Alerte météoOrages à l'est : 8 départements en alerte orange

Par Gilles MATRICON, météorologue

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au
3201*
Du samedi 24 juillet à 12:00 au samedi 24 juillet à 18:00.
Situation


 Cet été est marqué par de nombreux épisodes d'intempéries liés à la circulation de nombreuses gouttes froides sur la France. C'est une nouvelle fois le cas ce week-end avec une goutte froide (ou dépression) qui traverse le bassin de la Manche. Elle provoque à son passage des orages ponctuellement forts cet après-midi et ce soir dans l'est de la France. Par ailleurs, dans le retour d'occlusion de cette goutte froide, les régions du nord-ouest subissent des pluies orageuses d'intensité modérée, qui ne nécessitent néanmoins pas d'alerte de nos services, même si les cumuls de précipitations peuvent être localement assez importants d'ici dimanche soir.

Observation

Ce samedi 

A 15h, l'activité orageuse pincipale se maintient du bassin stéphanois à la Champagne à la Lorraine en passant par la Bourgogne. En marge de cet axe orageux, quelques orages, plus isolés, éclatent sur les Ardennes ou bien encore la région lilloise. Sous les orages, les cumuls de pluies sont importants : à Mussy-sur-Seine (10), il est tombé 21 mm de pluies entre 14 et 15h, 18 mm à Bas-en-Basset (43), 15 mm à Nicey (21) ou bien encore 8 mm à Cruzy (89).

A 12h, les orages se renforcent du nord de l'Auvergne-Rhône-Alpes jusqu'en Franche-Comté. L'activité électrique est particulièrement marquée. Ces orages remontent vers la Bourgogne et le sud de l'Alsace.

A 09 heures, c'est l'accalmie temporaire après l'évacuation des orages nocturnes vers le Benelux et l'Allemagne. Toutefois, dans une masse d'air qui reste très instable, des orages isolés éclatent entre la Loire et le Jura. En Bretagne, au plus près du coeur de la dépression, des pluies continues d'intensité modérée se poursuivent.
m
Vendredi

Avec la remontée du coeur dépressionnaire vers la Normandie, les orages se sont renforcés dans le nord-ouest de la France vendredi soir, en même temps qu'une autre vague orageuse se mettait en place sur le Massif central, remontant vers la Bourgogne.

A 21h : la situation continue à se dégrader. Une ligne d'orages accompagnée d'une forte activité électrique concerne le centre et le nord du Finistère. D'autres orages balaient la Basse-Normandie, le Calvados et le nord-Cotentin étant particulièrement visés. A Ouessant (29), après la chaleur de ces derniers jours, il vient de tomber 29 mm de pluies ce soir entre 19 et 21 heures 

A 18h : après une accalmie, de nouveaux orages débutent sur la pointe du Finistère. Ils s'accompagnent de pluies intenses et de fortes rafales de vent. Ces orages vont se décaler vers les Côtes d'Armor en soirée.

A 15h : les orages étaient devenus plus épars sur la Bretagne tout en persistant de façon diffuse sur le Finistère. Les cumuls de pluie sont restés faibles et diffus (généralement entre 1 et 5 mm, avec des écarts locaux), justifiant notre niveau d'alerte jaune émis jeudi soir. En revanche, la deuxième vague de la fin d'après-midi s'annonce tout de même plus forte.

A 12h : les orages se sont généralisés au Morbihan, Finistère et ouest des Côtes d'Armor, de façon diffuse. Les impacts de foudre sont nombreux mais les cumuls de pluie, étant épars, restent modérés (sauf sous les averses ponctuelles). 

A 11h30, les orages ont abordé le sud de la Bretagne (sud Finistère et Morbihan), en restant surtout côtiers. Cette première salve va se calmer pour le moment. A noter que les plus gros orages sont restés en mer, avec des lames d'eau de 60 mm en 3 heures, au sud du Golfe du Morbihan notamment.

A 09h : les impacts de foudre étaient déjà très intenses en mer, au large ouest et sud-ouest de la Bretagne, dans le Golfe de Gascogne. Les nuages d'orages se développaient déjà sur le littoral et les premiers orages se déclenchaient sur la côte sud-Bretagne (Finistère, Morbihan). Ces premiers orages remontent plein nord, épargnant, dans un premier temps, les départements les plus à l'est de la région. Parallèlement, le vent d'est souffle de façon soutenue, jusqu'à 82 km/h à Ouessant.
Les températures sont restées encore une fois très douces pendant la nuit, supérieures à 20°C, mais plafonneront en journée à cause de cette dégradation.

Evolution

L'évolution est la suivante :

Cet après-midi, à l'avant de la goutte froide, des orages se poursuivent de l'Auvergne et du nord de Rhône-Alpes à la Bourgogne-Franche-Comté et atteignent le Grand-Est jusqu'aux Hauts-de-France en étant ponctuellement accompagnés de grêle et de brusques rafales de vent.

Ce soir, l'activité orageuse dans l'Est s'évacue hors de nos frontières. Même si quelques orages peuvent éclater, ils sont désorganisés et ne nécessitent plus de vigilance particulière. En revanche, sous la goutte froide et le retour d'occlusion associé, les pluies orageuses parfois fortes se poursuivent dans le nord-ouest du pays.

Cette dégradation se caractérise par :

- 20 à 50 mm en l'espace de quelques heures sous les orages les plus forts de la Bourgogne-Franche-Comté au Grand-Est aux Hauts-de-France
- un risque d'inondation par ruissellement dans les points bas des vallées et communes concernées
- une forte activité électrique (impacts de foudre)
- de fortes rafales de vent pouvant atteindre 80 km/h
- des chutes de grêle
 

Liste des départements concernés

L'actualité météo

Articles les plus lus