Cette tempête s'accompagne de pluies abondantes en Bretagne. Des cumuls de 30 à 70 mm sont possibles entre samedi soir et lundi sur le Finistère, ce qui correspond à 3 semaines de précipitations et fait réagir de nombreux cours d'eau (l'Aulne, le Steïr, le Jet, l'Odet) avec des risques de crues et d'inondations ponctuels.

Ces intempéries prennent fin sur l'hexagone ce dimanche entre 18 h et 20h avec l'affaiblissement et l'éloignement de la tempête vers l'Allemagne et la Suisse.

Liste des départements concernés

L'actualité météo

Articles les plus lus