Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Tempête Eunice : pourquoi parle-t-on de bombe météorologique ?

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue
mis à jour le

Après la tempête Dudley ce mercredi, c'est la tempête Eunice qui balayera les Iles Britanniques dans la journée de vendredi en générant de violentes rafales sur les côtes de la Manche et les Hauts-de-France. Liée à une dépression qui va se creuser très rapidement sur l'Atlantique dans la journée de jeudi, elle peut être qualifiée de tempête explosive ou de bombe météorologique.

Tempête Eunice, une bombe météorologique © La Chaîne Météo

Rappelons qu'une tempête est un phénomène météorologique caractérisé par des vents violents en lien avec le passage d'une dépression (zone de basses pressions), suffisamment creuse pour provoquer un vent moyen supérieur ou égal à 90 km/h. En météorologie marine, on parle de tempête quand la force 10 est atteinte sur l'échelle de Beaufort, soit un vent moyen de 89 à 102 km/h et des rafales supérieures à 110 km/h.

Quand parle-t-on de tempête explosive ou bombe météorologique ?

Les dépressions les plus virulentes sont à l'origine de tempêtes dites explosives ou bombes météorologiques, lorsqu'elles subissent une chute rapide de pression d'au moins 24 hPa en 24 heures.

Pour qu'une bombe météorologique se forme, deux ingrédients principaux sont nécessaires :

- un très important conflit masse d'air entre une descente d'air polaire et une remontée d'air subtropical

- une dépression en phase avec un puissant courant-jet (zone de vent fort à 9 km d'altitude). L'intensité du Jet stream constitue la source principale d'énergie des dépressions qui se forment généralement au sud de la zone d'accélération du vent.

Lors de la phase de creusement explosif, la dépression tend à traverser le courant-jet du sud vers le nord. Un véritable moteur atmosphérique se met en place avec des échanges thermodynamiques entre deux dépressions, l'une en surface et l'autre en altitude.

Eunice a toutes les caractéristiques d'une bombe météorologique

Tempête Eunice, une bombe météorologique © La Chaîne Météo

La dépression Eunice se formera jeudi matin au cœur de l'Atlantique Nord, à environ 3000 km à l'ouest de la pointe bretonne, sous l'effet d'un puissant conflit de masse d'air entre de l'air très froid en provenance du Labrador, et de l'air d'origine subtropicale. La dépression sera en phase avec un courant-jet proche de 300 km/h, circulant depuis le centre de l'Atlantique jusque sur l'Irlande et le nord de l'Angleterre. Elle va entamer une rapide intensification, que l'on appelle cyclogenèse, et se creuser tout en se déplaçant vers l'est-nord-est, en suivant la trajectoire du Jet Stream. Entre jeudi 6h et vendredi 6h, le cœur de la dépression va passer de 1007 hPa à 977 hPa au sud de l'Irlande, soit une chute de 40 hPa en 24 heures, ce qui est exceptionnel. Sa vitesse de déplacement devrait atteindre environ 80 km/heure ce qui est également très rapide.

Trajectoire de la tempête Eunice © La Chaîne Météo

Avec avoir touché l'Irlande et le nord de l'Angleterre, les vents les plus puissants concerneront la mer d'Irlande et la plus grande partie de l'Angleterre. Les rafales seront très violentes, de 140 à 160 km/h, localement 170 km/h sur les côtes les plus exposées, et 110 à 140 km/h dans les terres. Cette forte tempête est un évènement remarquable pour les Iles Britanniques. En France, elle sera tout à fait classique pour les côtes de la Manche et l'extrême nord, avec des rafales de 100 à 120 km/h sur le littoral, localement 140 km/h sur les caps exposés du Boulonnais. Dans l'intérieur des terres d'un tiers nord du pays, les rafales atteindront 80-90 km/h, mais jusqu'à 100-120 km/h sur la région Nord-Pas-de-Calais qui sera la plus durement touchée.

Cette fin de semaine s'annonce donc très mouvementée pour les Iles Britanniques et plus largement le nord de l'Europe. En cette période de vacances scolaires, si vous avez prévu de voyager dans cette partie du continent, il est possible que vous subissiez des perturbations dans l'aérien et le ferroviaire, renseignez-vous et si vous le pouvez, reportez vos déplacements plutôt à dimanche.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live
Actualités Météo en France
  • Météo du mardi 6 décembre : gel généralisé et brouillards givrants Météo du mardi 6 décembre : gel généralisé et brouillards givrants
  • Ambiance hivernale : accentuation du froid et risque de neige ces prochains jours Ambiance hivernale : accentuation du froid et risque de neige ces prochains jours
  • Météo de la semaine : conditions hivernales, gel et brouillards givrants Météo de la semaine : conditions hivernales, gel et brouillards givrants
  • Météo week-end : froid accentué, risque de neige en plaine ? Météo week-end : froid accentué, risque de neige en plaine ?
  • Tradition : la Saint-Nicolas Tradition : la Saint-Nicolas
  • Verglas au centre-est : la prudence est de rigueur Verglas au centre-est : la prudence est de rigueur
  • Météo du lundi 5 décembre : un peu de neige du Bassin parisien au Nord Météo du lundi 5 décembre : un peu de neige du Bassin parisien au Nord
  • Tendance à 4 semaines : froid persistant, risque de neige en plaine Tendance à 4 semaines : froid persistant, risque de neige en plaine
Articles les plus lus