Actualités Météo
Tempête et submersions : le point en direct

Par La Chaîne Météo

Au passage de la dépression Doris en Manche aujourd'hui, des vents violents affectent les côtes du nord-ouest. Dans un contexte de grandes marées, le risque de submersions est important au moment des pleines mers. La Chaîne Météo vous fait vivre la situation en direct.

21h48

La dépression est dorénavant centrée sur le département de la Sarthe et poursuit sa trajectoire vers l'Anjou. Le vent, orienté au secteur nord, reste encore fort à 85 km/h en moyenne sur les côtes nord de la Bretagne et du Cotentin avec quelques rafales maximales à 115 km/h sur le secteur de Brignognan(29). Le vent va cependant baisser sensiblement d'ici 23h. Cette évolution favorable conduit, comme prévu, nos services a levé le communiqué spécial.

20h40

 

La situation a peu évolué au cours de cette dernière heure, avec toujours les vents les plus forts autour de 100 km/h sur la côte nord du Cotentin et l'ouest du Finistère.

 

19h13

 

Bien qu'en baisse progressive en raison de l'éloignement de la dépression vers Le Havre, les vents restent parfois encore forts du littoral du Cotentin à celui du Finistère. Les rafales moyennes sont de 85 km/h, mais l'on observe toujours des pointes maximales entre de 100 et 110 km/h comme à Barfleur (50) et sur l'île de Bréhat (22). Cette amélioration progressive va se poursuivre ce soir. Elle sera beaucoup plus nette cette nuit avec l'éloignement rapide de la dépression vers le sud, en direction de l'Anjou. 

Conséquence des vents violents dans les Côtes-d'Armor : 10.000 foyers sont privés d'électricité. Les pays de Guingamp, Dinan et Broons sont les plus touchés.

 

19h04

 

La surcote sur Saint-Malo ce matin vers 8h a atteint 70 cm au moment de la pleine mer. Cela reste en deçà de surcotes plus importantes atteintes début janvier et début février 2016, entre 90 cm à 1,10 m.

La surcote prévue ce soir sur Saint-Malo à 20h sera de niveau comparable.

 

18h10

 

Les vents faiblissent lentement mais le temps reste très perturbé dans le secteur de Saint Malo (35), alors que la mer entame sa remontée. Les rafales atteignaient encore 88 km/h à Dinard (35) et 108 km/h à St Cast (22). L'inquiétude reste de mise pour la marée haute de 19h40 ce soir.

 

A noter : plus de 3000 foyers étaient privés d'électricité dans le département de la Manche suite aux intempéries. Les efforts des agents d'ERDF se poursuivaient ce soir.

 

17h40

 

Le coeur de la dépression Doris est située en baie de Seine. Les vents restent soutenus entre le nord de la Bretagne et le département de la Manche (entre 90 et 115 km/h) mais, partout ailleurs, ils faiblissent progressivement (80 à 90 km/h).

 

La pleine mer a eu lieu à 16h49 à Biarritz : malgré de fortes vagues, il n'y a pas eu de dégâts sur le littoral. L'inquiétude reste de mise pour la marée haute de 19h41 ce soir à St-Malo. Ce matin, la surcote a atteint 70 cm, ce qui est assez éloigné des 1,10 m du mois de janvier.

 

17h00

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Les rafales les plus fortes sont enregistrées sur le littoral de l'Ile-et-Vilaine et de la Manche, avec jusqu'à 100 km/h à Dinard (35) et Gouville (50). Les vents faiblissent sur le Finistère (80 à 90 km/h). Sur l'arc atlantique, ils ne soufflent qu'entre 70 et 90 km/h mais un renforcement reste attendu en soirée. Les pluies se maintiennent sur la Basse-Normandie. Le mauvais temps est surtout concentré sur le secteur de St-Malo / baie du Mont-St-Michel, où l'on craint la pleine mer de ce soir.

 

La mer, littéralement blanche d'écume, commence à monter sur ces secteurs. Plus au sud, à Biarritz, la marée est déjà haute et particulièrment houleuse sous un vent de nord-ouest à 95 km/h..

Actualités France
Crédit : HUGO BESNIER

 

16h00

 

Les rafales maximales faiblissent désormais un peu mais restent tempêtueuses : 123 km/h à St Cast le Guildo (22), 117 km/h à Gouville (50), 113 km/h à Brignogan (29) et Cherbourg (50), 100 km/h à Dinard et 87 km/h à Port en Bessin (14). Le coeur dépressionnaire de Doris poursuit son lent décalage vers l'est, en baie de Seine, bien visible avec son enroulement nuageux sur l'image du satellite.

 

La mer reste basse mais entamera sa lente remontée entre 16 h et 17 h.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

15h21

 

122 km/h à Saint-Cast-Le-Guildo(22), 116 km/h à Gouville sur la côte ouest du Cotentin(50). Dans les terres de Bretagne, les vents ne dépassent 90 km/h sur les monts d'Arrèe alors qu'ils atteignent 100 km/h sur le Cotentin. Le centre de la dépression Doris se situe en mer, au large de Caen. Il continue de se déplacer très lentement en direction du Havre.

 

14h35

 

120 km/h à la Pointe de la Hague (50) et sur les îles anglo-normandes, 110 km/h en moyenne sur les côtes nord et ouest du Finistère, ce sont les derniers relevés des vents les plus violents observés. Le centre de la dépression se rapproche lentement comme prévu sur la baie de Seine. Les pluies les plus fortes affectent le Cotentin et le Calvados.

 

La dépression va se diriger lentement vers le Havre au cours des prochaines heures. Cette faible vitesse de déplacement va maintenir des vents violents sur le nord de la Bretagne et le Cotentin, mais moins forts qu'au cours des dernières heures.

 

13h25

 

Les vents continuent de se renforcer sur le département de la Manche, dépassant parfois les 120 km/h sur la côte. Le maximum d'intensité est prévu entre 14h et 16h, avant la pleine mer de ce soir où le risque de surcote sera important. Soyez vigilants.

 

 

12h40

 

Les vents violents sont responsables de la chute d'arbres dans les Côtes-d'Armor et le Finistère principalement. Par ailleurs, le canot de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) de l'île de Molène a rompu ses amarres cette nuit. Il a été localisé à 22 km au sud-ouest de Camaret, l'Abeille Bourbon, le remorqueur de haute mer, se rend sur place. Enfin, la ville de Brest a décidé de fermer les parcs et jardins publics jusqu'à demain en raison des violentes rafales de vent.

 

12h00

 

Comme prévu, le vent se renforce désormais sur le Cotentin où les rafales approchent des 120 km/h. Sur le Finistère, des pointes à 130 km/h sont toujours observées. Des pluies modérées continuent d'arroser les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine et le département de la Manche : c'est le retour d'occlusion de la dépression Doris.

 

11h10

 

Les rafales de vent dépassent désormais les 100 km/h sur la pointe du Cotentin avec 108 km/h enregistrés à la Pointe de Hague et 107 km/h à Cherbourg et Gouville (50). Les vents violents se maintiennent en Bretagne et on atteint maintenant les 110 km/h sur la côte d'Emeraude à Saint-Cast(22) ainsi que sur le baie du Mont-Saint-Michel.

Le maximum d'intensité est prévu en début d'après-midi concernant l'épisode de vents forts tandis que la surcote sera localement importante à la pleine mer de ce soir, entre 17h pour Brest et 21h pour le Cotentin.

 

10h50

 

L'instabilité du temps se renforce sur Manche Ouest. Les vents atteignent 125 km/h au large en mer, 110 km/h sur les îles anglo-normandes. De fortes pluies affectent l'ouest du Cotentin avec des vents qui se rapprochent des 100 km/h sur la côte de la Déroute (côte ouest du Cotentin).

 

Ce sont les prémices d'une plus forte dégradattion confirmée à partir de 12h, avec un maximum d'intensité des vents prévus de 14h à 16h. Les plus fortes rafales atteindront alors 135 km/h près du cap de la Hague.

 

10h20

 

La situation évolue lentement comme prévu. La perturbation et les fortes pluies se décalent très lentement vers l'est tandis que les vents violents de nord-ouest se maintiennent sur le nord Finistère, avec toujours 135 km/h sur Brignognan et 130 km/h sur l'île de Batz. Sur l'ouest du Cotentin, le vent a tourné au nord-ouest depuis 1h, synonyme de l'arrivée de la forte dégradation et de la confirmation de vents tempétueux à partir de 12h.

 

09h15

 

La dépression Doris se situe entre la baie de Seine et les côtes anglaises. La pression en son centre est en légère baisse, à 982 hPa.

 

Sous la perturbation associée à cette dépression, des pluies parfois fortes et des vents soutenus de sud-est s'observent de l'Aquitaine au Nord-Pas-De-Calais. En direction du Cotentin, les vents ont tourné à l'ouest tandis que sur la Bretagne, les conditions restent très perturbées avec des vents violents toujours orientés au nord-ouest. Les rafales sont comprises entre 100 et 135 km/h du littoral des Côtes-d'Armor (22) à Belle-Île (56). On observe notamment 135 km/h à Brignognan (29).

 

 

Doris est prévue se décaler lentement ce matin vers la baie de Seine tout en continuant à se creuser.  Parallèlement, l'instabilité de la masse d'air va se renforcer et contribuer à généraliser les vents tempétueux à partir de 11h sur les côtes nord de la Bretagne jusqu'à la côte ouest du Cotentin.

 

07h55

 

Le vent demeure violent sur les côtes bretonnes avec des rafales jusqu'à 133 km/h à la Pointe Saint-Matthieu, à Plougonvelin (29), 132 km/h à Brignogan (29) et 131 km/h à la Pointe du Raz (29). Dans l'intérieur des terres, des rafales à 96 km/h ont été enregistrées à Laval (53).

 

Face à l'arrivée de la houle et en prévision de la surcote de ce soir, de nombreuses villes du littoral ont activé leur dispositif anti-submersion. C'est le cas notamment à Saint-Nazaire (44) et à Saint-Malo (35).

 

05h40

 

La dépression Doris responsable des intempéries de ce mercredi se situe sur la Cornouaille anglaise avec une pression en son centre de 985 hPa. Comme prévu, les vents se sont considérablement renforcés en milieu de nuit avec des rafales de secteur ouest approchant des 130 km/h sur la pointe bretonne. Nous avons relevé jusqu'à 127 km/h à Plougonvelin (29), 126 km/h à la Pointe du Raz (29) ou encore 122 km/h à Camaret-sur-Mer (29). Désormais, le vent a tourné au nord-ouest et souffle jusqu'à 110 km/h.

 

Concernant l'état de la mer, des vagues de plus de 7 mètres (hauteur maximale) sont mesurées à la bouée des Pierres Noires, en mer d'Iroise. La pleine mer du matin est désormais passée sur le Finistère. Elle aura lieu à 7h18 à Saint-Malo (35) et à 9h03 à Cherbourg (50).

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Le vent se renforcera à nouveau à la mi-journée et cet après-midi sur le nord de la Bretagne et sur le Cotentin tandis que la surcote la plus importante est attendue au moment de la pleine mer de ce soir qui aura lieu entre 17h et 21h selon les zones.

 

À lire aussi

communiqué spécial de Météo Consult

L'actualité météo

Bulletin France

Articles les plus lus