Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

L'été est bientôt terminé : à quels types de temps vous attendre en automne ?

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue
mis à jour le

Alors que nous sommes entrés dans l'automne météorologique depuis le 1er septembre, l'été calendaire se terminera lui le 23 septembre, avec l'équinoxe. Inter-saison qui rime pour beaucoup d'entre vous avec grisaille, humidité et brouillard, l'automne peut connaître des types de temps très variés. Les températures peuvent aussi subir de fortes variations, ce qui n'est pas sans poser quelques difficultés aux mamans pour habiller leurs enfants.

Fans de nature rougeoyante et de feuilles qui tombent, réjouissez-vous, la nouvelle saison automnale est sur le point de démarrer. Et cette année, l'automne a pris quelques jours d'avance sur le calendrier concernant les températures... Les matinées du début de semaine prochaine s'annoncent très fraîches avec des valeurs de 3 à 8°C sur de nombreuses régions au lever du jour. Quelques gelées blanches pourront même se produire dans les fonds de vallées les plus abritées. Pour l'arrivée de l'automne, le vendredi 23 septembre, les températures seront plus douces le matin avec l'orientation du flux au secteur sud à sud-ouest. On retrouvera même des valeurs estivales l'après-midi avec 24°C à Paris et Lyon, 26°C à Toulouse et 27°C à Bordeaux. La semaine prochaine, la situation synoptique (position des centres d'actions dépressions et anticyclones) favorisera les grandes amplitudes de températures, avec des matinées fraîches et des après-midi douces. Cette variation de temps et de thermomètre est typique des intersaisons, moments où la lutte entre l'air chaud et l'air froid débute. Et cette lutte peut donner naissance à différents types de temps, dont la typologie est associée aux flux dominants et à la position des principaux centres d'actions sur le pays.

L'anticyclone d'automne : il favorise les brouillards matinaux

© La Chaîne Météo

Lorsque des conditions anticycloniques s'installent sur le pays, les nuits calmes et dégagées sont propices à la formation des brouillards en fin de nuit. Le rayonnement nocturne entraîne une baisse des températures et une hausse de l'humidité relative, aboutissant à la formation de nappes de brouillards redoutées des automobilistes et des motards. En automne, comme le soleil n'est plus aussi puissant qu'en été, il faut patienter quelques heures pour que ces brouillards puissent se dissiper. Plus on avance dans la saison, et plus leur dissipation prend du temps. À l'approche de l'hiver, dans certaines vallées abritées (val de Saône, plaine d'Alsace), il arrive même que ces brouillards ne se dissipent pas de la journée.

L'anticyclone avec un air d'été indien

© La Chaîne Météo

Lorsque le pays se trouve en bordure ouest d'un anticyclone centré sur l'Europe Centrale, qui fait remonter une masse d'air chaud venant d'Afrique du Nord, les conditions météo peuvent être dignes d'un plein été. De l'air chaud et sec circule alors sur le pays. Si les nuits sont plus fraîches qu'en été, en raison de la durée du jour beaucoup plus courte, les après-midi sont très agréables et chauds. Ce sont des situations à forte amplitude de températures, à l'origine de très belles journées ensoleillées. On parle d'été indien lorsque ce beau temps chaud survient en octobre ou novembre, après une période de grande fraîcheur avec les premières gelées blanches.

Le grand classique de l'automne : le flux d'ouest à sud-ouest perturbé

Dans ce type de situation, les trois quarts du pays subissent le passage de perturbations plus ou moins actives, qui apportent leur lot de nuages, de pluies ou d'averses. Si les dépressions passent au nord des Iles Britanniques, la France connaît un temps faiblement perturbé, avec des pluies faibles à modérées qui arrosent les régions situées au nord de la Loire.

Quand les dépressions passent plus au sud, sur la mer d'Irlande et l'Angleterre, la plus grande partie du pays subit des passages pluvieux qui s'accompagnent de traînes actives associées à de violentes averses et de fortes rafales. Les régions proches de la Méditerranée sont les seules à échapper au mauvais temps, avec un assèchement de la masse d'air sous le vent du Massif central et des Alpes.

À l'origine des épisodes de fortes pluies en Méditerranée : le flux de sud à sud-est

© La Chaîne Météo

Lorsque des dépressions circulent de l'Atlantique vers la Méditerranée, le flux général s'oriente au sud-est sur le pays, et fait remonter de l'air chaud et instable de Méditerranée sur les régions du sud-est. Cette situation est à l'origine de fortes pluies orageuses sur le Languedoc et les Cévennes, mais aussi dans certains cas sur les plaines du Roussillon, la région PACA et la Corse. Il s'agit d'épisodes méditerranéens lorsque le cumul de précipitations dépasse 200 mm en 24 heures. Ces pluies intenses sont à l'origine de crues éclairs et d'inondations. Ce fût par exemple le cas les 3 et 4 octobre 2021 où il est tombé 460 mm en 24h à Villefort en Lozère à 173 mm en quelques heures à Marseille. Lors de ces situations météo très perturbées dans le sud, le temps est généralement beaucoup plus calme et sec en se dirigeant vers le nord et le nord-est du pays.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live
Actualités Météo en France
  • Ambiance hivernale : accentuation du froid et risque de neige ces prochains jours Ambiance hivernale : accentuation du froid et risque de neige ces prochains jours
  • Météo de la semaine : conditions hivernales, gel et brouillards givrants Météo de la semaine : conditions hivernales, gel et brouillards givrants
  • Météo week-end : froid accentué, risque de neige en plaine ? Météo week-end : froid accentué, risque de neige en plaine ?
  • Tradition : la Saint-Nicolas Tradition : la Saint-Nicolas
  • Verglas au centre-est : la prudence est de rigueur Verglas au centre-est : la prudence est de rigueur
  • Météo du lundi 5 décembre : un peu de neige du Bassin parisien au Nord Météo du lundi 5 décembre : un peu de neige du Bassin parisien au Nord
  • Tendance à 4 semaines : froid persistant, risque de neige en plaine Tendance à 4 semaines : froid persistant, risque de neige en plaine
  • Neige en plaine cette nuit et lundi : à quoi s'attendre ? Neige en plaine cette nuit et lundi : à quoi s'attendre ?
Articles les plus lus