Alerte météoGénéralisation de la canicule à tout le pays lundi

Par Gilles MATRICON, météorologue

Alerte à la canicule
Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au
3201*
Du dimanche 17 juillet à 12:00 au mardi 19 juillet à 18:00.
Situation

 La canicule s'est mise en place par le sud depuis lundi dernier et se poursuit ces prochains jours.

 Après une atténuation de ces très fortes chaleurs sur la moitié nord du pays, un nouvel épisode de très fortes chaleurs reprend ce dimanche et en début de semaine. Cette évolution est prise en compte dans ce communiqué spécial qui concerne la période allant jusqu'à mardi soir. 

 Cette canicule ne concerne donc pas toutes les régions en même temps, mais elle est remarquable par sa durée, son intensité et par le fait que tout le pays est à un moment ou à un autre touché par des températures exceptionnellement élevées. Cette évolution donnera lieu à de prochaines mises à jour de ce communiqué spécial.

Ce dimanche à 12h, notre alerte évolue : tout le pays sera touché par des températures caniculaires lundi.

 En cours de journée, les maximales atteignent 36 à 40°C avec des pointes proches de 41 à 43°C sur l'ouest et le sud, au niveau des records de chaleur absolus localement. La nuit, les températures ont du mal à baisser dans les grandes villes avec 20 à 24°C de minimum à l'aube.

 Cette canicule est liée à la mise en place d'un dôme de chaleur étiré du Maghreb à la France. C'est donc de l'air saharien qui stagne sur nos régions. Parallèlement, la sécheresse s'accentue rapidement, car aucune évolution orageuse d'envergure n'est prévue dans ce contexte, et le vent accentue également le dessèchement des sols ainsi que les risques d'incendies de forêts.

Observation

Ce dimanche

À 15 h,
la chaleur s'intensifie très rapidement. Les 30°C sont atteints presque partout en France, même en Bretagne avec 32°C à Brest et 34°C à Morlaix (29). On relève par ailleurs 40°C à Bélis (40), Douelle (46), Cazaux (33) et Navarrenx (64) dans le sud-ouest.

À 12 h, les températures atteignent déjà 30 à 33°C de la Vendée à tout le sud de la France, avec des pointes à 35°C à Cuges-les-Pins (13), Arques (11), Castirla (2B) et Moulès-et-Baucels (34).

A 9 h, il fait déjà très doux du sud à l'ouest de la France avec des valeurs souvent comprises entre 20 et 25°C et même chaud près de la Méditerranée et en basse vallée du Rhône. En effet, on relevait 26°C à Sète (34) et Nice (06),  24°C à Leucate (11), Nîmes (30) et Montpellier (34) et Avignon (84), 22°C à Bordeaux (33), 20°C à Brest (29) et Toulouse (31). Le mistral souffle toujours modérément en vallée du Rhône. Le risque d'incendie reste donc très élevé dans ces régions.

Evolution

Cet après-midi, les températures s'orientent à la hausse sur l'ouest de la France, de la Nouvelle-Aquitaine à la Bretagne, pour remonter autour de 35 à 39°C. Le sud-ouest, la vallée du Rhône et la vallée de la Garonne ainsi que les régions méditerranéennes restent soumises à des valeurs aussi élevées, stationnaires également (34 à 38°C) avec des pointes à 40°C possibles localement. Cette hausse est suivie d'un épisode caniculaire en début de semaine.

Ce nouveau pic de canicule intense durera alors lundi et mardi, en se généralisant à quasiment tout le territoire. Sous l'effet d'un flux de sud marqué, la flambée des températures concernera tout le pays pendant 2 jours et 2 nuits. Les valeurs atteindront 35 à 39°C sur les deux tiers de la France, avec des pics à 41-43°C et localement 45°C sur le sud de la Nouvelle-Aquitaine.

Déjà, lundi, dès le matin, la douceur est généralisée avec 18 à 24°C. Les températures grimperont très rapidement, atteignant 35 à 39°C sur toute la France en moyenne l'après-midi. C'est dans l'ouest que la canicule sera la plus sévère avec 41 à 44°C de la Bretagne à la Nouvelle-Aquitaine, Des records de chaleur absolus pourraient être battus.

Après une nuit de lundi à mardi tropicale, mardi, les températures commenceront à baisser par l'Atlantique alors que la chaleur la plus intense atteindra l'est et le centre du pays. Des Hauts-de-France au bassin parisien au Centre et au Grand-Est, les 40°C pourraient être atteints, et de 36 à 39°C ailleurs.

Par la suite, à partir de mardi soir, cette canicule reculera graduellement par l'ouest, avec une évolution orageuse diffuse sur le nord. Mais cette canicule persistera quelques jours supplémentaires dans l'est et le sud-est où l'alerte sera prolongée. La baisse des températures après cet épisode sera très relative avec la persistance des températures élevées sur la France, mais moins excessives.

Cette canicule pourrait donc prendre un caractère exceptionnel, par son intensité, et davantage par sa durée et son extension géographique, car tout le pays sera touché à un moment ou à un autre par cet épisode d'ici au 20 juillet. Cette vague de chaleur devrait d'ailleurs se prolonger jusqu'au week-end des 24 et 24 juillet pour le sud-est du pays.

Liste des départements concernés

L'actualité météo

Articles les plus lus