Actualités Météo
Australie : grêlons géants et tempête de sable

Par Quentin PERCEROU, rédacteur

La pluie était très attendue en Australie, notamment en Nouvelle-Galles du Sud et dans l’état de Victoria. Et il faut dire qu’elles ont été conséquentes et même orageuses, donnant lieu à des phénomènes extrêmes.

Australie : grêlons géants et tempête de sable

Les incendies ont brûlé jusqu’à présent en Nouvelle-Galles du Sud plus de 10 millions d’hectares. Le bilan humain grimpe à 30 victimes. Pour l’instant, on dénombre encore 80 feux en Nouvelle-Galles du Sud et Victoria

Des pluies orageuses se sont mises en place la semaine dernière, avec des cumuls très importants sur certains territoires de Nouvelle-Galles du Sud. Ces pluies ont été salvatrices car elles ont permis l’affaiblissement et l’extinction de certains incendies. De nouveaux orages, et de nouvelles pluies, étaient prévus entre dimanche et lundi dans le sud-est de l’île-continent. 

Tempête de sable et grêlons de la taille de balles de golf

Les orages ont été très violents entre ce dimanche et ce lundi dans le sud-est. La capitale australienne, Canberra, a reçu de violentes chutes de grêle ce lundi matin. Les grêlons, dont le diamètre avoisine celui d’une balle de golf, ont provoqué de nombreux dégâts. Les rafales de vent ont été particulièrement violentes également : jusqu’à 117 km/h relevés !

Actualités Etranger
Crédit : ABC Newcastle

D’autres violents orages ont permis la formation d’une tempête de sable en Nouvelle-Galles du Sud, à Norramine ce dimanche. Cette tempête de sable, plus connu sous le nom de haboob, se forme à partir d’orages qui prennent naissance sur de vastes étendues de sable comme le désert australien.

Ces orages, comme tout orage, ont provoqué de puissantes rafales de vent. Quand ces rafales s’abattent sur des sols sabloneux, elles soulèvent énormément de particules qui forment alors des murs de particules pouvant atteindre des dizaines, voire des centaines de mètres de hauteur.

D’autres orages violents en prévision ?

Les alertes pour orages ont cessé pour la Nouvelle-Galles du Sud, le Territoire de la capitale australienne ainsi que Victoria. Les pluies s’estomperont jusqu’à mercredi(heures locales) où elles reprendront principalement sur l’état de Victoria ainsi que l’est de l’Australie-Méridionale. Ces nouvelles pluies seront générées par un nouveau front froid piloté par une dépression qui longera les côtes australiennes méridionales. Cette situation devrait provoquer de nouveaux orages de mercredi à jeudi sur ces états avec possibilité de phénomènes extrêmes comme des averses violentes de grêle et haboob.

Ils remonteront par la suite vers la Nouvelle-Galles du Sud de jeudi à vendredi. Au niveau des cumuls, il est peu probable que ces pluies orageuses soient significatives car elles ne seront intenses que très localement. Elles n’aideront donc que modérément les pompiers dans leur lutte contre les incendies. 

Alertes réhaussées pour les incendies mercredi et jeudi

A partir de mercredi, les vents provoqués par le front froid et l’arrivée de nouveaux orages sont susceptibles d'attiser les feux actuels tout en provoquant le départ de nouveaux incendies en raison de la foudre. De plus, les températures repartent à la hausse à partir de mercredi et jeudi sur les côtes de Nouvelle-Galles du Sud jusqu’à Brisbane, dans le sud-est du Queensland. Autre facteur à surveiller : le vent d’ouest qui se renforcera de mercredi à jeudi dans le sud-est, en lien avec la dépression qui transite au sud de l’île-continent. Tous ces éléments pourraient augmenter le risque d’incendies.

En conséquence, les alertes remontent d’un cran pour la journée de mercredi et jeudi. Toutes les régions de la Nouvelle-Galles du Sud sont en alerte exception faite de l'extrême nord-est de l'état pour mercredi. Les régions les plus à risque sont celles de l'ouest et du sud-ouest où une alerte pour risque sévère est émise avec interdiction de faire des feux. 

L'Australie-Méridionale voit aussi certaines de ses régions être placées en alerte pour vents violents avec la venue de ce nouveau front froid ce mercredi.

À lire aussi

Incendies en Australie : quel rôle a joué le climat ?

INTEMPÉRIES MAJEURES DANS L'EXTRÊME SUD

L'actualité météo

Articles les plus lus