Alerte météoViolents orages et risque de grêle

Par Regis CREPET, météorologue

Très fortes chaleur et orages
Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au
3201*
Du jeudi 23 juin à 16:00 au jeudi 23 juin à 23:00.
Situation


Une nouvelle vague orageuse se déclenche ce jeudi soir entre le Midi-Pyrénées et le nord-est, concernant encore une fois surtout l'Auvergne, la Bourgogne, la Franche-Comté, puis la Lorraine et l'Alsace. Ces orages sont puissants et étendus jusqu'en milieu de nuit, avant de devenir plus épars en deuxième partie de nuit.
Ce communiqué est ensuite prolongé jusqu'à vendredi soir pour de nouveaux orages qui remonteront d'Aquitaine ce vendredi matin vers le centre-est dans l'après-midi. Une amélioration nette se mettra en place vendredi à partir de 18 heures.

Au passage de ces orages, on attend :

- De très fortes averses, avec des intensités pouvant atteindre 30 à 40 mm/h
- Des risques de ruissellement et d'inondations en raison de cumuls importants sur de courtes durées
- Un risque accru de grêle avec localement de gros diamètre (>5 cm)
- De très fortes rafales de vent (>90-100 km/h)
- Un risque de phénomène tourbillonnaire type tornade

Observation

Ce jeudi

A 18h, les violents orages remontaient d'Auvergne en direction de la région Centre, Bourgogne et Franche-Comté. A l'arrière, les orages avaient cessé sur le sud du Massif Central, mais d'autres se formeront à nouveau sur les Pyrénées, puis sur le Tarn et l'Aveyron une nouvelle fois.

A 15 : l'activité orageuse est devenue très importante, avec de très nombreux impacts de foudre (environ 3300 éclairs par quarts d'heure) et des pluies intenses entre le sud du massif Central (de l'Aveyron à la Corrèze et à l'Auvergne, ainsi que ponctuellement en Rhône-Alpes). Des mesures de restrictions ont été prises dans certaines villes comme la fermeture des parcs à Lyon par exemple.
Ces orages remontent vers le nord, en direction de l'Allier et de la Loire.


À 12h : une cellule intense s'est formée en milieu de matinée entre le Gers et le Lot-et-Garonne, provoquant de violentes chutes de grêle, comme dans la région d'Agen, où il est tombé 37 mm en moins de 30 min. D'autres orages éclataient dans le même temps le long du relief Cévenol. 

À 9h : le temps est calme ce matin avec très peu d'averses orage. On en observait quelques faibles sur les plaines du sud-ouest, ainsi que le long des Cévennes. Les températures sont déjà élevées avec en général 19 à 21°C du nord-est au centre-est et jusqu'à 25°C en basse vallée du Rhône. 

Hier mercredi

En soirée, les orages étaient assez généralisés sur les départements placés en alerte orange. Deux principaux groupes de régions étaient concernés : les Pays de la Loire et départements limitrophes, ainsi que le centre-est avec des orages circulant des Cévennes vers le couloir rhodanien et le val de Saône.

En milieu d'après-midi, de gros orages éclatent le long des côtes viticoles bourguignonnes entre le Beaujolais et les Cotes de Beaune. L'activité radar intense laisse présager de la grêle. D'autres orages, moins organisés, éclatent aussi sur le reste de la région Rhône-Alpes. L'autre axe orageux s'est formé comme prévu du Centre-Val de Loire à la Bretagne. De fortes intensités pluvieuses (>300 mm/h en instantané) sont observées sur le département de la Sarthe. 

A 11h, des orages traversaient le Poutou, la Haute-Vienne et la Creuse, frôlant l'ouest de l'Allier. Ces orages progressent vers le nord tout en faiblissant. Quelques averses tombaient encore au nord de la Bourgogne. Les températures étaient encore élevées au centre-est avec déjà 27° à 28° entre la Loire et le Rhône.

A 9h00, des orages éclatent sur le centre-ouest avec parfois de fortes intensités pluvieuses, notamment sur la Vienne. Des pluies orageuses s'évacuent vers les frontières de l'est. Sur l'épisode orageux d'hier soir et de la nuit, il est tombé 53 mm à Fontaines (Yonne), 52 mm à Pissos, 44 mm à la Noé Blanche (Ile-et-Vilaine), 41 mm à Bourges (Cher), 33 mm à Balbigny (Loire) et 31 mm à Bordeaux (Gironde).

Evolution

Ce jeudi

Jusqu'à 20 h, les orages éclatent en Aquitaine, Limousin et sur le Massif-Central. Des orages éclatent aussi en montagne sur les Alpes. Ils éclatent sur un axe entre la Garonne, le Limousin, l'Auvergne, le sud de la région Centre et la Bourgogne. Les plus violents remontent sur la Bourgogne et la Franche-Comté. Les conditions de circulation s'annoncent délicates dans ces secteurs en fin d'après-midi.

Ce soir : un front orageux s'organise entre le massif central et le Grand-Est avec un risque de phénomène violent jusqu'en milieu de nuit.
Entre 18 h et 21h, les plus violents éclatent en Bourgogne et en Franche-Comté. Ils s'accompagnent de très fortes pluies et d'une activité électrique importante. Des ruissellements et inondations sont à craindre en zone de relief.

Les cumuls s'annoncent importants et surtout généralisés (de 30 à 50 mm), tombant de façon brusque. Cela est suffisant pour provoquer du ruissellement et des inondations ponctuelles de voiries et d'habitations.

Cette nuit : entre  21h et 23h, les orages les plus violents remontent sur le nord-est de la France, de la Champagne-Ardennes à la Lorraine et à l'Alsace. Ils s'annoncent intenses sur le nord de la Lorraine. Parallèlement, des orages, moins forts, continuent à éclater de l'Occitanie au massif-Central et à Rhône-Alpes, où toute la nuit restera orageuse.

Après minuit, les orages les plus violents s'éloignent sur le Benelux, mais, à l'arrière, le temps reste orageux ponctuellement, notamment dans la vallée du Rhône.

À noter, que ce communiqué sera prolongé jusqu'à vendredi soir pour de nouveaux orages qui remonteront d'Aquitaine vers les Alpes. 

Au passage de ces orages, on attend :

- De très fortes averses, avec des intensités pouvant atteindre 30 à 50 mm/h
- Des risques de ruissellement et d'inondations en raison de cumuls importants sur de courtes durées.
- Un risque accru de grêle avec localement de gros diamètre (>5 cm)
- De très fortes rafales de vent localement (>90 km/h)
- Un risque de phénomène tourbillonnaire type tornade

Liste des départements concernés

L'actualité météo

Articles les plus lus