Actualités Météo
Sécheresse : une situation de crise à l'ouest

Par La Chaîne Météo

La France connaît une situation de sécheresse importante depuis le printemps dernier, entraînant des restrictions d'eau sur tout l'ouest et des feux de forêt dramatiques au sud-est. Découvrez le point de La Chaîne Météo sur la situation de cette fin juillet.

Crédit : La Chaîne Météo

La France subit actuellement une sécheresse hydrologique importante avec des nappes phréatiques qui présentent un niveau inférieure à la normale sur la majeure partie du territoire. Cette situation résulte d’un gros déficit de pluie accumulé au cours de l’automne et de l’hiver dernier, période de recharge habituelle des réserves en eau du sol. Entre octobre 2016 et mars 2017, le déficit pluviométrique a atteint 30 à 50% sur la partie ouest du pays, et 20 à 40% du nord-est au centre-est. Seul le Languedoc-Roussillon a bénéficié d’un arrosage copieux avec un excédent de l’ordre de 25% à Montpellier. Au cours du printemps, les précipitations sont restées insuffisantes et le déficit pluviométrique s’est accru sur certaines régions, comme le nord-est, l’extrême sud-est et la Corse.

Les restrictions d’eau : niveau de crise à l’ouest

Conséquence de cette situation de faible recharge des nappes phréatiques : 75 départements subissent actuellement des restrictions d’eau sur une partie de leur territoire. Une bonne partie de la moitié ouest de la France est concernée par des restrictions de niveau rouge : Aquitaine, Vendée, Loire-Atlantique, Indre, Gers…). Ce niveau maximal correspond à une situation de « crise » : arrêt des prélèvements non prioritaires y compris des prélèvements à des fins agricoles. Seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité).

La sécheresse agricole : situation alarmante au sud-est

En ce qui concerne la sécheresse superficielle des sols, dite « agricole », elle tient compte des précipitations tombées au cours des dernières semaines et de ce point de vue, la situation varie beaucoup selon les régions. On constate une sécheresse très importante sur les régions méditerranéennes, même si les faibles précipitations en été sont l’une des caractéristiques du climat de ces régions. Le Var, les Alpes-Maritimes et la Corse présentent un déficit pluviométrique de 70 à 80% sur les trois derniers mois. A Nice, il n’est tombé que 3 millimètres en juin et pas une seule goutte depuis le 1er juillet ! Au contraire certaines régions ont été bien arrosées au mois de juillet ; c’est le cas de l’agglomération parisienne, mais aussi du Grand-est. D’une manière générale, la sécheresse de surface tend à s’atténuer sur beaucoup de régions, même si la situation est parfois très variable géographiquement.

Trois paramètres météo sont en partie responsables d'une situation à risque sur les régions proches de la Méditerranée : la sécheresse qui s'est installée de manière très précoce cette année, les fortes chaleurs présentes depuis la mi-juin et les épisodes de vent violent qui y sont assez fréquents.

De nombreux départs de feux ont été recensés entre lundi et vendredi : Var, Vaucluse, Bouches du Rhône et Haute-Corse principalement. Ce sont au total plus de 7000 hectares qui ont été brûlés et le risque d’incendie sera à nouveau important en raison de la sécheresse persistante et de la chaleur.

À lire aussi

Tendance météo pour le mois d'août

L'actualité météo

Articles les plus lus