Actualités Météo
SUIVI ORAGES : vent record à 109 km/h à Bourges, violents orages de grêle du Limousin à la Bourgogne

Par Pascal SCAVINER, météorologue

Comme lundi, et à chaque fois que la situation l’exige face à des risques d’intempéries, nous effectuons un suivi de la situation pour vous aider dans vos décisions. C’est de nouveau le cas ce mardi en raison des violents orages en cours ce soir. Ces orages sont parfois porteurs de violentes grêles, de pluies intenses et de rafales jusqu’à 100 km/h.

Crédit : La Chaîne Météo

À 23 h 30, un axe de forts orages s'étire du Limousin à la Bourgogne. Il s'accompagne de chutes de grêle et de vents violents.

À Bourges (18), la fête de la musique a été interrompue ; il est tombé 36 mm de pluies en l'espace d'1 h, équivalent à 3 semaines de précipitations !

En Corrèze, il est tombé 37 mm de pluies en 30 minutes à Meymac et 35 mm à Ussel, soit 2 semaines de précipitations.

À 23 h, la situation continue à se dégrader. Ainsi, de violents orages éclatent entre Dijon, Auxerre, Nevers, Montceau-les-Mines, Autun, Moulins, Montluçon ou bien Ussel avec de la grêle. Ces orages gagnent la Champagne, la Lorraine, entre Saint-Dizier et Nancy, mais aussi la région de Chaumont et de Langres. D'autres orages ont abordé le littoral aquitain et atteignent la région de Bordeaux.

 

Mais c'est le secteur de Vichy qui est le plus menacé actuellement, car des orages sont en train de s'organiser sur l'ouest de l'Allier et pourraient à nouveau provoquer entre 23 h et 23 h 30 un énorme orage, le 2ème en 15 jours !

À 22 h 15, un axe pluvio-orageux est bien en place de l'Occitanie à la Bourgogne jusqu'au Centre val de Loire en passant par le Limousin et l'Auvergne où les intensités horaires de pluies sont de 2 à 5 mm en moyenne, mais localement 30 mm. C'est le cas sur Bourges où la fête de la Musique a été interrompue par un très violent orage de grêle.

L'atmosphère est donc en instabilité et en ébullition absolue ce soir sur une grande partie du pays, toujours en liaison avec ces remontées d'air humide générés par une dépression sur le golfe de Gascogne.

Ces pluies parfois intenses et orages localement accompagnés de grêle se poursuivent la majeure partie de la nuit sur ces régions, en pivotant de l'Aquitaine au Grand-Est. Sous ces pluies orageuses, des cumuls de précipitation localement abondants peuvent atteindre 20 à 50 mm, équivalent à 2 semaines de précipitations.

À 21 h, si les orages faiblissent en Bretagne, le Cher, le val de Loire, le nord de l'Auvergne et la Bourgogne restent sous la menace de fortes précipitations et de chutes de grêle localisées. Ainsi, il vient de tomber 24 mm de pluie à Vierzon (18) et 20 mm à Isle-les-Bardais (03) en 20 minutes.

C'est au sud-ouest que la situation continue à se dégrader, de l'Aveyron au Cantal avec le passage de violents orages actuellement avec 28 mm d'eau relevés en 30 minutes à Colombies (12). Ces orages remontent au nord pour atteindre d'ici à 22 h le Puy-de-Dôme, la Corrèze et la Haute-Loire. 

À 20 h 15, plusieurs foyers orageux sont présents sur la France. Le principal s'étire de la plaine du Forez dans la Loire à la Bourgogne, au Jura et au sud de l'Alsace où de la grêle continue d'être signalée du côté de Feurs et Balbigny où il vient de tomber 23 mm d'eau ces dernières minutes. Les vignobles du Forez et des coteaux du Lyonnais ont essuyé de gros dommages. Ces orages menacent directement Lyon actuellement.

D'autres orages éclatent de l'est de l'Indre au nord de l'Allier au Cher à la Nièvre en direction du sud de l'Yonne, vers Avallon. Ils sont très localisés, mais violents, avec de la grêle.

D'autres orages éclatent sur le Maine-et-Loire et la Vienne, toujours très localisés. Mais les vignobles d'Anjou-Saumur subissent des chutes de grêle.

Du Morbihan à l'Ille-et-Vilaine, des pluies orageuses se poursuivent. À Rennes, c'est l'accalmie et le retour au sec est prévu d'ici à 21 h. 

Enfin, dans le sud-ouest, c'est le contraire, l'activité pluvieuse et orageuse s'est renforcée depuis 19 h en Occitanie avec des pluies passagèrement soutenues. Mais c'est entre le Tarn et l'Aveyron que les orages sont les plus forts. La région de Rodez est sous la menace d'un violent orage. Ces orages gagnent le Cantal à partir de 21 h.

 À 19 h, des orages dispersés éclatent du centre du Morbihan à l'Ille-et-Vilaine. Il vient de tomber 35 mm de pluies en 1 h à La Noé-Blanche (35), soit 2 semaines de précipitations. La région de Rennes est actuellement sous l'orage. Ces orages se décalent ces prochaines heures vers le centre de la Normandie en perdant de leur activité après 22-23 h.

D'autres orages dispersés éclatent sur l'est de la région Centre, dans le Cher, ainsi que sur la Nièvre en Bourgogne, tout en étant très ponctuels. Mais des chutes de grêle peuvent néanmoins être observées.

Entre le nord du département de la Loire, le val de Saône, le Doubs et la Haute-Saône, de puissantes cellules orageuses circulent sur ces secteurs, avec de la grêle observée à l'instant sur Mâcon. Prudence, car ces orages atteignent le sud de l'Alsace ainsi que la région de Montbéliard, Belfort, Besançon et Pontarlier d'ici à 20 h.

En Occitanie, l'épisode pluvio-orageux  est en place. Il est pour l'instant plus modéré que prévu, avec quelques orages néanmoins signalés entre la région de Carcassonne, le Minervois et les Cévennes héraultaises. L'instabilité orageuse devrait se renforcer sur ces régions en cours de soirée, c'est déjà le cas entre Castres et Albi, soyez vigilants ! 

À 18h, de forts orages touchent la région près de Mâcon, et celle entre Rennes et Nantes.

À l'opposé, on observe sur les versants sud des Pyrénées une dégradation orageuse organisée. C'est la violente dégradation qui va débuter rapidement sur l'Occitanie d'ici 19h30.

À 16h50, dans une activité orageuse assez diffuse à cette heure, des amas orageux continuent de s'observer au nord de la région nantaise, entre Vichy et Nevers et entre Lyon et Macon. Les pluies sont localement fortes, avec par exemple 17 mm tombés en 30 mn sur Néris-les-Bains dans l'Allier. Les chutes de grêle sont intensité modérée.

Les orages les plus forts se dirigent vers le Jura, le Doubs et la Haute-Saône.

Pour la fête de la musique ce soir, de nombreux concerts et festivités sont annulés ou cesseront à 22h par décision préfectorale, renseignez-vous.

A 15h40, les forts orages qui ont touché la région de Saint-Etienne ont perdu de leur intensité en se dirigeant sur le Lyonnais. On attend néanmoins rapidement une nouvelle salve orageuse sur ces régions. La prudence prévaut donc toujours.

D'autres orages regroupés, et d'intensité modérée, s'observent entre Montluçon et Vichy ainsi que sur la région de Nantes.

Il est toujours prévu que la situation va se dégrader fortement entre 16h et 17h entre la Saône-et-Loir et le Jura.

A 14h40, on observe quelques orages isolés au large du Morbihan et la région Centre tandis que des cellules plus organisées traversent la région de Saint-Etienne en direction du Lyonnais. La convection commence ainsi beaucoup tôt qu’hier. Elle est pour l’instant conforme aux plus récentes prévisions.

Les orages sur Saint-Etienne vont rapidement atteindre le Lyonnais dans l’heure et se généraliser près d’un axe entre le sud de la Bourgogne et les Alpes du nord d’ici 16h. PRUDENCE, car ces orages sont gréligènes avec des grêlons jusqu’à 5 cm. Les rafales de vent peuvent atteindre localement les 100 km/h et les pluies jusqu’à 40 mm en moins d’1 heure.

Cette forte dégradation se dirigera ensuite sur le Jura à partir de 16h, puis le Doubs et la Haute-Saône.

À lire aussi

Communiqué spécial

Fête de la musique : les orages s'invitent aux festivités ce mardi 21 juin

L'actualité météo

Articles les plus lus