Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Alerte météo

Forts orages à l'est ce dimanche soir

Par Gilles MATRICON, météorologue
Publié le , mis à jour le

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au

3201*

Du au

Situation

La canicule se termine ce dimanche matin sur la France. Le dôme de chaleur qui a provoqué cette canicule, une des plus importantes survenues en août depuis 2003, se décale vers l'Europe centrale, bousculé par une dépression venant de l'Atlantique.

Cette dépression se positionne ce dimanche sur la France qui se trouve au cœur d'un conflit de masses d'air, entre l'arrivée d'air océanique et l'air très chaud qui remonte de Tunisie vers l'Allemagne.

En conséquence, une importante dégradation pluvio-orageuse, la première depuis fin juin dernier, est en cours jusqu'à ce dimanche soir 22 h du Jura à Rhône-Alpes. En raison des sols très secs, la survenue de ces fortes pluies orageuses peut entraîner des risques importants de ruissellements et d'inondations. Localement, il peut tomber l'équivalent de 2 semaines à 1 mois de précipitations. Des chutes de grêle ainsi que de fortes rafales à 80 km/h peuvent également se produire au passage des orages les plus virulents et électriques.

Observation

Ce dimanche

À 18 h,
l'influence de la dépression bretonne se fait sentir dans l'est de la France où elle continue à occasionner des orages ponctuellement forts. C'est encore le cas en ce début de soirée du val de Saône et de la région lyonnaise aux Alpes jusqu'à la Provence. Ces pluies orageuses atteignent également la Franche-Comté. Sous les cellules orageuses les plus actives, les intensités peuvent atteindre 15 à 30 mm/h. À Salon-de-Provence (13), il vient de tomber 35 mm d'eau en 1 heure. À Carpentras (84), une rafale a atteint 108 km/h à 17 h et 23 mm de pluies sont y tombés en 1 h également.

À 15 h, après l'accalmie de la mi-journée, une nouvelle dégradation se met en place des Cévennes à l'Auvergne-Rhône-Alpes. Une deuxième ligne d'orages traverse l'Hérault, le Gard, l'Ardèche, la Haute-Loire ainsi que la Loire, où localement les intensités peuvent atteindre 20 mm / h. Ces nouvelles pluies orageuses peuvent occasionner à nouveau quelques inondations ponctuelles. Plus au nord, au niveau du centre de la dépression responsable des intempéries en cours dans le sud de la France, des pluies continues d'intensité modérée se poursuivent sur le sud de la Bretagne. Sur les Pays de la Loire ainsi que sur le Centre val de Loire, les cellules orageuses se multiplient rapidement. Comme elles sont peu mobiles, elles peuvent entraîner d'importantes accumulations d'eau en peu de temps.

À 12 h, autour de la dépression centrée sur la Bretagne, une perturbation provoque de pluies abondantes sur le centre de cette région où il est tombé depuis hier soir 31 mm à Abrissel (35), 30 mm à Trégunc (29) et 24 mm à Rennes (35). Mais c'est dans la partie sud de la perturbation que l'activité pluvieuse et orageuse est la plus forte. À Montpellier (31), il est tombé 39 mm d'eau en 1h ce matin, correspondant à 1 mois de précipitations. Des inondations se sont produites. À Mende (48), il est tombé 61 mm d'eau, soit 1 mois de précipitations. En Rhône-Alpes, les pluies sont abondantes avec 50 mm de précipitations tombés en moyenne sur l'ouest du département de l'Isère. Les cours d'eau descendant du Massif central et du nord des Alpes réagissent de manière assez marquée car les précipitations tombent sur des sols desséchés, ce qui provoquent d'importants ruissellements et écoulements d'eau vers les points bas.

A 9 h, un axe pluvio-orageux s'étire de la Bretagne aux Cévennes jusqu'à Rhône-Alpes. Ces orages s'accompagnent de fortes intensités de pluies et de grêle. De samedi soir 18 h à ce dimanche 9 h, il est déjà tombé localement plus de 50 mm d'eau. On relève 70 mm à La Panouse (48), 55 mm à Tiranges (43), 40 mm à Mayres (07), 38 mm à Beaumont du Lac (87), 35 mm au Puy (43) et Abrissel (35) et 21 mm Rennes (35). À Montpellier, un violent orage s'est abattu, provoquant quelques inondations.

Evolution

Voici les principales caractéristiques et la chronologie de ces intempéries :

Ce soir
, entre 18 et 22 h, les pluies et les orages concernent encore l'est du pays, de la Franche-Comté aux Alpes en passant par le val de Saône et la vallée du Rhône. À partir de 22 h, ces orages s'évacuent vers l'Italie et la Suisse et ce communiqué spécial sera alors levé à 22 h.

Par la suite, après une accalmie lundi, la situation va fortement se dégrader en raison d'une nouvelle dépression, beaucoup plus activé qui va venir se positionner mardi sur le golfe de Gascogne. Elle va provoquer jusqu'à vendredi, plusieurs vagues orageuses, principalement dans le sud du pays où un épisode cévenol est envisagé.

Voici les principales caractéristiques de cet épisode d'intempéries de dimanche à lundi :

- des pluies intenses, avec des intensités pouvant atteindre 20 à 40 mm/h, et très localement 6 à 90 mm d'eau, soit l'équivalent de 2 semaines à 1 mois de précipitations.
- des risques de ruissellements et d'inondations en raison de cumuls importants sur de courtes durées et des sols très secs qui vont accentuer ces phénomènes
- un risque encore de grêle et de fortes rafales de vent (80 km/h)
- un risque localisé de phénomène tourbillonnaire, de type tornade


Liste des départements concernés

Partagez cet article
ATTESTATION MÉTÉO
Vous avez été victime d’un sinistre et votre assurance vous demande une attestation météo ou certificat d’intempéries ?
  • Nous pouvons vous aider !
  • CERTIFICAT OFFICIEL
  • REMBOURSÉ par la plupart des compagnies d’assurance
L'actualité météo
  • Averses et orages d'évolution diurne, c'est quoi Averses et orages d'évolution diurne, c'est quoi
  • Comment estimer la distance d'un orage Comment estimer la distance d'un orage
  • Cumulonimbus, le nuage d'orage Cumulonimbus, le nuage d'orage
  • Comment savoir si un orage est dangereux Comment savoir si un orage est dangereux
Articles les plus lus