Intempéries - Vous avez été victime de dégâts ? Demandez un certificat d'intempéries
Alerte météo

Episode cévenol jusqu'à mercredi soir

Par Regis CREPET, météorologue
Publié le , mis à jour le

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au

3201*

Du au

Situation

Un épisode cévenol durable et étendu se maintient jusqu'à mercredi soir avec plusieurs séquences fortement pluvieuses et orageuses.
ce lundi marque une accalmie avec des pluies moins fortes mais qui remontent toujours du golfe du Lion vers le Roussillon et les Cévennes et tout le sud du Massif Central.

Cet épisode d'intempéries, atypique pour la saison, durable et intense, est susceptible de provoquer d'importantes inondations sur le sud du Massif Central et en Languedoc.

Voici la chronologie de ces intempéries :

- l'épisode pluvio-orageux est en place durablement sur un axe peu mobile et stationnaire allant du Golfe du Lion aux Cévennes et remontant jusqu'au centre-est. Ces pluies abondantes prennent un caractère orageux marqué sur l'Hérault.

Par la persistance de ces pluies jusqu'à mercredi au moins sur ces mêmes régions, les cumuls deviendront très abondants (dépassant 300 à 400 mm localement sur la totalité de l'épisode débuté vendredi dernier dans les Cévennes).

On peut craindre encore des inondations importantes sur les bassins versants cévenols et du sud du Massif Central

Observation

Ce lundi

A 15h, les pluies parfois soutenues se poursuivaient en Languedoc-Roussillon jusque sur le massif Central. Ces pluies n'étaient pas orageuses. LE>s intensités horaires étaient de 2 à 5 mm, ce qui est modéré. Sur les Pyrénées-Orientales, l'arrosage devenait efficace avec 30 à 50 mm de pluie en 24 heures. Sur l'ensemble du Massif-Central, les cumuls depuis dimanche après-midi atteignaient en 24 heures 30 à 100 mm, avec toujours un maximum le long de la chaine des Cévennes.

À 11 h, les pluies persistent, mais l'axe se décale légèrement vers l'ouest. Le Roussillon est de nouveau arrosé, ce qui est une très bonne nouvelle concernant la sécheresse. Il pleut faiblement sur la plaine toulousaine. Ces pluies affectent désormais le massif central. Les intensités restent faibles en cette matinée et ne dépassent pas les 5 mm/h. L'accalmie concerne l'Ardèche et le Gard.

À 7 h, l'épisode d'intempéries se poursuit dans le sud même si les pluies deviennent moins intenses et moins étendues. Des précipitations soutenues circulent encore des plaines du Languedoc aux Cévennes et plus localement sur les hauts plateaux en limite de la Haute-Loire et de l'Ardèche. Sur les dernières 48 heures dans les Cévennes, il a été relevé 219 mm à Barnas (07), 181 mm à La Souche (07), 173 mm à Villefort (48), 155 mm au Vigan (30). Cela correspond à plus d'un mois de précipitations à cette époque de l'année. Des pluies conséquentes ont concerné le lyonnais avec 98,6 mm à la station de Lyon-Bron et 97,2 mm à Lyon Tête d'Or.


Evolution

Ce lundi après-midi
Il va continuer de pleuvoir sur le Languedoc jusqu'au massif central. Le Roussillon recevra 10 à 20 mm supplémentaires, ce qui est une bonne nouvelle concernant la sécheresse.
Les pluies n'auront plus le caractère intense de celles de ce week-end. Mais, l'ajout de plusieurs mm d'eau (5 à 15 mm en moyenne) à ceux déjà tombés peuvent provoquer quelques hausses de niveaux de cours d'eau. Cet après-midi, l'organisme de surveillance des crues Vigicrues maintenait les Gardons en jaune. Les niveaux étaient à la baisse ou stationnaires après le pic de dimanche. le Rhône commençait à monter mais sans atteindre les seuils de débordement.

Nuit de ce lundi à mardi
Ce sera l'accalmie sur les départements concernés par l'alerte, mais des pluies éparses, assez faibles, pourront néanmoins déborder sur ces départements sans caractère aggravant. Quelques orages pourront éclater sur le littoral de l'Hérault dans le courant de la nuit.

Mardi matin
Après une accalmie, une nouvelle salve pluvio-orageuse remontera de Méditerranée vers le sud-est au Massif central jusqu'en vallée du Rhône et en Bourgogne avec de nouvelles accumulations d'eau significatives attendues en fin de matinée. À partir de la mi-journée, les orages se multiplieront sur le Languedoc, les Cévennes, le couloir rhodanien et le Massif Central.

Mardi après-midi
Période à nouveau à risque avec des pluies orageuses qui remontent sur l'Hérault et les Cévennes avec parfois des intensités dépassant les 10 mm/h. Mais ces pluies orageuses seront plus discontinues et diffuses que pendant le week-end.

Mardi soir et nuit de mardi à mercredi
Nouvelle accalmie sur l'ensemble des départements, alors que des orages parfois forts concerneront la Champagne et la Lorraine, sans pour autant valoir un communiqué spécial.

Mercredi
Il s'agira de la journée la plus délicate de cette semaine. En effet, une nouvelle salve pluvio-orageuse remontera de Méditerranée se généralisant à tout le sud du pays et le Massif-Central. L'épisode cévenol reprendra de la vigueur, sous forme orageuse. Sur les départements et régions limitrophes (PACA, vallée du Rhône, Préalpes, sud du Jura et Bourgogne), il pleuvra beaucoup, souvent sous forme d'orages. Ces précipitations tombant sur des sols saturés d'eau pourraient entraîner de nouveaux risques de crues et d'inondations.

Liste des départements concernés

Partagez cet article
ATTESTATION MÉTÉO
Vous avez été victime d’un sinistre et votre assurance vous demande une attestation météo ou certificat d’intempéries ?
  • Nous pouvons vous aider !
  • CERTIFICAT OFFICIEL
  • REMBOURSÉ par la plupart des compagnies d’assurance

Météo #Précipitations

  • L'endroit où il pleut le plus au monde
  • D’où vient la pluie
  • Les départements français où il pleut le moins et le plus
  • Le cumul de pluie le plus fort en France en un an
  • Pluie et averse : quelles différences ?
Articles les plus lus