Actualités Météo
Bilan météo juin 2021 : chaud et très orageux

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Le mois de juin 2021 aura été très capricieux avec un temps souvent instable se caractérisant par de fréquentes averses et des orages violents, accompagnés de pluie intense, localement de grêle et de fortes rafales de vent. Malgré ces intempéries et un ressenti souvent maussade, ce mois de juin arrive en 5ème position des mois de juin les plus chauds depuis 1900 !

Bilan météo juin 2021 : chaud et très orageux

En dépit de quelques jours de temps frais en fin de mois, la plus grande partie de ce mois de juin 2021 a connu des températures élevées avec un excédent de température proche de 2°C en moyenne sur la France. L'excédent de températures a été particulièrement important dans l'est et le nord-est du pays, dépassant 3°C en Alsace alors que la Bretagne était moins concernée par les remontées d'air chaud avec un excédent de 0,5°C seulement.

Jusqu'à 38°C à la mi-juin en Roussillon

Une alerte jaune pour le risque important de canicule concerne le Languedoc-Roussillon et la vallée du Rhône pendant quelques jours à la mi-juin. Cette vague de forte chaleur concerne plus particulièrement les Pyrénées-orientales et l'Aude avec plusieurs jours consécutifs où les températures dépassent 35°C à l'ombre pendant la journée et ne s'abaissent pas sous la barre des 20°C la nuit. On observe jusqu'à 37,2°C à Durban-Corbières (11), 37,3°C à Perpignan (66), 37,9°C à Narbonne (11) et 38,2°C au Boulou (66).

Des précipitations abondantes avec quelques records mensuels battus

Avec la prédominance d'un régime de sud à sud-ouest chaud et instable, plusieurs fortes dégradations pluvio-orageuses ont balayé la France, à l'exception des régions les plus au sud-est. Sur l'ensemble du mois, l'excédent pluviométrique atteint 45% sur la France ce qui placerait ce mois comme le 8ème mois de juin le plus arrosé depuis 1959.

L'excédent pluviométrique a été important sur les régions de l'ouest et du nord-ouest ainsi qu'en Auvergne et sur le sud de la Bourgogne. Des records mensuels de précipitations ont été battus dans certaines villes comme Paray-le-Monial (71) avec 189 mm, Tours (37) avec 154 mm, Gonneville (50) avec 151 mm, Vélizy-villacoublay (78) avec 137 mm et Rennes (35) avec 134 mm. A l'inverse, les régions méditerranéennes sont restées à l'écart des fortes pluies à caractère orageux. Le déficit pluviométrique est particulièrement important entre la région PACA et la Corse : 1 mm à Six-Fours (83) et Istres (13), 2 mm à Ajaccio (2A) et Noce (06), 3 mm à Bastia (2B).

Des orages violents entraînant coulées de boue et inondations

Ce mois de juin a connu à plusieurs reprises des phénomènes météorologiques violents au passage d'orages très actifs. La confrontation entre l'air chaud remontant d'Espagne et d' Afrique du Nord et les arrivées d'air plus frais venus de l'Atlantique ont provoqué de fortes dégradations pluvio-orageuses.

Des orages violents se sont produits à plusieurs reprises :

- le 2 juin, des pluies diluviennes touchent le pays de Caux, notamment le secteur de Doudeville avec  jusqu'à 80 mm en 2 heures soit l'équivalent de plus d'un mois de pluie. Il s'ensuit coulées de boue et inondations.

- entre le 2 et le 4 juin plusieurs violents orages touchent l'Ile-de-France et notamment le nord-ouest de la Seine-et-Marne où certains villages sont envahies par les eaux et la boue (Gressy, Longperrier...)

- le 10 juin, c'est la région de Nantua qui est touché par des pluies très intenses avec jusqu'à 100 millimètres de pluie. Plusieurs quartiers de la ville sont inondés.

- le 17 juin de violents orages touchent le Midi-Toulousain et le Tarn avec des rafales de vent dépassant parfois les 100 km/h.

- le 19 juin, le temps est très instable et orageux, une tornade concerne le village de Saint-Nicolas de Bourgueil près de Saumur (37) avec d'importants dégâts dont le clocher de l'église détruit. Des orages très pluvieux concernent aussi le sud et l'est du Bassin parisien avec des inondations dans les secteurs de Meaux (77) et de Reims (51) où de très violentes rafales de vent sont observées sous l'orage (137 km/h sur l'aérodrome de Meaux-Esbly).

- le 21 juin, un violent orage de grêle touche le secteur de Mazamet dans le Tarn avec de gros dégâts sur la végétation. La ville de Beauvais se trouve également touchée en soirée par un très violent orage avec des pluies diluviennes. La Thérain, petite rivière aux allures tranquilles se transforme en torrent de boue et faisant une jeune victime.

- le 23 juin c'est Lyon qui est touché par un orage très pluvieux dans le centre-ville avec de la grêle.

- le 29 juin, un terrible orage de grêle sème le chaos à Plombières-les-Bains dans les Vosges (88) avec par endroits près d'un mètre de grêlons.

Au final ce mois de juin 2021 a bien été très orageux puisqu'il arrive en deuxième position des mois de juin les plus foudroyés depuis 30 ans, après le mois de juin 1993, selon Météorage.

À lire aussi

Mois de juin : était-il vraiment maussade ?

Chaleur : y-a-t-il un risque de canicule en France pour Juillet ?

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 22 août

L'actualité météo

Articles les plus lus