Actualités Météo
Une soucoupe volante dans le ciel hier ?

Par Gilles MATRICON, météorologue

Un superbe nuage lenticulaire a été pris en photo par un internaute de Mandelieu près de Cannes. Sa forme pourrait laisser à penser qu’il s’agit d’une soucoupe volante. Il s'agit d'un nuage. Explication de ce phénomène météorologique.

Crédit :

Dans le sud de la France comme de l'Europe, ces nuages se créent par beau temps très sec quand les conditions de vents sont réunies en altitude. Ce sont des nuages d'onde qui apparaissent non seulement au niveau de la montagne,  mais également au-dessus et plus loin, sous le vent du relief. Même si le vent est calme dans la vallée ou sur le versant de la montagne où l’on se trouve, la présence du nuage d’onde indique qu’il souffle fort en altitude. Quand la vitesse du vent atteint 50 km/h, ces nuages apparaissent entre 2 et 7 kilomètres d'altitude. En flottant sous le vent de la crête, ce nuage indique aussi, comme un drapeau, la provenance du flux d’altitude. Dans le sud comme dans le nord, les lenticulaires commencent souvent à se former en début d'après-midi pour atteindre leur "apogée" juste avant le coucher du soleil.

 

Assiette, lentille ou amande ?

Si le flux entraîne une masse d’air stable, il se met à onduler régulièrement et les nuages, épousant la courbure des filets d'air, prennent une forme de lentilles, d'amandes ou d'os de seiche. Ces «altocumulus lenticularis» s'alignent au sommet de chaque onde qui se dessine par rebond en aval du relief. Bon à savoir, il n’y a jamais de précipitations sous ces nuages. Lorsque le vent est plus fort, ou l’air plus instable, l'écoulement devient très perturbé en aval du relief. Les nuages apparaissent alors empilés les uns sur les autres, comme des assiettes. L'amplitude des ondulations est maximale au niveau des sommets et ne diminue que lentement en aval. Lorsque ces nuages apparaissent avec des formes très étirées en longueur, ne ressemblant presque plus à des lenticulaires, cela signifie que de l'humidité est présente, ainsi qu'un relief moins escarpé. L'onde peut au contraire déferler comme des vagues dont la hauteur devient trop importante pour la longueur si les reliefs sont importants : des tourbillons, des rotors, accompagnés de cumulus tourmentés apparaissent alors. Le résultat donne, au final, un nuage à la fois immobile et toujours en mouvement.

 

Envoyez vos photos météo sur la section Reporter de lachainemeteo.com

 

L'actualité météo

Articles les plus lus