Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Grand froid : les conséquences sur le corps

Par La Chaîne Météo
mis à jour le

Le plan grand froid vient d'être déclenché pour 22 départements dont l'Ile de France? Quelles sont les conséquences du grand froid sur le coeur, la respiration, le cerveau, la peau, les lèvres, les articulations... ?

Crédit : La Chaîne Météo
L’Hypothermie : le corps est en situation d’hypothermie quand la température du corps descend au-dessous de 35°C. Entre 32 et 35°C on parle d’hypothermie modérée, entre 26 et 32°C elle est grave et en-dessous de 26°C l’hypothermie est considérée comme majeure. Le rythme cardiaque s’accélère : le coeur s'emballe en raison d’une vasoconstriction et d’une augmentation de la pression artérielle. Gare alors au risque de thrombose (caillot de sang), en particulier chez les personnes âgées. Le cerveau peut être touché : les accidents vasculaires cérébraux sont plus fréquents par grand froid. Les problèmes respiratoires sont plus importants chez les personnes sensibles : l’inhalation d’air froid entraîne un refroidissement de la muqueuse des voies respiratoires supérieures. Le vent accentue la perte de chaleur du corps et provoque une sensation de froid inférieur à la température réelle. La peau et les lèvres sont irritées : La peau sécrète moins de sébum l’hiver. Ce sébum a un rôle pourtant important : il lubrifie la peau. C’est pourquoi il faut hydrater sa peau avec des crèmes contenant des agents relipidants. Fragiles et très sensibles, les lèvres sont la partie du corps la moins épargnée par la rigueur de l’hiver. Tout simplement parce que la bouche, de même que le nez, constitue un relief, très exposé au vent et au froid. Les lèvres ne disposent pas de glandes huileuses leur permettant de garder leur douceur et leur humidité. Et elles ne sécrètent pas non plus de mélanine, ce pigment de la peau qui protège des rayons du soleil. De ce fait, elles se dessèchent et se tiraillent : c’est le syndrome des lèvres gercées ! Le visage rougit : le visage rougit quand il fait froid car il subit une perte de température soudaine. Et donc, afin de le réchauffer, l'afflux sanguin augmente. Les petites veines se mettent alors à gonfler et ainsi le visage devient rouge. Curieusement, c’est le même phénomène qui se produit par fortes chaleurs. Mais cette fois, il est question de dilatation. Les douleurs articulaires sont plus fréquentes : ce sont plutôt des changements brusques de températures et d’humidité qui font souvent ressortir les douleurs, plutôt que le froid en lui-même. Les personnes les plus sensibles : les personnes âgées sont les premières victimes du froid car leurs muscles et articulations, souvent fragilisés, réagissent mal aux baisses de températures.
Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live

L'actualité météo

  • Ian redevient tempête tropicale après avoir frappé la Caroline du Sud Ian redevient tempête tropicale après avoir frappé la Caroline du Sud
  • L'ouragan Ian frappe les Carolines L'ouragan Ian frappe les Carolines
Articles les plus lus