Actualités Météo
Qualité de l'air dégradée ce week-end au nord

Par Gilles MATRICON, météorologue

Le nord de la France connaît un épisode de pollution aux particules fines ce week-end.

Crédit : La Chaîne Météo

Depuis le milieu de la semaine, avec l’installation de conditions anticycloniques en Europe, la pollution aux particules  est assez importante sur le nord de la France.

Particules en Europe du nord

L'est et le centre de l'Europe sont concernés tout au long du week-end par une qualité de l’air dégradée, voire mauvaise. Les vents sont faibles et, combinés au renforcement des hautes pressions centrées entre l'Islande et l'Irlande jusqu'au Danemark , cette situation est propice à l’accumulation des polluants dans les basses couches.

Cette situation qui empêche le renouvellement de la masse d’air, se rencontre principalement en Europe centrale et de l'est ce week-end. Près de la Méditerranée, la situation est différente. Une dépression génère du vent et des averses à partir de lundi.

Particules en France

En France, ce sont les régions situées au nord de la Loire qui sont majoritairement concernées par cette pollution. La présence des hautes pressions est partiellement responsable de cette répartition. Le faible flux d’Est contribue également à l’augmentation des niveaux de particules fines sur le nord de l’Europe et de la France, malgré le confinement et l’arrêt des activités industrielles.

Pourquoi plus de particules ?

Les hautes pressions jouent en plus le rôle d’un couvercle en empêchant les échanges entre les différentes couches de l’atmosphère ce qui entraîne l’accumulation des polluants au fil des jours. En été, les rayons solaires réchauffent les basses couches ce qui déstabilise la masse d’air. Par conséquent, des mouvements verticaux se mettent en place ce qui a pour effet de diluer les polluants.

La source de particules supplémentaire, que l'on retrouve uniquement au printemps, est l’épandage agricole - lisier, engrais chimiques ou pesticides - qui concerne les grands champs céréaliers. En présence d’air sec, l'épandage génère des aérosols et des particules organiques néfastes pour la santé qui viennent s'ajouter aux particules déjà existantes. Le vent peut accentuer ce phénomène en favorisant la formation des aérosols lors des épandages.

Amélioration lundi

A partir de lundi, le vent de Nord-est va se lever sur les régions du nord grâce. Ce vent va chasser les polluants et cet épisode de pollution prendra progressivement fin.

L'actualité météo

Articles les plus lus