Actualités Météo

Pollen et allergies : Les pollens de graminées s’invitent à la fête nationale !

Florent SCHINDLER

Par Florent SCHINDLER,
mis à jour le

Les graminés continuent à occuper le devant de la scène pour cette fête nationale. Pas d'amélioration en vue la semaine prochaine, en raison du retour du beau temps sec et de la chaleur à partir de mardi.

À l’approche de notre chère fête nationale, il semblerait que les graminées n’aient pas dit leur dernier mot et aient décidé de se joindre à la fête. Au programme, un feu d'artifice nasal explosif et des pétards oculaires.

Dans le détail, voici les risques polliniques pour ces prochains jours en partenariat avec le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA).

Dans le Nord, les graminées font preuve de patriotisme en larguant des nuées de pollens, provoquant des reniflements synchronisés dignes de notre hymne national. À l’Est, les allergiques seront ravis d’apprendre que les champs de blé organisent une parade de pollens qui n’a rien à envier à un défilé militaire. Dans le Sud, les graminées se sont associées aux cigales pour un concert estival inoubliable : éternuements garantis en guise d’applaudissements. Quant à l’Ouest, les vents amènent un cocktail explosif de pollens de graminées, transformant chaque promenade en bord de mer en véritable parcours du combattant allergique. Mais n’ayez crainte, patriotes des sinus bouchés, nos stocks de mouchoirs et d’antihistaminiques sont prêts pour ce combat contre les forces de la nature. Ensemble, résistons et célébrons cette fête nationale, même si c'est avec les yeux rouges et le nez qui coule.

Même si le pire est derrière nous, les concentrations de pollens de graminées resteront suffisamment élevées ces prochains jours pour provoquer un risque d'allergie élevé dans quasiment tous les départements de France.

Les pollens de châtaigniers, d'orties (famille des Urticacées), d’oseilles et de plantains sont toujours bien présents mais ne gêneront que les personnes les plus sensibles avec un risque d'allergie qui ne dépassera pas le niveau faible. La période de pollinisation des tilleuls, des oliviers et des chênes touche à sa fin et leurs pollens ne viendront plus vraiment chatouiller les narines des allergiques.

Même si la pollinisation des graminées va rester le problème majeur des allergiques ces prochains jours, il faut commencer à se tourner vers celle des ambroisies qui va débuter d'ici la fin du mois. C’est d’ailleurs actuellement le bon moment pour la détruire avant sa floraison. Sur ma propriété : je l'arrache ! Hors de ma propriété, sur un terrain public, s'il y a seulement quelques plants : je l'arrache ! Hors de ma propriété, s'il y a en a beaucoup : je signale la zone infestée sur la plateforme www.signalement-ambroisie.fr ou avec l’application « Signalement Ambroisie ».

Quelques conseils si vous souffrez d'allergie au pollen

- Rincez vos cheveux le soir, aérez au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil

- Évitez les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens.

- Soyez attentifs à la pollution atmosphérique, qui peut exacerber les allergies aux pollens dans certaines grandes villes.

- Ne vous grattez pas les yeux même s'ils vous démangent, cela ne ferait qu'empirer les choses.

Vous pouvez consulter les prévisions polliniques dans le bas des pages prévisions de votre ville sur notre site et nos applis, dans la section santé. Vous pouvez également retrouver les informations liées aux allergies sur le site du RNSA : www.pollens.fr

Pendant vos vacances, restez informés et prenez les précautions nécessaires pour limiter votre exposition aux pollens. Bon courage à tous les allergiques.

Bon début de vacances aux Juillettistes!

Ce bulletin est actualisé tous les vendredis.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live
Articles les plus lus