Actualités Météo
Juin : des épisodes de chaleur de plus en plus fréquents

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

La vague de chaleur qui va concerner la France au cours de prochains jours n'a rien d'exceptionnel par sa durée et son intensité mais en regardant de plus près dans les données climatologiques de ces dernières décennies, on observe une nette augmentation des jours de fortes chaleurs.

Crédit : La Chaîne Météo

Le mois de juin marque le début de l'été météorologique (juin-juillet-août) et l'on y observe souvent les premiers épisodes de forte chaleur voire les premiers épisodes de canicule comme ce fut le cas par exemple au cours des mois de juin 2003, 2017 et 2019.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Juin 2003 : le mois de juin le plus chaud jamais enregistré

Si l'on se souvient surtout de la canicule exceptionnelle du mois d'août 2003, il ne faut pas oublier l'épisode durable de forte chaleur qui touche surtout la moitié sud du pays. Les températures atteignent 38°C à Lyon et Toulouse et localement 40°C à Gignac dans le Gard (30). A Lyon, on ne compte par moins de 23 jours de forte chaleur dans le mois.

Juin 2019 : record absolu de chaleur battu avec 46°C !

La canicule de la fin du mois de juin 2019 a été d'une intensité exceptionnelle. Le jeudi 25 juillet est le jour le plus chaud que la France a connu avec un indicateur thermique national de 29,4°C, ex aequo avec le 5 août 2003. Le record national de chaleur est battu le 28 juin 2019 avec 46°C à Venérargues dans le département de l'Hérault ! 

Des épisodes de fortes chaleurs en nette augmentation depuis les années 2000

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Si l'on s'intéresse aux données climatologiques des 40 dernières années, on observe une nette augmentation de la fréquence des jours de forte chaleur (températures maximales supérieures à 30°C) au cours des deux dernières décennies. A Paris, alors que le nombre de jours de forte chaleur en juin était en moyenne de 11 jours dans la décennie 1981-1990, il est passé à une moyenne de 29 jours au cours de la décennie 2001-2010 et 28 jours pour la décennie 2011-2020. Même constat sur des villes comme Lyon ou Toulouse. Pour cette dernière, on est passé de 38 jours de fortes chaleur au cours de la décennie 1980-1990 à 71 jours de fortes chaleurs dans la décennie 2011-2020.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Cette tendance au réchauffement devrait se poursuivre inexorablement au cours des prochaines décennies, selon les courbes d'évolution des températures en France modélisées par le GIEC. Ainsi, le mois de juin des années 2040 ou 2050 est bien parti pour ressembler à un mois de juillet des années 1980. La durée de la saison estivale va s'allonger ce qui ne sera sans doute pas pour déplaire aux vacanciers en recherche de soleil et de chaleur.

À lire aussi

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 25 juillet

Météo semaine prochaine : forte chaleur avant les orages

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 25 juillet

L'actualité météo

Articles les plus lus