Actualités Météo

Changement de temps confirmé la semaine prochaine

Par Regis CREPET, météorologue
mis à jour le

Après un mois de mars atypique sur la France, où le temps humide a concerné l'extrême sud du pays, le temps s'apprête à changer en vue du mois d'avril. Ce changement va s'amorcer en cours de semaine prochaine avec, tout d'abord, une dégradation pluvio-orageuse entre mardi et mercredi. Voici le scénario météo envisagé à ce jour.

Ce mois de mars aura été atypique pour la saison, comme anticipé par les prévisions saisonnières de la Chaine Météo dès le 10 février. Avec la persistance d'un puissant anticyclone sur l'Europe du Nord, les perturbations atlantiques n'ont pas pu circuler sur notre pays. Au total, un beau temps majoritaire a régné jusqu'à présent sur la France, hormis dans l'extrême sud, où les pluies ont été remarquablement abondantes en Languedoc-Roussillon. Ce beau temps ne présente pas que des avantages : il accroit la sécheresse en de nombreuses régions, entraîne une qualité de l'air médiocre et favorise le gel nocturne, préjudiciable aux arbres fruitiers.

Crédit : La Chaîne Météo

Nette baisse des températures la semaine prochaine

On observe ces dernières années des débuts de printemps assez similaires à celui que nous connaissons actuellement, avec des mois de mars souvent beaux et doux. Ainsi, l'année dernière, la fin mars 2021 avait connu une véritable vague de chaleur pour la saison, pulvérisant de nombreux records. Cette fois-ci, les températures n'atteindront pas du tout les mêmes niveaux, loin de là, mais les valeurs restent, jusqu'à ce week-end, de 3° à 4 °C au-dessus des moyennes. En revanche, les nuits dégagées favorisent le rayonnement nocturne et le gel, ce qui est préjudiciable pour les fruitiers. Cela étant dit, le gel de mars n'est pas rare et l'on ne peut pas parler de "gel tardif" pour l'instant. Ce qui est préjudiciable, c'est l'avancée de la végétation en raison de la douceur précoce. Cette configuration météorologique est atypique dans le sens où, statistiquement, à cette époque de l'année, nous devrions connaître des flux océaniques humides sur le pays.

Ces températures baisseront nettement en première moitié de semaine prochaine au nord de la Loire, avec l'arrivée d'un air polaire via les iles britanniques. Ce changement de masse d'air restera assez sec au nord de la France, mais cela réactivera l'instabilité dans la moitié sud de notre pays.

Vers des pluies orageuses dans le sud de la France ?

Le conflit de masse d'air qui se mettra en place sur la France pourra déclencher une forte instabilité dans le sud de notre pays de mardi à jeudi prochain, bien que cette évolution reste encore à préciser. Des pluies orageuses, remontant alors d'Espagne, éclateront entre les Pyrénées et les Alpes, incluant la région PACA et la Corse. Ces deux dernières régions sont les plus sèches de France actuellement. Les pluies seront donc les bienvenues, avant d'entamer un mois d'avril qui devrait être sec par là-bas. Mais les orages, souvent violents, et potentiellement accompagnés de grêle, éclatent de façon localisée et n'arroseront probablement pas toutes ces zones. D'autre part, il subsiste une incertitude concernant l'extension géographique de ces pluies et leur remontée possible vers le nord de la France. Ce point est à préciser dans nos prochaines mises à jour.

Amorce d'un changement plus durable pour avril ?

Cette transition météo augurera d'un changement de temps plus global pour le mois d'avril. En effet, la première décade devrait voir le retour des perturbations venues de l'Atlantique, porteuses de pluie sur la moitié nord de notre pays. Avril devrait alors renouer avec une pluviométrie normale sur ces régions. En revanche, un tiers sud retrouvera un temps plus habituel, c'est-à-dire à nouveau sec et ensoleillé, après les parenthèses perturbées de ce mois de mars. En un mot, on remet " la France météo à l'endroit" en avril, après ce mois de mars atypique.

En conclusion, on retient qu'on n'échappera pas au changement de temps la semaine prochaine avec une dégradation pluvieuse et une nette baisse temporaire des températures. Mais à ce jour, l'ampleur de cette baisse et l'extension des pluies sur la France sont encore à préciser. Ces points seront actualisés ces prochains jours.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live

L'actualité météo

  • Bilan des orages du dimanche 14 août Bilan des orages du dimanche 14 août
  • Vers une nouvelle vague de chaleur fin août ? Vers une nouvelle vague de chaleur fin août ?
Articles les plus lus