Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Pourquoi le soleil et les conditions printanières du week-end ne sont pas (forcément) une bonne nouvelle ?

Par La Chaîne Météo
mis à jour le

Alors que la troisième semaine de confinement se termine et que les vacances de Pâques ont démarré pour la zone C, le temps printanier de ce dimanche pourrait pousser les Français à sortir prendre l'air en plus grand nombre. De nombreuses voix s'élèvent face à ce relâchement, à l'instar de Martin Hirsch, Directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris et de nombreux soignants.

Nous avons tous en mémoire les images des parcs bondés le week-end du 14 et 15 mars, alors que quelques jours avant, le Président de la République intimait à la nation de rester à la maison afin de ralentir l’épidémie de coronavirus COVID-19. Cette indiscipline des Français, qui n’avaient pas pris la mesure de la situation, a conduit le gouvernement à imposer le confinement par décret. Depuis, les rues se sont vidées, et les PV pour non-respect des consignes de confinement se sont mis à pleuvoir.

Une météo bien trop belle dans cette situation

Mais on sent bien que le soleil et cet air de printemps que nous connaissons rendent pour certains le confinement plus difficile encore. Et pour cause. Depuis le 17 mars, l’ensoleillement est très bon sur la France. En Bretagne par exemple, il a été supérieur de 20 à 30% aux normales de Brest à Lorient. La douceur s’en est aussi mêlée avec +1°C par rapport aux normales. Et la situation météo n'est pas prête de "s'améliorer" avec de belles conditions pour ce dimanche, et de la chaleur pour la semaine prochaine. Ces conditions météo trop tentantes sont liées à un anticyclone qui s'étend du Maghreb à l'Allemagne et qui rejette les perturbations sur l'Atlantique, avec pour conséquence un temps ensoleillé et très doux sur l'ensemble de nos régions cet après-midi.

La tentation plus forte que la raison

Alors que la vague de l’épidémie continue de grossir et que l'on se rapproche du pic, cette situation printanière est une tentation de plus pour sortir et le relâchement des Français face au confinement se confirme. De nombreuses voix s'élèvent pour appeler le peuple Français à ne pas relâcher ses efforts et à continuer de faire preuve de discipline. Le Directeur de l'AP-HP s'alarme de voir "trop de monde, trop de promeneurs, trop de flâneurs" dans les rues de la capitale. Et ce malgré des restrictions durcies. Les parcs et plages sont fermés. À l’échelle du pays, c’est 359 000 procès verbaux qui ont été émis sur 5,8 millions de contrôles entre le 17 mars et 1er avril. Le rythme de ces contraventions a même augmenté selon le ministre de l’intérieur avec 225 000 procès verbaux tirés ces dix derniers jours. Ce nombre de contraventions pourrait augmenter aujourd'hui avec le soleil et le ciel bleu, largement majoritaires sur le pays. En revanche si vous avez un jardin, une terrasse, un balcon, les conditions seront idéales pour en profiter largement.

Rester chez soi par beau temps : pas une fatalité

Si vous êtes en appartement, où confiné dans une petite surface, vous pouvez vous intéresser à la course du soleil autour de votre logement, en repérant les heures les plus propices pour vous mettre à votre fenêtre, et prendre quelques couleurs en lisant un bon bouquin. Il est d’ailleurs conseillé de s’exposer de 15 à 30 minutes au soleil par jour pour votre santé.

La pratique du sport (même en appartement) est également conseillée. Les hormones sécrétées vous mettront de bonne humeur et vous aideront à lutter contre l’impatience et la déprime qui peuvent survenir au bout de trois semaines de confinement.

Ouvrez vos fenêtres pour assainir l’air de votre logement et faire entrer cet air de printemps (sauf si vous êtes allergique au pollen, ou alors faites le matin, “à la fraîche”). Il est conseillé de le faire au moins une fois par jour à raison de 10 à 15 minutes. L’avantage est que vous pouvez profiter d’un air plus sain qu’à l’accoutumée grâce à la baisse du trafic routier, d’une amélioration de la qualité de l’air et de la très forte baisse des nuisances sonores dues au trafic.

Enfin, de nombreux contenus sont disponibles sur Internet pour vous divertir, vous former, faire du développement personnel et trouver des moyens amusants et sympas de lutter contre l’enfermement. À La Chaîne Météo, nous vous suggérons bien entendu de regarder le ciel, et d'observer les nuages qui passeront en essayant de trouver leur nom. Mais vous l'aurez compris ils ne seront pas très nombreux ! Le soleil sera dehors oui, mais il y a de multiples façons de le conserver également dans son intérieur et dans sa tête. Aller, on le dit une dernière fois : restez chez vous...mais gardez le sourire :)

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live
Actualités Météo en France
  • Météo du week-end : froid, pluie et neige au sud Météo du week-end : froid, pluie et neige au sud
  • Météo du samedi 3 décembre : froid, pluie et neige Météo du samedi 3 décembre : froid, pluie et neige
  • Neige au sud-est : pourquoi des coupures de courant pourraient se produire ce week-end ? Neige au sud-est : pourquoi des coupures de courant pourraient se produire ce week-end ?
  • Froid et neige : semaine prochaine sous surveillance après un week-end à risques Froid et neige : semaine prochaine sous surveillance après un week-end à risques
  • Tendance à 4 semaines : froid persistant, risque de neige en plaine Tendance à 4 semaines : froid persistant, risque de neige en plaine
  • Semaine prochaine : une vraie bataille entre air doux et air froid Semaine prochaine : une vraie bataille entre air doux et air froid
  • Coup de froid et vague de froid : quelles différences ? Coup de froid et vague de froid : quelles différences ?
  • Pluie forte et neige abondante au sud-est ce week-end Pluie forte et neige abondante au sud-est ce week-end
Articles les plus lus