Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Alerte météo

Canicule persistante et forts orages

Par Gilles MATRICON, météorologue
Publié le , mis à jour le

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au

3201*

Du au

Situation

Sous l'effet d'une dépression située au large du Portugal, de l'air brulant remonte du Maroc vers la France en passant sur l'Espagne. Ce principe de la pompe à chaleur provoque une canicule sur l'est de notre pays mais aussi de forts orages sur les régions centrales et de l'ouest.

Observation

Ce dimanche

À 18 h, les températures les plus élevées s'observent toujours du Grand-Est aux Pyrénées avec des valeurs proches des records pour un mois de juin, sans les dépasser néanmoins. C'est le cas à Strasbourg, Sancoins, Mussy sur Seine, Bourbon et Sélestat.

À 15 h, les très fortes chaleurs se ont généralisées du Centre-Est au nord-est. On relève 37°C à Grenoble et Strasbourg, 36°C à Vichy et Colmar ainsi qu'à Colmar et Villefranche-sur-Saône ou Auxerre et 35°C à Bourges, Lons-le-Saunier et Dijon. Des records de chaleur mensuels seront menacés et peut-être atteints en plaine d'Alsace cet après-midi.

À 12 h, les 30°C sont largement dépassés du sud au centre de la France avec des températures comprises entre 30 et 35°C de Lyon à Strasbourg et un ressenti proche de 40° en plaine d'Alsace.

À 09 h, la douceur est exceptionnelle du centre à l'est du pays où les températures ne sont pas descendues en dessous de 20°C la nuit dernière. Ainsi, ce matin, on relevait 30°C à Bagnères-de-Luchon (31), 26°C à Metz (57), 25°C à Saint-Etienne (42), Lyon (69), Nancy (54), Clermont-Ferrand (63) et Vichy (03) et 23°C à Toulouse. Des recors de douceur nocturnes ont été enregistrés à Saint-Dizier (52), Mâcon (71) et au Puy (63).

Dans le même temps, des pluies orageuses se produisent sur les régions voisines de la Manche, sans caractère aggravant. Il s'agit de bonnes pluies qui mettent fin à la canicule sur ces régions.

Evolution

Ce soir, alors que la chaleur persiste sur ces régions, de violents orages éclatent de Midi-Pyrénées et remontent vers le Centre, le bassin parisien puis le nord du pays, accompagnés localement de chutes de grêle et de rafales à 90 km/h ponctuellement.

Cette nuit, du Grand-Est à l'Auvergne-Rhône-Alpes en passant par la Bourgogne-Franche-Comté et Midi-Pyrénées, les températures seront encore élevées, descendant rarement en dessous de 20°C dans les grandes villes. Les orages, eux, sont parfois forts du centre au nord du pays.

Lundi

Après une nuit lourde, la chaleur redeviendra forte de l'Occitanie au Centre-Est avec des pointes à 35°C l'après-midi. La chaleur sera moins caniculaire que dimanche. Les orages de la nuit se seront évacués vers la Belgique et malgré la reprise de quelques orages l'après-midi, ceux-ci n'auront pas l'intensité de ceux de dimanche soir à lundi matin.

Tendance ultérieure
La chaleur ne va pas s’évacuer dans l'est. Mardi, elle persistera encore dans l'est et sera intense. Elle concernera essentiellement les régions du Centre-est avec des températures entre 33 et 37 °C l'après-midis et des nuits entre 18 et 22 °C. À partir de mercredi, même s'il fait encore chaud à l'est, la fin de cette vague de chaleur devrait s’observer. Concernant les orages, comme la masse d'air restera instable en liaison avec la goutte froide sur le golfe de Gascogne, il faut s'attendre à de nouvelles salves d'orages sur une grande partie de la France jusqu'à jeudi, parfois violents.

Liste des départements concernés

Partagez cet article
L'actualité météo
  • 5 aliments à éviter en cas de canicule 5 aliments à éviter en cas de canicule
  • Le coup de chaleur symptômes et traitement Le coup de chaleur symptômes et traitement
  • Canicule  les bons gestes à adopter Canicule  les bons gestes à adopter
  • Canicule que faut-il boire Canicule que faut-il boire
Articles les plus lus