Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Bilan météo d'avril 2022 : peu de pluie, du froid suivi d'une grande douceur

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue
mis à jour le

Alors que nous arrivons au cœur du printemps, il est temps de dresser le bilan de ce mois d'avril 2022 qui a été marqué par un début de mois froid avant que ne revienne une grande douceur avec un week-end de Pâques aux allures presque estivales. Il a été marqué par un déficit de précipitations, ce qui n'est pas une bonne nouvelle sur le front de la sécheresse.

Avec un excédent de +0,7°C, ce mois d'avril est le 13ᵉ plus doux de ces 50 dernières années. Confirmant la tendance au réchauffement climatique, 17 mois d'avril sur 22 ont été plus doux que la normale depuis l'année 2000. Le mois d'avril 2007 a été, de loin, le plus chaud avec un excédent de 3,7°C !

Il n'a pas assez plu en ce mois d'avril sur la France avec un déficit de pluie de l'ordre de 30%. Il s'agit du 4ème mois consécutif avec des précipitations inférieures à la normale. Les régions proches de la Manche, les plaines du centre-est et la région PACA ont été les moins arrosées (-50 à -80%). Le nord de la Lorraine et la partie nord des Alpes sont les seules régions à avoir observé un excédent pluviométrique, allant jusqu'à +80% à Bourg-Saint-Maurice (73).

Avec la prédominance de l'anticyclone, l'ensoleillement a été généreux avec un excédent de l'ordre de 11%. Les régions du sud-ouest ont néanmoins connu un ensoleillement proche de la normale ou même déficitaire près des Pyrénées, en lien avec de fréquentes remontées nuageuses liées aux dépressions circulant sur l'Espagne.

Ce mois d'avril a connu une météo très changeante avec des conditions hivernales en début de mois, le passage d'une tempête inhabituelle en cette saison et un week-end de Pâques digne d'un mois de juin.

Froid hivernal, gel et giboulées de neige en début de mois

Après une fin de mois de mars très douce, l'hiver est revenu brutalement dès le 1er avril avec des chutes de neige observées jusqu'en plaine et des records de froid. Avec une température maximale de 3,5°C Paris a connu son 1er avril le plus froid depuis plus d'un siècle ! Ce même jour, la neige blanchit les collines normandes et celles du Nord-Pas-Calais avec localement jusqu'à 20 cm sur les hauteurs du Boulonnais.

La nuit du 3 au 4 avril a été la plus froide pour un mois d'avril au niveau national depuis 1947 avec un indicateur thermique de -1,5°C. À la faveur du ciel nocturne dégagé, les températures sont descendues parfois de -5° à -8°C dans des régions peu habituées, tel le sud-ouest ou le centre-est. En montagne, on a atteint -21,5°C dans le Doubs aux Pontets, constituant ainsi le nouveau record de froid national pour un mois d'avril, devant les -19°C de Mouthe en 1970. A Nancy, la température de -6°C constitue la valeur la plus basse de la saison froide 2021/2022.

Crédit : La Chaîne Météo

Suite à ces gelées, des dégâts ont été constatés sur certains arbres fruitiers et vignobles mais la situation est moins catastrophique que la période de gelées destructrices observée un an auparavant du 6 au 8 avril 2021.

Crédit : La Chaîne Météo

Passage de la tempête Diego le 8 avril

Avril n'est pas réputé pour les tempêtes qui se produisent plutôt à l'automne. Néanmoins, un important conflit de masses d'air et un jet stream puissant en altitude propulse une dépression qui a traversé rapidement la partie nord de la France.

Tout au long de son trajet, cette tempête a provoqué des vents forts avec des rafales tempétueuses de la Nouvelle-Aquitaine aux Pays-de-la-Loire au Grand Est en passant par l'Auvergne, la Bourgogne et le Centre. De nombreux records de vent mensuels pour avril ont été battus : 129 km/h à Clermont-Ferrand (63), 113 km/h à Bourges (18), 110 km/h à Châteauroux (36), 108 km/h à Mâcon (71), 105 km/h à La Rochelle (17) et Rochefort (17), 103 km/h à Poitiers (86) et Mulhouse (68), 100 km/h à Issoire (63), Saintes (17), Sélestat (67) et Limoges (87).

De nombreux dégâts ont été recensés : près de 30.000 foyers ont été privés d'électricité à cause de la tempête.

Un week-end de Pâques au balcon

Un anticyclone accompagné d'une masse d'air très douce a dominé sur la France pour ce long week-end de Pâques. Une aubaine pour les vacanciers et adeptes d'un week-end à la campagne, à la montagne ou à la campagne, en famille ou entre amis. Les températures atteignent ou dépassent la barre ds 20°C sur les deux tiers du pays avec localement 25°C dans le sud-ouest.

Crédit : La Chaîne Météo

Des pluies bienfaitrices au sud le week-end du 23-24 avril

Une dépression a traversé le sud de la France entre vendredi soir et dimanche. Cette dépression a donné de bonnes pluies, une aubaine pour la végétation en cette période de sécheresse.

Le 24 avril avec un orage particulièrement violent a touché l'agglomération nantaise en fin d'après-midi avec l'équivalent de 15 jours à 3 semaines de pluie en l'espace de deux heures.

Doux et sec, c'est ce qu'il faut retenir de ce mois d'avril qui a surtout vu la sécheresse progresser au nord alors qu'elle a régressé au sud. La fin du printemps devra être suffisamment arrosée pour permettre au secteur agricole d'aborder l'été sereinement, d'autant que les nappes phréatiques se sont peu remplies cet hiver, en lien avec des précipitations insuffisantes.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live

L'actualité météo

  • Alerte aux fortes pluies Alerte aux fortes pluies
  • L’ouragan Ian devient ouragan majeur et frappera la Floride ce mercredi L’ouragan Ian devient ouragan majeur et frappera la Floride ce mercredi
Articles les plus lus