Actualités Météo
DIRECT ORAGES ce lundi 21 h : l'épisode d'intempéries se termine

Par Gilles MATRICON, météorologue

Nous suivons en direct depuis samedi dernier les intempéries qui concernent la France. Ce lundi, ce sont les régions du sud-est qui sont touchées par de violents orages. Le point réactualisé ce lundi soir.

DIRECT ORAGES ce lundi 21 h : l'épisode d'intempéries se termine

Ce lundi

A 21 h, l'amélioration se confirme avec l'arrêt des pluies et des orages sur les Alpes-Maritimes. Sur les Bouches-du-Rhône, les averses faiblissent rapidement. En Corse, malgré quelques fortes averses très localisées en montagne, l'instabilité décline rapidement également. Dans l'intérieur du Var, il faut encore compter jusqu'à 22 h sur quelques averses résiduelles, qui ont perdu tout caractère torrentiel.

A 20 h, les orages perdent en intensité. Ils éclatent encore sur le nord des Alpes-Maritimes alors que littoral retrouve un temps calme. Sur les Bouches-du-Rhône, également, le temps s'améliore et les dernières averses quittent désormais le département par l'est. En Corse, après les violents orages qui ont éclaté sur la côte orientale de l'île, apportant 215 mm de pluie à Alistro (2B), la tendance est également à l'amélioraton. Sur le Var en revanche, l'amélioration est plus tardive avec le passage d'une dernière ligne de fortes averses orageuses qui balaie le département du sud au nord, pouvant encore apporter 10 à 20 mm d'eau supplémentaire en peu de temps. Il faut attendre 21 h pour que le temps se calme enfin.

A  19 h,  la dépression remonte désormais rapidement vers le Vaucluse. La principale ligne d'orages s'étire du centre de la Corse aux Alpes-Maritimes à l'est du Var qui subissent de brèves et très fortes averses, avec des intensités qui peuvent atteindre 20 à 40 mm / h.

Sur les Bouches-du-Rhône et l'ouest du Var, l'instabilité orageuse commence à faiblir avec l'éloignement de la dépression. A partir de 20 h, le risque d'orages disparaîtra.

En remontant vers le Vaucluse, le sud de la Drôme et les Alpes-de-Haute-Provence, pluies averses orageuses persistent avec une moindre intensité. Ce sont les reliefs exposés au vent du Sud qui sont les plus imapctés encore quelques heures (blocage orographique).

A 18 h, la dépression responsable des intempéries vient d'aborder le littoral des Bouches-du-Rhône. Autour de son centre, plusieurs lignes d'orages pafois violents s'enroulent depuis la Corse, les Alpes-Maritimes, le Var et les Bouches-du-Rhône. En marge, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes et le Vaucluse sont touchés par la remontée de cette dépresison avec des pluies orageuses de moindre intensité.

Au cours de la dernière heure, il est tombé 40 mm de pluies à Alistro en Corse, 34 mm à Draguignan (83), 30 mm à Cannes (06) et 20 mm à Vidauban (83). Sous un violent orage, une rafale descendante a atteint 103 km/h au Luc en Provence.

A 17h, une nouvelle ligne d'orages et de fortes pluies touchent le sud-est du Var en remontant rapidement vers le nord du départemment. Elle précédera un autre ligne, moins virulente vers 17h40. L'activité orageuse se renforce également rapidement sur les Bouches-du-Rhône avec la multiplication des cellules orageuses.

Mais c'est en Corse que lla situation est la plus critique pour le moment, notamment sur l'est de l'île qui subit un véritable déluge avec 137 mm de pluies relevés depuis 3 h ce matin à Alistro (2B), dont 100 mm au cours des 3 dernières heures, ce qui correspond au total à l'équivalent d'1 mois et demi de précipitations.

A 16h20, si les précédentes lignes d'orages se sont partiellement désorganisées, des orages continuent de toucher les parties nord et est du Var. Au cours de cette dernière heure, on a observé encore des intensités horairtes de 30 mm et des cumuls depuis ce matin atteignant parfois les 200 mm. Les plus fortes pluies touchent la région entre Draguignan et Bras en limite du département des Alpes-de-Haute-Provence. Cette situation critique, avec des risques de crues éclairs, a conduit notre service à étendre l'alerte rouge actuelle au département du Var.

En marge, on a observé également une très forte cellule orageuse qui a traversée la région Cannoise avant vers de celle de Grasse.

A 15h10, des lignes d'orages organisées remontent de Méditerranéee. Deux principales s'étendent sur un axe nord-sud dans le Var. Elles touchent principalement les reliefs exposés perpendiculairement aux vents de sud. On relève déjà depuis ce matin jusqu'à 200 mm sur le secteur de Brignoles et plus de 140 mm à Régusse.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Dans le contexte actuel et celui des prévisions pour les 3 prochaines heures, une période critique va toucher le Var avec de nouveaux cumuls envisagés jusqu'à 150 mm en 3 heures. Forte prudence si vous devez circuler. 

A 13h40, une période de répit s'observe sur la plus grande partie de la région PACA. Seules quelques fortes averses orageuses persistent sur la partie ouest et nord du département du Var. On a observé par exemple 30 mm à Régusse (Var) entre 12h et 13h. La côte orientale de la Corse est également concernée par de fortes averses orageuses comme à Solenzara (Haute-Corse) ou il est tombé 28 mm entre 12h et 13h.

A 12 h, le centre du Var reste sous les orages, avec 2 lignes stationnaires, l'une au nord de Cuers et la deuxième au nord de Vidauban. A Régusse, dans l'extrême nord du département du Var, il vient de tomber 53 mm de pluies en moins d'1h30. Au nord de Grasse dans les Alpes-Maritimes, une autre ligne d'orage est en formation. En Corse, tout l'est de l'île est sous les orages maintenant. C'est la région de Solenzara (2B) qui est la plus impactée vec 35 mm de pluies relevés au cours de cette dernière heure.

A 11 h 05, le temps est provisoirement sec en bord de mer du littoral provençal. En revanche, dans les terres, deux lignes d'orages peu mobiles se maintiennent sur le centre du Var, la première au nord de Brignole, la deuxième au nord de Vidauban où elles provoquent de très fortes averses orageuses localisées : pour exemple, à Aiguines situé dans l'extrême nord du département du Var, il vient de tomber 60 mm d'eau sous un violent orage entre 10 et 11 h. En Corse, de gros orages remontent dans un flux de sud turbulent toute la côte orientale de l'île, entre Solenzara et Bastia. Ils peuvent s'accompagn mmer de grêle et de la formation de trombes marines au large.

A 10h15, la ligne d'orages qui concernait Toulon est remontée sur le centre du Var. Elle produit de violents averses tout en se décalant progressivement en direction des Alpes-de-Haute-Provence. L'amélioration gagne désormais également le Vaucluse et se généralisera aux départements en alerte d'ici la fin de matinée avant la nette dégradation attendue en début d'après-midi.

A noter que de nombreuses inondations et ruissellements urbains sont observés sur la ville de Marseille.

A 8h45, il est désormais tombé jusqu'à 173 mm sur les 12 dernières heures sur la ville de Marseille. L'amélioration débute désormais sur l'ouest des Bouches-du-Rhône et notamment sur Marseille alors que de violents averses continuent de toucher l'ouest du Var et la ville de Toulon. L'amélioration devrait gagner le Var d'ici une bonne heure. Ce sera alors l'accalmie générale en fin de matinée avant une reprise de l'activité dans l'après-midi.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

A 7h49, les orages diluviens se poursuivent entre Marseille et Toulon. Les cumuls atteignent désormais 146 mm à Marseille et 132 mm à Cassis dans les Bouches-du-Rhône.

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Un orage passe également sur Toulon avec de très fortes intensités et de la grêle. 

A 7h00, une ligne d'orages particulièrement intenses remonte actuellement de mer Méditerranée en direction des Bouches du Rhône entre Marseille et Toulon. Il est notamment tombé près de 20 mm supplémentaires sur Marseille durant la dernière heure, ce qui porte le cumul de la nuit à près de 100 mm.

Ce dimanche

A 21h, les fortes pluies orageuses qui ont évacué les Cévennes ont touché la basse vallée du Rhône au cours de la dernière heure.On a observé en une heure 40 mm à Orange (Vaucluse), 41 mm à Arles (Bouches-du-Rhône), 51 mm à Pujaut (Gard) et 71,5 mm à Tarsacon (Bouches-du-Rhône). Des intensités de pluies de moindre importance concernent la Drôme et l'ouest de l'Isère avec 10 à 20 mm/heure.

A 19h, les plus fortes précipitations orageuses évacuent les Cévennes pour concerner la vallée du Rhône et la Drôme. Des pluies soutenues et durables touchent aussi l'ouest de l'Isère, le lyonnais et le département de l'Ain. Les cumuls de pluie sur les Cévennes ardéchoises ont été sopieux avec 273 mm à Barnas, 322 mm à La Souche et 341 mm à Sablières. Pour cette dernière station ouverte de, il s'agit d'un record mensuel de précipitations en 24 heures depuis 1991, l'ancien record datant de 1995 avec 239 mm. Le record absolu de précipitations a été frôlé (343,6 mm le 18/09/2014).

A 17 h, les précipitations deviennent un peu moins intenses sur la partie ouest des Cévennes avec 25 mm tombés entre 16h et 17h à Villefort (Lozère) contre 66 mm l'heure précédente. En revanche, les pluies sont particulièrement intenses sur les Cévennes ardéchoises. A Sablières (Ardèche) il est tombé 74,5 mm entre 16h et 17h ce qui porte le cumul 24 heures à 337 millimètres. La station de La Souche dépasse aussi la barre des 300 mm avec 316 mm.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Des crues importantes se produisent sur les cours d'eau cévenols comme le Gard à Mialet qui attaint 4,37 m et pourrait dépasser la crue de référence du 11 octobre 2014 à 5,08 m.

A 16h, les intensités de pluie sont remarquables sur les Cévennes avec 66 millimètres observés entre 15 et 16 heures à Villefort (Lozère) ce qui porte le cumul de pluie à 428 millimètres en 24 heures, soit 1 mois et demi de pluie. Les Cévennes gardoises sont elles aussi copieusement arrosées avec 379 mm enregistrés à Concoules (Gard) dont 65 mm entre 15h et 16h.

A 15 h, les cumuls de pluies deviennent impressionnants sur les Cévennes avec 316 mm d'eau relevés depuis cette nuit à Villefort (48). C'est l'équivalent de 6 mois de précipitations sur Paris qui sont tombés en l'espace de 14 h dans cette ville.

Des inondations sont observées :

Cette situation est préoccupante au vu des images radar

 

Dans l'est, la situation s'améliore, le vent commence à faiblir, les rafales ne dépassent plus les 80 km/h

À 14 h, les pluies restent intenses sur les Cévennes avec près de 300 mm de pluies relevés à Villefort (48) depuis cette nuit ! C'est l'équivalent de près de 2 mois de pluies qui sont tombés en 14 h ! 

Dans le même temps, la perturbation présente ce matin des Pyrénées aux Hauts-de-France atteint la Lorraine, la Bourgogne et le nord de l'Auvergne, avec des pluies qui se renforcent en prenant localement un caractère orageux.

Au large de la Côte d'Azur, dans une masse d'air qui devient de plus en plus instable, les 1ères cellules orageuses se forment et atteignent le littoral.

À l'avant  de cette perturbation, le vent du Sud continue de souffler fort du Grand Est à Rhône-Alpes avec des rafales qui atteignent 92 km/h à Saint-Chamond (42), 85 km/h à Langres (52), 80 km/h à Metz (57) et 70 km/h à Mâcon (71) 

A 12 h ,les pluies intenses persistent sur les hauteurs cévenoles avec plus de 200 mm relevés sur l'est de la Lozère depuis minuit. 

Le vent souffle très fort sur le Grand Est avec des rafales qui atteignent les 100 km/h à Mathaux-Etape (10) et 90 km/h à Nancy (57). Le vent souffle moins fort en Auvergne-Rhône-Alpes que ce matin avec tout de même 70 à 80 km/h de vent entre Lyon (69) et Mâcon (71).

 

A 11 h, des pluies d'une intensité remarquable (50 mm / h) s'abattent sur les Cévennes.  A Villefort (48), la barre des 200 mm de pluies vient d'être atteinte. Ces pluies très intenses sont pour le moment localisées à ce seul massif, car dans les plaines alentours, les pluies n'ont pas encore débuté. Cette situation s'explique par le vent du Sud virulent chargé d'humidité qui remonte de Méditerranée et qui vient se bloquer sur le massif des Cévennes, apportant des cumuls très importants par effet orographique. Dans le même temps, le vent du Sud reste fort entre l'Auvergne Rhône-Alpes, avec des rafales proches de 80 km/h en plaine, jusqu'à 120 km/h en altitude, au col des Sauvages (69). 

A 10 h, la situation continue à se dégrader sur les Cévennes avec des cumuls de pluies déjà très importants depuis ce début de matinée puisqu'on relève 145 mm d'eau à Valleraugues  (30), 141 mm à Villefort (48) et 122 mm à Vialas (48). C'est  dire qu'il est déjà tombé l'équivalent d'1 mois de pluies entre 4 et 10 h ce matin ! 

A 9h, comme prévu le front froid se décale enfin plus à l'est en se redressant. C'est la fin du suivi pour les départements du nord-ouest même s'il continue à pleuvoir de façon soutenue jusqu'en fin de matinée, mais sans réelle conséquences directes. En revanche, la dégradation est bien en place sur les Cévennes avec des pluies parfois diluviennes et des intensités horaires dépassant parfois les 100 mm. Durant les prochaines 24h, les cumuls atteindront près de 300 mm sur le relief Cévenol.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

À 8h, l'amélioration est sensible sur l'ouest de la Bretagne et la Loire Atlantique avec le front froid qui finit enfin par se décaler plus à l'est. L'axe pluvieux s'étend désormais de la Nouvelle-Aquitaine aux Ardennes avec des pluies toujours modérées à fortes. L'épisode cévennol est bien en place avec déjà 103 mm à Villefort en Lozère et 120 mm à Valleraugue dans le Gard dont 105 mm en l'espace de 3h.

À 7h, le front froid continue à onduler sur les mêmes régions des Pays de la Loire jusqu'au bassin Parisien et à la Normandie avec des pluies encore soutenues. Les intensités horaires atteignent parfois les 15 mm / h comme dans la Sarthe à le Luart. Il est tombé sur les dernières 24 h jusqu’à 101,3 mm à Nantes Villes et 93,1 mm à la station de Nantes, ce qui en fait un record mensuel pour la station, le précédent record datant de 1979. À l'avant du front froid, sur la façade est, le vent souffle violemment sur le centre-est avec des rafales entre 70 et 80 km/h. De fortes précipitations se sont également mises en place sur les Cévennes avec des intensités horaires entre 15 et 30 mm.

Précédemment

Samedi

Dans le nord-ouest, la tendance à l'affaiblissement des vents se confirme à 21 h, malgré quelques fortes rafales résiduelles qui atteignent  ponctuellement 100 km/h sur le nord-Cotentin, la région de Fécamp (76) et le cap Gris Nez (62).  En Auvergne-Rhône-Alpes, c'est le contraire avec le brutal renforcement du vent du Sud puisque des rafales à 90 km/h vient d'être relevées au Puy (43) et au col des Sauvages (69). Le vent se renforce également entre Lyon (69) et Saint-Etienne (42)  à 60 km/h en rafales. Cette tendance au renforcement du vent va s'accentuer dans la nuit, avec des rafales qui pourront atteindre 100 lm/h.

Côté précipitations, elles se renforcent encore davantage entre les Pays de la Loire et la Normandie. Au cours de la dernière heure, il est tombé 12 mm d'eau à Saint-Hilaire-du-Arcouët (50), 10 mm à Saint-Nazaire (44) et 7 mm à Nantes (44).  Ces pluies vont continuer à se renforcer avec l'entrée du front froid de la perturbation gorgé d'humidité sur le nord-ouest du pays où il va onduler toute la nuit.

Si la situation s'est calmée en Bretagne avec la baisse des vents, on observe encore en ce début de soirée à 19h30 m, des rafales à 100 km/h sur le nord du Cotentin. Les vents atteignent également 107 km/h au cap de la Hève (76), 118 km/h à Fécamp (76), 92 km/h à Saint-Nazaire (44) et  généralement 55 à 75 km/h sur un grand nord-ouest du pays. A noter cependant les 128 km/h observés en haut de la Tour Eiffel.

Les pluies, quant à elles, touchent toute une moitié ouest du pays. Elles sont le plus souvent continues. On relève ainsi depuis le début de l'épisode de pluies ce matin en Bretagne, 63 mm à Pleucadeuc (56), 61 mm à Vannes (56), 35 mm en Ile-et-Vilaine, 30 mm en Loire-Atlantique, Les intensités moyennes horaires de pluies actuellement de 2 à 5 mm vont augmenter au cours des prochaines heures. Dans ce contexte attendu de pluies intenses en soirée et nuit prochaine, le département de la Loire-Atlantique a été placé en alerte

L'actualité météo

Articles les plus lus