Actualités Météo
Météo : l'année 2020 en France

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Cette année 2020 qui s'achève restera atypique à plus d'un titre. D'abord en raison de la crise du coronavirus, la plus grave crise que le pays ait connu depuis la seconde guerre mondiale. Mais également en raison de la température moyenne enregistrée durant ces 12 derniers mois : 14°C, soit la température moyenne la plus élevée jamais enregistrée depuis 1900. Outre cette année historiquement chaude, les évènements météo ont également été nombreux depuis le mois de janvier. Retour sur les 6 principaux évènements que le pays a connu depuis janvier.

Météo : l'année 2020 en France

Pour cette rétrospective de l'année 2020, nous avons retenu 6 évènements météo principaux :

1Episode de fortes pluies en Languedoc-Roussillon du 20 au 23 janvier 

Une forte dépression nommée Gloria se creuse sur la péninsule ibérique provoquant un épisode de fortes intempéries entre l'Espagne et l'extrême sud de la France. Les pluies sont diluviennes avec des cumuls exceptionnels puisqu'il tombe localement l'équivalent de 4 à 5 mois de pluie dans les en 72 heures dans les Pyrénées-orientales. Les cours d'eau de l'Aude et l'Agly sont placé en alerte rouge pour les crues et les inondations. Dans les Pyrénées, sur le massif du Canigou, on observe  jusqu'à 150 cm de neige fraîche vers 2000 mètres.

2- Passage de la tempête Ciara du 9 au 11 février

Cette tempête hivernale s'est formée sur le nord de l'Atlantique, propulsée par un courant jet d'altitude particulièrement violent. Elle a balayé de manière classique la partie ouest et nord du continent européen avec des rafales de vent en France atteignant ou dépassant 100 km/h sur un tiers nord du pays ainsi que sur l'extrême sud-est. On a observé des rafales jusqu'à 165 km/h dans le Cotentin et 219 km/h sur le Cap Corse.

3- Un mois de juillet 2020 historiquement sec

Avec la prédominance de conditions anticycloniques la plus grande partie du mois, ce mois de juillet arrive au 1er rang des mois de juillet les plus secs depuis 1959. Après un printemps déja peu arrosé dans le nord-est et le centre-est, la sécheresse des sols atteint un niveau exceptionnel dans le Grand Est, en Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes.

4- Un épisode de canicule du 6 au 13 août

Cette période de canicule a été remarquable avec des températures supérieures de 10 à 15°C à la normale pendant 8 jours sur les 3/4 du pays. Le nord de la France a connu des températures particulièrement élevées avec une alerte rouge sur les Hauts-de-France, la Haute-Normandie et l'Ile-de-France. Des records mensuels de températures ont été battus sur des villes comme Lille (59) avec 37,1°C, Creil (60) avec 39,3°C ou Nantes (44) avec 39,6°C.

5- Un épisode cévenol remarquable le 19 septembre

Un épisode cévenol majeur se produit le 19 septembre en raison de remontées d'air très instable venues de Méditerranée. Des pluies orageuses stationnaires se produisent sur les contreforts des Cévennes entre le nord du Gard et la partie sud-est de la Lozère. Il tombe 364 millimètres en 12 heures au Vigan (30) soit l'équivalent de 2 mois de précipitations. Des crues éclairs et des inondations provoquent d'importants dégâts.

6- Catastrophe de Saint-Martin-de-Vésubie le 2 octobre 

C'est sans nul doute l'évènement majeur de cette année 2020. La tempête Alex qui a généré de violentes rafales de vent en Bretagne provoque un flux de sud très instable en Méditerranée. Des pluies diluviennes se déversent pendant 24 heures sur les Alpes-maritimes et notamment les secteurs de Saint-Martin-Vésubie et de la vallée de la Tinée où il tombe l'équivalent de 10 mois de pluie à Paris en 24 heures ! Il s'ensuit des crues dévastatrices et des dégâts considérables avec malheureusement un bilan humain très lourd.

 

À lire aussi

Météo 1er week-end de 2021 : froid accentué, risque de neige au sud

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'à mi-novembre, vacances de la Toussaint incluses

Météo : l'année 2020 dans le monde

L'actualité météo

Articles les plus lus