Actualités Météo
Bilan météo du mois d'août 2021

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Août 2021 a été le moins chaud des 3 mois de l’été météorologique 2021 avec une première décade très fraîche avant un bref coup de chaud pour le 15 août. Contrairement aux mois de juin et juillet très arrosés, août 2021 a été sec sur la plus grande partie du pays. Malgré un temps assez sec, l’ensoleillement a été déficitaire sur une large moitié nord. Comme pour le reste de l’été, le mois d’août n'a pas connu de ressenti estival durable si l’on excepte les régions méditerranéennes.

Bilan météo du mois d'août 2021

Même si ce mois d’août a été moins pluvieux que durant la première partie de l’été, la prédominance d’un flux maritime d’ouest à nord-ouest a apporté de nombreux nuages sur l’ouest et le nord du pays avec un ressenti parfois automnal en lien avec des températures souvent en dessous des normales de saison. Les régions du sud-est ont pu bénéficier d’un temps plus estival avec un soleil plus généreux et des épisodes de mistral et tramontane aggravant la sécheresse installée depuis le début de l’été.

Le mois d’août le plus frais depuis 2014

Avec un déficit de température de -0,6°C en moyenne sur la France, il faut remonter au mois d'août 2014 pour retrouver un mois d'août aussi frais. Il apporte donc une rupture dans la série de mois d’août très chauds que nous avons connu ces 6 dernières années. L’année dernière, le mois d’août a été particulièrement chaud avec un excédent de 2°C par rapport à la normale 1981-2010 ; il se classait au 3ème rang des mois d’août les plus chauds depuis 1900. Une canicule s’était d’ailleurs produite du 6 au 13 août avec 39,1°C à Paris et 39,6°C à Nantes.

Au cours de ce mois d’août 2021 bien frais, une période chaude  a quand même été observée du 10 au 15 août. Une brève canicule a même concerné les régions du sud-est du 11 au 14 où la barre des 40°C à l’ombre a été franchie en Provence avec jusqu’à 41,2°C à Trets (Bouches-du-Rhône).

Un mois d'août sec avec quelques exceptions

Des conditions faiblement anticycloniques ont dominé sur la France au cours de ce mois d'août, ce qui a protégé en partie la France des dégradations pluvieuses et orageuses les plus actives. De faibles perturbations ont réussi à s'infiltrer en donnant de faibles quantités d'eau. Les régions proches des frontières du nord ont connu un mois d'août plus arrosé, car elles ont été influencées par les dépressions circulant sur le Bénélux et l'Allemagne. Ainsi, des villes comme Lille, Charleville-Mézières ou Strasbourg ont connu une pluviométrie un peu excédentaire contrairement au reste du pays. La sécheresse a persisté sur une bonne partie du bassin méditerranéen. Combinée aux fortes températures et au vent fort, un important incendie de forêt s'est produit le 19 août dans le massif des Maures avec plus de 7000 ha de végétation ravagée. En fin de mois, il a tout de même été observé quelques orages très pluvieux entre la Provence et la côte d'azur avec localement jusqu'à 150 mm à Pignans dans le Var.

Un mois d'août peu ensoleillé

Si l'on excepte le bon ensoleillement des régions du sud-est, notamment en région PACA et Corse, l'ensoleillement a souvent été déficitaire en ce mois d'août. C'est dans le nord et le nord-est que le soleil a le moins brillé avec des séries de journées bien nuageuses d'où le ressenti d'été maussade, voire pourri pour certains vacanciers, d'autant que les températures sont souvent restées bien fraîches sous la couverture nuageuse.

Ce mois d'août 2021 tranche donc bien radicalement avec les derniers mois d'août que nous avons connu et qui avaient été particulièrement chauds et secs. Ils nous avaient habitués à des étés de type méditerranéen plus que tempéré océanique, comme nous le sommes plus habitués sur la plus grande partie du pays.

À lire aussi

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 17 octobre

Prévisions saisonnières jusqu'en décembre

L'actualité météo

Articles les plus lus