Actualités Météo
Fin et bilan de l'épisode orageux

Par Gilles MATRICON, météorologue

L'épisode orageux débuté mardi prend fin ce jeudi. Il aura concerné une grande partie du pays. Depuis le début du mois de septembre, il s'agit du troisième épisode orageux en France. Une situation qui s'explique en partie par les gouttes froides qui viennent se positionner sur la France, à l'origine de ces épisodes d'intempéries répétés, ainsi qu'à des conflits de masse d'air importants au-dessus de l'Europe. Bien que ces phénomènes soient habituels à cette époque de l'année, leur fréquence actuelle est plus importante que ces années passées.

Fin et bilan de l'épisode orageux

C'est la fin de ce suivi des orages, avec l'éloignement de la perturbation vers la Méditerranée, qui aura mis 3 jours à traverser la France.

C'est dans le sud-est et sur le Massif central que les orages ont été les plus forts, avec des cumuls de pluies très importants et des records quotidiens enregistrés en Corrèze et en Lozère.

Nîmes et la région toulousaine mardi puis Montpellier mercredi soir ont subi de forts orages à l'origine d'inondations. De fortes pluies ont également touché la basse et moyenne vallée du Rhône, entre Valence, Orange et Montélimar où il est tombé l'équivalent d'1 mois de pluies en l'espace d'1 à 2 heures hier soir.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Ces intempéries se répètent depuis le début de mois de septembre : il s'agit, ici, du troisième épisode en 15 jours.

 Ce jeudi à 7h, l'activite pluvio-orageuse décline dans le sud-est de la France. Mais quelques fortes averses se maintiennent jusqu'à 9 h sur la Provence Côte d'Azur et les Pyrénées-Orientales. Au cours des 3 dernières heures, il est tombé 27 mm de pluies à Aubagne (13), 13 mm à Nice (06) et Méounes-lès-Montrieux (83) et 10 mm à Caussols (06).

 

Mercredi à 23 h, les orages les plus violents ont franchi le Rhône et progressent vers la Provence Alpes Côte d'Azur. Ils s'organisent en ligne, des Bouches-du-Rhône aux Hautes-Alpes. Les pluies sont fortes à leur passage (entre 5 et 20 mm / h). À l'avant du front orageux, l'atmosphère est de plus en plus instable sur la frange littorale du Var et des Alpes-Maritimes, avec la multiplication des cellules orageuses. C'est le cas entre Fréjus et Nice où les pluies se renforcent graduellement. C'est sur cette région PACA, cette nuit, que le risque d'orages violents est le plus important à l'échelle de l'hexagone...

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

A 22 h, les violents orages quittent Montpellier et atteignent la Camargue ainsi que la région de Nîmes qui est menacée pour pour la 2ᵉ fois en 24 h d’intempéries. Ces orages sont violents, mais brefs. La situation est plus délicate dans la basse et moyenne vallée du Rhône ainsi que sur le Vaucluse où une ligne d'orages peu mobiles se maintient depuis plus d'1 h entre Arles, Avignon et Carpentras. Cette ligne d'orages stationnaires est sans cesse réalimentée en air instable venant de Méditerranée et se trouve bloquée dans le couloir rhodanien, coincée entre le Massif central et les Alpes.

A 21 h , l'est de l'Hérault est dans la ligne de mire d'un violent orage qui s'est formé au niveau de Sète et et qui frappe actuellement Montpellier et sa région. Les cumuls de pluies peuvent atteindre 70 mm en 1 heure du côté de Grabel et Saint-Gély-du-Fesc.

Un autre violent orage a balayé le secteur de Narbonne et atteint le littoral entre Narbonne Plage et Port-la-Nouvelle.

Une autre ligne de violents orages s'étire du nord d'Arles à Carpentras jusqu'à Vaison la Romaine et les préalpes du sud où il peut tomber 50 mm de pluies en moins d'1 heure sur cette zone.

Plus au nord, dans la vallée du Rhône, entre Vienne et Montélimar, de puissants orages éclatent, accompagnés de chutes de grêle ponctuelles.

Dans les Alpes du Nord, les massifs de la Chartreuse et du Beaufortain sont touchés également par une activité orageuse très importante.

Enfin près des Pyrénées, entre Tarbes, Saint-Gaudens, Saint-Girons et Muret, des cellules orageuses très actives concernent ces secteurs.

 

A 20 h, le front pluvio-orageux s'étire toujours de l'Occitanie à l'Auvergne-Rhône-Alpes. Les orages les plus violents sont sigalés sur l'Aude, l'Hérault, le Gard, la Drôme, le Vaucluse et l'Ardèche. Au passage de ces orages, les pluies sont intenses.

A 19 h, le principal axe orageux s'étire de la Haute-Garonne à la Haute-Loire jusqu'au nord de l'Isère, avec de fortes intensités de pluies à son passage, de l'ordre de 10 à 30 mm / h.

Mais c'est surtout à l'avant de ce front orageux principal que les orages les plus violents sont signalés, dans l'air le plus chaud et le plus instable. Ainsi, le département de l'Aude et le nord des Pyrénées-Orientales sont balayés par un très violent orage, avec des intensités de pluies approchant les 100 mm /h sur le massif des Corbières ! Cet orage atteint rapidement le littoral entre Leucate et Narbonne-Plage. Toujours à l'avant du front orageux principal, de violents orages éclatent en moyenne vallée du Rhône mais aussi entre Nîmes (2ème violent orage en 24 heures) et Valence. La violence de ces orages s'explique par le virulent vent du Sud qui fait remonter de l'air très instable de Méditerranée qui s'engouffre dans le couloir rhodanien, ce qui donne toute leur force à ces orages.

Enfin, en Provence Côte d'Azur, la situation s'est améliorée, temporairement, puisque c'est cette nuit que l'on attend les orages les plus violents sur ce secteur.

À 18 h, les orages se renforcent encore davantage des Pyrénées au Massif central. Une ligne orageuse s'est formée entre la Haute-Garonne, l'Aveyron, le nord de l'Ardèche jusqu'à la région lyonnaise. Sous cette ligne d'orages, les intensités de pluies atteignent jusqu'à 20 à 40 mm / h.

Ainsi, au cours de la dernière heure, il est tombé 33 mm dans un quartier de Saint-Etienne (42), 26 mm à Mende (48) ou bien 16 mm à Monistrol-sur-Loire (43).

D'autres orages remontent de Méditerranée dans une masse d'air chaud très instable, raison pour laquelle ils se renforcent entre l'est de l'Hérault, le Gard jusqu'en basse et moyenne vallée du Rhône déjà touchées cet après-midi par de forts orages du côté d'Avignon par exemple. Et ce n'est pas terminé.

Ainsi, au cours de la dernière heure, il est tombé 36 mm de pluies à Montauban-sur-Ouvèze (26)

Enfin, de manière plus éparse pour le moment, des cellules orageuses sont signalées sur les Alpes-de-Haute-Provence, du côté de Gap. D'autres cellules orageuses remontent le littoral provençal et azuréen, prémices de l'importante dégradation orageuse prévue cette nuit sur cette région. A Bormes- les-Mimosas, au passage d'une cellule orageuse très active, il est déjà tombé 14 mm de pluies en 1 heure.

A 17 h, un axe orageux s'étire des Pyrénées à l'Auvergne jusqu'aux Alpes. Cet axe orageux ondule, c’est-à-dire qu'il a du mal à progresser, raison pour laquelle les cellules orageuses qui circulent dans un flux de Sud marqué ont du mal à se déplacer vers l'est, ralenties par l'air chaud qui continue de remonter de la Méditerranée aux côtes de la Manche.

En raison de la stationnarité de ces orages, d'importants cumuls de pluies sont observés avec 45 mm de pluies déversés en 1 heure aux Deux Verges (07)  et 15 mm au Puy (43).

D'autres orages, plus dispersés ponctuellement forts, éclatent de la Provence au Vaucluse jusqu'aux Cévennes ardéchoises et sur le nord du Gard et de l'Hérault. Au cours de la dernière heure, il est tombé 26 mm à Colombier Jeune (07) et 15 mm à Malaucène (84).

À 15 h 30, la situation continue à se dégrader avec des orages qui se renforcent davantage entre Tarn, l'Aveyron, le Cantal et la Haute-Loire jusqu'à la Loire entre Roanne et Saint-Etienne. D'autres orages éclatent entre l'est de l'Hérault et la moyenne vallée du Rhône. C'est entre Orange, Avignon (84) et Carpentras (84) que l'activité orageuse est la plus marquée avec d'intenses précipitations et des chutes de grêle signalées.

À 14 h 30, des orages éclataient du Massif-Central à la vallée du Rhône. Ils restaient d'intensité modérée, mais pouvant générer de fortes averses locales. Les départements les plus orageux étaient, à ce moment-là, le nord du Gard, le Vaucluse, l'Ardèche, ainsi que sur l'Aveyron et la Lozère, en zone montagneuse

Ce mercredi à 12 h, l'activité orageuse reprend entre le Languedoc et les Alpes. Ces orages sont pour l'instant dispersés, mais comme ils évoluent dans une masse d'air très instable et chaude, l'activité orageuse se renforcera ces prochaines heures.

A 11 h,  l'instabilité est présente de l'Occitanie jusqu'en Provence et aux Alpes à la Provence Côte d'Azur, tout en restant limitée pour l'instant.

À 10 h, après une nuit exceptionnellement arrosée, les pluies faiblissent sur le Massif central et en Bourgogne, mais de nouveaux orages se forment sur l'Occitanie, notamment sur le Midi-toulousain ainsi que sur l'Hérault. Quelques orages, isolés pour le moment, commencent également à se former en Provence Côte d'Azur.

À 09 h, sur l'ouest du Massif central et le Limousin, c'est l'amélioration après une nuit très fortement pluvieuse. En revanche, une ligne d'orages assez forts balaie le Midi-toulousain. D'autres orages, sous forme de cellules, se forment entre l'Hérault et le Gard. Enfin, quelques orages, très isolés, pour l'instant éclatent également en PACA dans une masse d'air de plus en plus instable.

À 08 h, l'activité pluvio-orageuse faiblit progressivement sur le Massif central. Ce n'est pas le cas sur le nord du Midi-toulousain, avec une ligne d'orage peu mobiles. La région de Toulouse devrait être touchée d’ici à 10 h.

De l'Hérault au Gard, des cellules orageuses sont en train de se développer. Pour l'instant, elles ne présentent pas de caractère aggravant.

De Rhône-Alpes à la Bourgogne-Franche-Comté, les pluies sont pour l'instant faibles, mais l'activité orageuse reprendra cet après-midi sur ces régions.

À 07 h, des pluies continues d'intensité forte se produisent sur le Massif central. Il est tombé depuis hier soir 140 mm d'eau à Saint-Illide (15), 127 mm d'eau à Saint-Privat (19), 125 mm à Mauriac (15), c'est l'équivalent d'1 mois et demi de pluies. Il s'agit de pluies record sur 24 heures sur de nombreuses villes du Cantal et de la Corrèze

En Rhône-Alpes et en Bourgogne en direction du Jura, des pluies parfois orageuse se produisent, moins intenses que celles qui frappent l'Auvergne et qui commencent à faiblir.

À noter que des orages éclatent au nord de Toulouse, ils sont ponctuellement forts.

Mardi

À 20 h 30, la perturbation se maintient toujours des Hauts-de-France au Limousin en passant par l'Auvergne et le Centre-val de Loire où elle occasionne des orages ponctuellement forts. À Tulle (19), il vient de tomber 48 mm de pluies en moins d'1 heure, entraînant des inondations dans la ville. À Villemurlin (45), 25 mm de pluies viennent d'être relevés. Enfin à Maubeuge (59), ce sont 21 mm d'eau qui sont tombés en moins d'1 heure.

À 19 h 30 le front pluvio-orageux s'étire des Pyrénées à la Picardie. C'est entre le Limousin, de nord de l'Auvergne, le Centre val de Loire ainsi que dans la Somme en Picardie qu'il est le plus actif avec des orages ponctuellement forts. Ainsi, à Brinon (18) ainsi qu'à Diou (03), il vient de tomber 35 mm de pluies en 1 heure, 20 mm à Lamotte-Beuvron (41), Cheverny (41) et Eymoutiers (87) 14mm à Trappes (78) et Achères (78) pendant le même laps de temps.

À 18 h 30, un axe orageux s'est constitué du Limousin au Centre- val de Loire et remonte jusqu'au bassin parisien.

De fortes intensités de pluies sont observées au passage des cellules orageuses les plus actives, à Ouzouer-sur-Loire (41) où il est tombé 22 mm d'eau en 1 heure, ou bien Murs (36), 13 mm à Cunlhat (63) et Colounieix (24). L'ouest de Rhône-Alpes et de la Bourgogne sont également touchés par de forts orages, au col de la Loge (42) où il est tombé 28 mm d'eau en 1 heure.

Enfin, de la Bretagne aux Hauts-de-France, l'instabilité est marquée avec le passage de plusieurs cellules orageuses. L'ouest des Côtes-d'Armor a subi de gros orages stationnaires, donnant 30 à 40 mm en l'espace 1 heure en milieu d'après-midi.

À 17 h 30, les orages progressent rapidement vers les régions centrales, du Poitou au Limousin et du val de Loire à l'Auvergne. Des chutes de grêle sont signalées localement. En Bretagne, des orages stationnaires se sont formés, il est tombé 35 mm de pluies à Plusquellec (22) et à Belle-Îsle-en-Terre (22) en moins d'1 heure.

À 16 h 30, les orages se mettent en place dans l'ouest, entre l'Aquitaine et la Touraine jusqu'au sud du Perche et au centre de la Bretagne. À l'avant du front orageux principal, d'autres cellules orageuses se développent sur l'Auvergne. En raison de la chaleur accumulée et de l'instabilité de l'air ambiant, tous les ingrédients sont réunis pour que ces orages se renforcent très rapidement.

À Bordeaux, il vient de tomber 20 mm de pluies en 20 minutes au passage d'une cellule orageuse très active.

À 15 h 30, l'activité orageuse a presque totalement disparu en Languedoc. Mais dans l'ouest, dans une ambiance qui devient lourde et instable, des cellules orageuses commencent à se former sur l'Aquitaine jusqu'en Touraine.

À 14 h 30, l'alerte rouge est levée sur le Gard. Au cours des trois dernières heures, de fortes pluies ont touché la région de Nîmes avant de faiblir en se dirigeant vers celle d'Avignon. La station de Nîmes-Courbessac a ainsi relevé 121 mm entre 9 h et 14 h. Après une accalmie, une nouvelle période orageuse va débuter en fin d'après-midi puis soirée, pour s'étendre de l'Occitanie à la région Centre.

À  13 h 30, l'orage se situe au niveau de la commune de Beaucaire et se dirige en direction d'Avignon qui devrait être concerné d’ici à 14 h / 14 h 15. 

À 12 h 30, l'observation des radars de précipitations et l'analyse des modèles les plus récents font craindre que l'épisode de pluies diluviennes actuelles ne s'étend rapidement en direction de la région entre Avignon et le nord d'Arles. La probabilité de développement de cumuls entre 80 et 150 mm entre 13 h 30 et 15 h 30 est assez élevée. 

Outre la surveillance de la situation de la période critique actuelle, avec de très fortes crues sur près de 10 communes du Gard, l'évolution vers l'ouest du Vaucluse nécessite une vig

L'actualité météo

Articles les plus lus