Actualités Météo
Fin des INTEMPERIES au sud-est

Par Cyril BONNEFOY, météorologue

L'épisode d'intempéries inhabituelles pour cette époque de l'année s'est terminé ce lundi. Jusqu'à 2 à 3 mois de pluie sont tombés sur les hauteurs du Languedoc avec jusqu'à 450 mm dans les montagnes héraultaises. La Chaine Météo a suivi pour vous en direct cet évènement.

Fin des INTEMPERIES au sud-est

Ce lundi 14 mars :

Les pluies intenses ont cessé dimanche soir, permettant une baisse significative du niveau des cours d'eau en crue pendant la nuit, en partiuclier l'Orb à Béziers. Néanmoins, le temps reste maussade avec de nouvelles pluies modérées en prévision. Parallèlement, les vents de sud-est se renforcent, ce qui pourra limiter la décrue sur les plaines littorales en freinant l'écoulement des eaux fluviales à la mer. Le vent d'Autan soufflera graduellement en tempête ce lundi et mardi, ce qui justifie une nouvelle alerte météo émise par Météo Consult.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Ce dimanche

A 18 h 30, le temps est redevenu sec des Pyrénées-Orientales à l'Aude. La perturbation s'évacue à l'est du Rhône. Sur l'Hérault, les dernières pluies sur l'est du département se termineront vers 19h30. L'amélioration est en cours également sur le sud des Cévennes, avec la fin des abondantes chutes de neige. Le vent faiblit également, excepté en Provence où le vent Marin continue à souffler fortement, notamment en bord de mer, jusqu'à 90 km/h.

A  17 h, la situation s'améliore rapidement sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude ainsi que sur l'ouest de l'Hérault où il ne pleut quasiment plus. Le vent est également tombé. En revanche, les fortes pluies persistent encore 1 à 2 heures sur l'est de l'Hérault, dans la région de Montpellier. Le vent continue à souffler très fort du littoral varois aux Bouches du Rhône, à près de 100 km/h jusqu'à 19-20 heures, avant une amélioration. 

A 15 h, la perturbation atlantique commence à traverser le Languedoc-Roussillon, en se heurtant aux remontées d'air méditerranéen très instable. Les pluies sont particulièrement fortes entre Narbonne, Béziers et Montpellier, avec quelques coups de tonnerre. La circulation est très difficile entre ces villes, avec des chaussées souvent détrempées, voire inondées.  Dans le secteur de Béziers, la situation demeure toujours aussi délicate avec la crue majeure de l'Orb.

Sur les Cévennes, c'est un vériable déluge de pluie et de neige qui s'abat sur ce massif selon les altitudes. Si le vent a faibli en Roussillon, ce n'est toujours pas le cas entre Sète, Montpellier et Aigues-Mortes, avec des rafales supérieures à 100 km/h. En Provence, le vent atteint 100 km/h sur les caps, côtes et îles de ce département.

À 13 h nous entrons dans la phase critique de cet épisode méditerranéen avec le renforcement des précipitations.

De nombreuses inondations sont d'ores et déjà en cours entre le nord de l'Aude et l'est de l'Hérault. De nombreux axes routiers secondaires sont sous les eaux.

La ville de Béziers est confrontée à une crue majeure de l'Orb, et son niveau continue à grimper d'autant que les pluies se renforcent.

En montagne, un véritable blizard est en cours sur les Cévennes : près du mont AIgoual, la couche de neige fraîche atteint  1 m depuis hier ! Les conditions de circulations sont impossibles sur le réseau d'altitude en raison de la formation de congère provoquées par des vents atteignant 80 à 90 km/h.

Le vent souffle également très fort sur le département de l'Hérault, à 105 km/h sur Montpellier et Sète où des arbres ont été abattus par les plus puissantes rafales. le vent a gagné les Bouches du Rhône et le Var avec des rafales à 105 km/h au nord de Marseille, à Trets. Près des caps exposés, le vent atteint 120 km/h à Porquerolles et au Drammont. Ce vent Marin provoque une très forte houle venant du large avec des vagues déferlantes à la côte avec des submersions littorales signalées localement.

À 12 h, la situation continue à se dégrader sur les Cévennes héraultaises où il continue à pleuvoir de manière continue. Les intensités horaires atteignent 3 à 6 mm / h. En conséquence, le niveau des cours d'eau cévenol continue à grimper. L'Orb subit une très importante crue : une partie de la ville basse de Béziers est inondée.

Depuis jeudi, le Languedoc-Roussillon subit une période de mauvais temps, qui s'est encore aggravé depuis vendredi soir. Les cumuls de précipitations deviennent très importants et vont mettre un coup de frein durable à la sécheresse installée depuis l'hiver passé.

À 10 h, les pluies restent abondantes sur les Cévennes héraultaises. À Castanet-le-Haut, il est tombé 20 mm d'eau entre 8 et 10 h. En revanche, les pluies restent faibles en direction du littoral du Roussillon et du Languedoc. Mais le vent souffle violemment, jusqu'à 101 km/h à Montpellier, 98 km/h à Sète et 94 km/h à Leucate.

À 08 h, il continue à pleuvoir sur le Languedoc-Roussillon, dans des intensités moindres qu'hier en zone de plaine et littorale. Néanmoins, sur les Cévennes, les pluies sont toujours soutenues avec des intensités de 3 à 8 mm / h. Depuis le début de ces intempéries, on mesure 342 mm de pluies à Castanet-le-Haut (34), 252 mm à Murat-sur-Vèbre (81), 150 mm à Saint-Cyprien (66) et 133 mm à Narbonne (11), ce qui corespond à 1 à 3 mois de précipitations selon les villes et villages cités.

En montagne, les quantités de neige au-dessus de 1200 mètres d'altitude atteignent 50 cm sur les Cévennes. 

Sur le plan hydrologique, la poursuite des intempéries ce dimanche provoque la crue de la Cesse et de l'Orb. Des débordements sont observés sur certains tronçons de ces cours d'eau. Les pluies de ce dimanche ne favoriseront par la décrue.

Enfin, le vent Marin souffle très fort dans le sud-est, jusqu'à 116 km/h à Porquerolles (83), 102 km/h,  Sète (34) et Leucate (11) et 87 km/h à Montpellier (34)

Hier samedi

À 18 h 30, les pluies sont le plus souvent faible à temporairement modérée. Elles ont perdu leur caractère convectif de la journée. Il s'agit donc de pluies régulières, notamment sur les Cévennes.  Ces précipitations vont néanmoins persister toute la nuit, apportant 10 à 30 mm d'eau supplémentaires entre l'est de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Sur les Cévennes, les cumuls pourront atteindre 50 mm. Cette situation reste délicate et a des répercussions hydrologiques avec des risques d'inondations et de crues toujours aussi importants. Il faut donc éviter de circuler cette nuit sur les réseaux routiers, notamment ceux d'altitude avec d'abondantes chutes de neige dès 1200 m d'altitude sur les Cévennes. Enfin, le vent de Sud-est continue de souffler fort près du littoral, jusqu'à 90 km/h en rafales.  Il génère une forte houle au large susceptible d'entrainer des risques de submersions littorales.

À 17 h 30, les pluies perdent peu à peu en intensité. Elles restent néanmoins soutenues avec des intensités variant de 4 à 8 mm/h désormais. Les plus fortes intensités sont relevées sur l'est de l'Aude et la phase de crue se poursuit, en particulier pour le Cesse et l'Orb. 

À 16 h 30, les pluies soutenues se maintiennent sur l'ouest Hérault et Est Aude avec une ligne toujours plus active mais la ligne qui était plus active s'est maintenant déstructurée. Les intensités tournent autour de 5 à 10 mm/h avec localement 12 mm/h sur le Haut-Languedoc. Les cours d'eau continuent de réagir, notamment la Cesse avec des inondations reportées du côté de Bize Minervois (Hérault).

À 15 h 30, les pluies commencent enfin à perdre en intensité dans les Pyrénées-Orientales. En revanche, entre Narbonne et Béziers jusqu'à Sète, une ligne convective génératrice de fortes précipitations se maintient toujours, apportant localement 10 à 20 mm / h. C'est dans ce secteur de plaine que les conditions de circulation sont les plus difficiles actuellement où de nombreuses chaussées sont inondées. En direction des Cévennes, c'est surtout le massif de l'Espinouse qui est touché par les pluies les plus intenses actuellement alors que l'est de ce massif connait une relative et temporaire accalmie. La neige tombe en abondance de 1200 mètres avec près de 30 à 40 cm près du Mont Aigoual vers 1400 mètres. 

À 14 h 30, les 200 mm de pluies viennent d'être atteints à Castanet-le-Haut ces dernières 24 heures, c'est l'équivalent de 2 mois de précipitations. D'une manière générale, l'épisode d'intempéries se poursuit en Languedoc-Roussillon. Les pluies sont continues, d'intensité modérée à forte. Elles prennent parfois un caractère orageux, entre Béziers et Narbonne notamment. Les cours d'eau cévenols continuent à voir leurs niveau grimper, l'Orb et la Cesse sont entrés en crue et débordent sur certaines portions de leurs cours.

À 13 h 30, la situation continue à se dégrader depuis ce milieu de matinée avec la poursuite des plus fortes pluies en plaine du Roussillon jusqu'au littoral où il est tombé en moyenne 10 à 20 mm d'eau entre 12 h et 13 h. Les inondations se poursuivent entre Perpignan et Narbonne et gagnent le secteur de Béziers dans l'Hérault. De nombreuses routes de ces 3 départements sont recouvertes de plusieurs centimètres d'eau, rendant les conditions de circulation de plus en plus difficiles.

Sur les Cévennes héraultaises, il continue à pleuvoir : les 200 mm d'eau sont atteints dans le secteur de Castanet-le-Haut (34). Et cet épisode cévenol se poursuit jusqu'à demain soir. En montagne, des conditions de blizzard sont observées au-dessus de 1200 mètres avec déjà 30 cm de neige fraîche relevés près du Mont Aigoual.

De nombreux cours d'eau continuent à voir leurs niveaux grimper, comme la Cesse qui a été placé en alerte Orange par les services de VIGICRUE. 

À 12 h 30,  l'axe pluvio-orageux intense se maintient entre l'est de l'Aude et l'est des Pyrénées-Orientales où il est encore tombé 10 à 30 mm d'eau durant la dernière heure. Quelques inondations sont signalées entre Narbonne et Perpignan. La circulation est parfois rendue très difficile en raison de chaussées inondées.

Sur les Cévennes, les pluies d'intensité modérée se poursuivent. Depuis vendredi, il est tombé 181 mm d'eau à Castanet-le-Haut (34) et 150 mm à Saint-Maurice-Navacelle (34), équivalant à 1 mois et demi de précipitations. Les niveaux de l'Orb, de l'Hérault et de la Cesse continuent à monter.

À 11 h 30, la situation reste fortement dégradée entre l'est des Pyrénées-Orientales et l'Aude où il est tombé au cours de la dernière heure 10 à 30 mm d'eau. À Narbonne (11), 35 mm de pluies viennent de tomber en 1 h et 20 mm à Leucate (11). Ces fortes pluies orageuses commenceront à s'atténuer en cours d'après-midi sur ces secteurs.

Dans le même temps, sur les Cévennes, les cumuls atteignent 171 mm à Castanet-le-Haut (34) et 150 mm à Saint-Maurice-Navacelle (34), ce qui correspond à 1 mois et demi de précipitations. Sur les Cévennes, ces pluies continues d'intensité modérée à forte persistent jusqu'à demain. 

En conséquence, de nombreux cours d'eau cévenols commencent à entrer en crue.

Voici l'évolution de l'Orb.

À 10 h 30, la forte activité pluvieuse se maintient en Languedoc-Roussillon. C'est sur l'est de l'Aude et des Pyrénées-Orientales que les précipitations sont les plus intenses actuellement. Une ligne convective s'est en effet formée près du littoral et provoque de fortes pluies orageuses sur un axe s'étirant d'Argelès-sur-mer à Perpignan en remontant vers Gruissan et Narbonne. A Torreilles (66), il est tombé 101 mm de pluies depuis ce matin, équivalent à 1 mois et demi de pluies. A Fitou (11), le cumul de précipitations est de 71 mm depuis 4h du matin.

À 09 h 30

Les pluies continues d'intensité modérée se poursuivent sur les Cévennes, apportant 5 à 10 mm de pluie / h. Au total, les cumuls de pluies atteignent déjà près de 100 à 150 mm sur les Cévennes héraultaises depuis hier. Sur l'est du Roussillon, la situation se dégrade avec des pluies orageuses qui s'organisent entre l'est de l'Aude et l'est des Pyrénées-Orientales. Au cours de la dernière heure il est déjà tombé 24 mm de pluies à Torreilles (66), 18 mm à Saint-Cyprien (66) et 15 mm d'eau à Lézignan-Corbières (11). Le vent Marin reste turbulent en bord de mer avec des rafales généralement comprises entre 50 et 70 km/h, atteignant 90 km/h à Sète. Ce vent lève une forte houle venue du large avec des vagues de 2 à 4 m en arrivant sur les côtes accompagné de quelques légères submersions littorales. Enfin le Levant atteint 111 km/h à Porquerolles (83).

En montagne, sur l'est des Pyrénées, des conditions de blizzard s'installent en ceradgne-Capcir

A 8 h 30

Les conditions continuent à se dégrader : au cours des 2 dernières heures, il est tombé 5 à 20 mm de pluies supplémentaires sur les Cévennes héraultaises. Dès 1000 mètres d'altitude, la neige remplace la pluie et tombe en abondance.

En bord de mer, le vent Marin atteint 90 km/h à Sète (34) et 100 km/h à Porquerolles (83).

À 06 h30

L'épisode cévenol est en cours. Depuis hier matin, il est déjà tombé 125 mm de pluies à Castanet-le-Haut (34), 121 mm à Saint-Maurice-Navacelle (34) et 85 mm à Murat-sur-Vèbre (81), ce qui correspond à 3 semaines à 1 mois de précipitations en 24 heures. L'Orb, l'Hérault amont et la Cesse commencent à réagir.

Hier vendredi

Les pluies régulières se sont mises en place depuis la matinée et on enregistre en général 20 à 40 mm sur le relief Cévennol. Le gros de l'évènement commencera dans la soirée.

À lire aussi

Météo semaine prochaine : une France à l'envers sous une douceur printanière

Tendance à 4 semaines : météo des vacances d'été jusqu'à fin juillet

Prévisions saisonnières : vers un été chaud et orageux

L'actualité météo

Articles les plus lus