Actualités Météo
Bilan violents orages dans la nuit de

Par Pascal SCAVINER, météorologue

De violents orages ont balayé un grand quart sud-ouest de la France la nuit passée. Ce sont surtout l'est de la Nouvelle Aquitaine et l'Occitanie qui ont été les régions les plus impactées, avec des pluies records et des inondations, notamment dans le secteur d'Agen (47).

Crédit : La Chaîne Météo

C'est le département du Lot-et-Garonne qui a payé le plus lourd tribut à ces intempéries. À  Agen (47), il est tombé 129,8 mm de pluies hier soir entre 19 et 23 h.  Il s'agit d'un record de pluie quotidien absolu depuis l'ouverture de la station en 1941 ! Des inondations ont noyé plusieurs quartiers de la ville sous plus d'un mètre d'eau. Dans la nuit, les orages se sont décalés vers l'est, frappant la région de Toulouse, puis en fin de nuit le Roussillon. Le département de l'Aude a été particulièrement touché : à Carcassonne, il est tombé en l'espace de 2 heures un mois et demi de pluies. À Lézignan-Corbières (11), en plus des inondations, une rafale a atteint 109 km/h. 

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

Retrouvez ci-dessous tous les détails et notre suivi de la situation

Ce jeudi à 7 h 15

Après une soirée et une nuit particulièrement agitées, l'épisode d'intempéries touche à sa fin dans le sud-ouest. La situation s'améliore désormais rapidement, malgré quelques averses résiduelles d'intensité ponctuellement modérée. Ce répit n'est que provisoire, puisqu'à partir de la fin de l'après-midi, une nouvelle dégradation fortement orageuse se met en place par le sud de la Nouvelle Aquitaine, progressant rapidement vers Midi-Pyrénées puis le Roussillon.

À 06 h 15

Depuis le milieu de la nuit dernière, l'Occitanie subit de violents orages. Le Languedoc-Roussillon est particulièrement touché.

Le département de l'Aude est impacté, notamment la région des Corbières.

Dans le secteur de Carcassonne, il est tombé l'équivalent de 3 semaines à 1 mois de pluies en 3 heures.

A Lézignan-Corbières (11), une rafale a atteint 109 km/h au passage d'un violent orage.

 

Mercredi

À 22 h 15, le front orageux reste en place de la Haute-Normandie au Midi-toulousain.

Le sud de l'Aquitaine et l'ouest de l'Occitanie sont particulièrement touchés.

Des pluies exceptionnelles, d'une durée de retour de 50 à 100 ans se produisent localement.

À 20 h 40, l'activité pluvio-orageuse est très importante entre l'est de l'Aquitaine, l'ouest du Massif central en remontant vers le val de Loire ainsi qu'en Haute-Normandie.

Sous les orages les plus forts, des cumuls de pluies sont très importants en peu de temps, comme à Saint-Pierre (18) où il est tombé entre 19 et 20 h l'équivalent d'1 mois de pluies en 1 heure. 89,8 mm de pluies viennent de tomber sur Agen (47) en 1 heure. Il s'agit d'un RECORD de pluie quotidien absolu depuis l'ouverture de la station en 1941 !!

À l'avant de la perturbation, des cellules orageuses très actives se développent rapidement de l'Allier à l’ouest de la Bourgogne. D'autres orages se forment sur l'ouest-parisien et progressent en direction de la capitale.

À 19 h 25, la bande pluvio-orageuse s'étire en ce début de soirée de Pau (64) au Havre (76). À l'intérieur, les orages se concentrent surtout entre la Dordogne et l'Indre, mais également dans le Gers, l'Allier, le Cher. D'autres cellules plus localisées s'observent dans l'Eure et Eure-et-Loir puis à l'opposé sur le sud du pays sur les reliefs audois. Ces orages vont se renforcer dans les prochaines heures, entre la région Centre-Val-de-Loire et l'Occitanie

À 18 h 25, la ligne de grains orageux s'étend désormais entre le nord de la Dordogne, l'Indre et la Creuse. Les intensités sont localement fortes, majoritairement toujours en Haute-Vienne. Par ailleurs, d'autres cellules orageuses se sont formées près de Pau (64), entre Andorre et l'Aude ainsi que sur l'Allier (03) et le Cher (18)...prémices de la future et forte dégradation.

A 17h20, on a observé les plus forts orages en Haute-Vienne avec notamment 29 mm à St Junien et en Dordogne avec 25 mm localement. On ne peut exclure des intensités plus fortes sur d'autres communes.

A 17 heures, la ligne orageuse s'étend désormais du nord de Bergerac (Dordogne) au sud-ouest de Châteauroux (Indre), sur une bande étroite en largeur de 30 km globalement. A l'intérieur de celle-ci, les averses sont parfois d'intensité très différente entre les communes. Elles peuvent varier là où les pluies tombent de 5 à 35 mm, voir davantage car des pluies diluviennes sont observées. Les chiffres d’ici 10 minutes !

L'analyse des dernières modèles confirme le risque de pluies diluviennes sur les reliefs audois la nuit prochaine. Sur la moitié nord, la dégradation orageuse semble se décaler davantage vers l'est et le sud du bassin parisien en épargnant partiellement le nord et l'ouest de celui-ci.

 

A 16 h25, on a relève près de 35 mm de pluies en 2h sur la commune de Rochechouart (87). Cela correspond à 3 semaines de pluies pour un mois de septembre.

A 16 heures, une ligne de grains s'est organisée depuis 2 h entre le nord de la Dordogne et la Haute-Vienne. L'intensité générale des orages reste pour l'instant modérée, mais on observe localement de violentes averses très temporaires.

À 15 heures, des orages s’observent sur le Limousin. Ils sont organisés à l’ouest de Limoges, mais assez dispersés en direction de Poitiers. L’intensité est modérée et les averses génèrent parfois de la grêle. Ces orages vont s'intensifier en se dirigeant dans les deux prochaines heures vers la région Centre-Val-de-Loire et l'Auvergne.

 

À lire aussi

Comment se forment les orages ?

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 24 octobre

Bilan météo du mois d'août 2021

L'actualité météo

Articles les plus lus