Actualités Météo
Australie : encore 69 foyers d'incendies ce dimanche

Par Quentin PERCEROU, rédacteur

Comme prévu, les pluies sont enfin tombées en Nouvelle-Galles du Sud. De gros orages ont engendré de fortes pluies sur différents foyers d’incendies. Elles se sont révélées d’une grande aide pour les 1300 pompiers volontaires encore déployés sur le terrain ce dimanche où 69 foyers d'incendie étaient encore recensés en Nouvelle-Galles du Sud

Crédit : pixabay

Sur ces 69 foyers d'incendie et malgré les pluies et les averses en cours, en Nouvelle-Galles du Sud, 19 sont encore hors de contrôle.

Après la sécheresse, des pluies diluviennes

Comme prévu par nos services, il est tombé en Nouvelle-Galles du Sud jusqu’à 100 mm de pluies localement, voire plus. La ville de Sydney a reçu quant à elle 70mm depuis jeudi. Par endroits, ces pluies sont les plus significatives depuis des mois marqués par la sécheresse record de 2019.

Toujours en Nouvelle-Galles du Sud, la petite ville de Bundarra a reçu jusqu’à 112 mm de pluies, le plus fort cumul en 24 heures depuis novembre 2011 ! Le parc de Boonanghi a reçu 112 mm, meilleur cumul depuis mars 2017. Revers de la médaille : ces fortes pluies ont provoqué, comme il fallait s’y attendre, des inondations locales. Des animaux ont dû être secourus notamment dans l’Australian Reptile Park, en Nouvelle-Galles du Sud.

 

D’autres pluies orageuses se sont mises en place dimanche sur Sydney, Melbourne et ses alentours. Dans le nord du pays, de violents orages ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi, au-dessus du Queensland, entraînant des inondations soudaines.

 

Jusqu'à quand ces pluies vont-elles tomber ?

Lundi et mardi prochains, de nouvelles pluies sont attendues sur le sud-est de l’île-continent avec l’arrivée d’un nouveau front froid. Entre 10 et 30mm de pluies sont attendus en Nouvelle Galles du Sud et dans l'Etat de Victoria. Dernière bonne nouvelle, les services météorologiques australiens ont indiqué que le dipôle de l’océan Indien et l’oscillation antarctique, dont les phases particulières en 2019 ont permis l’installation de chaleur et sécheresse records, sont retournés à des phases neutres. Ainsi, des conditions de fortes chaleurs et sécheresse paraissent moins probables.

À lire aussi

Incendies en Australie : quel rôle a joué le climat ?

Canada : presque -50°C cette semaine !

L'actualité météo

Articles les plus lus