Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Il y a 1 an : canicule, 40°C à Paris

Par La Chaîne Météo
mis à jour le

Début juillet 2015, un épisode caniculaire s’installait en France avec des températures supérieures à 35°C. C’est dans le sud que la canicule s’est montrée la plus intense et la plus durable.

De l’air très chaud d’origine saharienne est remonté d’Afrique. Le vent orienté au Sud a fait grimper le thermomètre à un niveau exceptionnellement élevé.

Crédit : La Chaîne Météo

Pic de fortes chaleurs au nord le 1er juillet

Le 1er juillet, Paris a enregistré une température maximale de 39,7°C au cours de l'après-midi. C'est la 2ème valeur la plus élevée depuis 1873 dans la capitale, juste derrière 1947 mais devant la canicule d'août 2003. D'autres villes d'Île-de-France, de Normandie, de Picardie et du Nord-Pas-de-Calais ont établi des records mensuels. Trois villes ont par ailleurs enregistré leur plus haute température jamais atteinte, tous mois confondus. C'est le cas à Boulogne-sur-Mer (62) avec 35,4°C, à Dieppe (76) avec 38,1°C ou encore à Melun (77) avec 39,4°C. Du 15 au 17 juillet, un deuxième pic de fortes chaleurs s’est produit dans le nord avec 36,6°C dans Paris et 36,1° à Strasbourg.

Canicule durable dans le sud

Jusqu’au 7 juillet, la canicule a persisté dans le sud de la France avec des températures qui ont approché les 40°C en Rhône-Alpes, en Auvergne et en Bourgogne. C’est à Saint-Etienne qu’on a relevé la température la plus élevée en France de cet épisode caniculaire avec 41,1°C le 7 juillet. Après un rafraîchissement entre le 8 et le 10 juillet, la chaleur s’est de nouveau imposée jusqu’au 24 juillet des Pyrénées aux Alpes. En Rhône-Alpes, le mois de juillet 2015 a été le mois le plus chaud jamais observé, tous mois confondus depuis le début des relevés.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live

L'actualité météo

  • L'ouragan Ian frappe les Carolines L'ouragan Ian frappe les Carolines
  • Tendance à 4 semaines : un mois d'octobre proche des normales Tendance à 4 semaines : un mois d'octobre proche des normales
Articles les plus lus