Actualités Météo
Fortes pluies et neige dans l'Est hier : bilan

Par Gilles MATRICON, météorologue

Une perturbation très active a traversé l'Est de la France hier. Elle s'est renforcée au contact de l'air doux qui remontait de Méditerranée, d'où les intempéries.

Crédit : NASA - MODIS

Vendredi matin, le vent a soufflé fort en Rhône-Alpes, avec un effet de foehn dans la région grenobloise où le mercure a atteint 17°C à 8 heures du matin sous des vents à 80 km/h. A Lyon ou Ambérieu, on relevait entre 12 et 14°C.

Fortes pluies entre hier après-midi et ce matin

A la mi-journée, une perturbation très active a abordé toute la région Rhône-Alpes. Cette perturbation, accompagnée d'air frais s'est heurtée à des remontées d'air doux d'origine saharienne. Toutes les conditions étaient réunies pour donner lieu à un très important épisode de pluies. Ainsi, sur Lyon, Grenoble, Besançon, Saint-Etienne ou Aubenas mais aussi à Tende dans les Alpes-Maritimes il est tombé de 40 à 75mm de pluies, l'équivalent de 2 semaines de pluies ces dernières 24 heures. Entre Lyon et Macon et du côté de Nice et de son arrière-pays, des orages ont éclaté et ont été ponctuellement forts.

Tempête de neige dans les Alpes et le Jura

En montagne, l'arrivée de cette perturbation s'est traduite par d'abondantes chutes de neige, d'abord au-dessus de 2000 mètres puis rapidement jusque dans les vallées et plaines de Rhône-Alpes vendredi soir. Ainsi, à Grenoble, il ne faisait plus que 3°C à 19 heures (contre 17°C le matin).

Au-dessus de 1000 mètres, on mesurait ce samedi matin de 20 à 30cm de neige fraîche à Métabief dans le Doubs. En Savoie et en Haute-Savoie, ou bien dans les Alpes-Maritimes, la couche de neige fraîche atteint de 20 à 40cm au-dessus de 1500 mètres d'altitude. Avec l'apport de ces fortes chutes de neige en peu de temps, le manteau neigeux s'en trouve instabilisé, ce qui accroît le risque d'avalanche ce week-end qui devient marqué, et même fort sur certains massifs.

L'actualité météo

Articles les plus lus