Actualités Météo
Tempête Alex : un phénomène hors norme !

Par Gilles MATRICON, météorologue

La tempête Alex s'est formée au large de la Bretagne jeudi soir. Elle vient de s'évacuer vers l'Allemagne ce dimanche. Si cette tempête est née en quelques heures seulement près des côtes finistériennes jeudi, elle a eu beaucoup de mal à progresser ensuite ! Ce lent déplacement explique pourquoi la tempête Alex a provoqué autant de phénomènes intenses sur autant de régions sur une durée si longue (4 jours), sous la forme de vents violents et de pluies abondantes dans l'ouest, voire exceptionnelles sur le sud-est du pays. Retour sur les principaux records mesurés depuis jeudi.

Tempête Alex : un phénomène hors norme !

La tempête Alex est née au large de la Bretagne jeudi soir. Sa pression s'est abaissée de 30 hPa en quelques heures, passant de 1000 hPa à 970 hPa entre 15 et 20 heures. Elle s'est donc accompagnée d'un creusement explosif. Or, pour qualifier une tempête de bombe météorologique, il faut une chute de pression de 24 hectopascals en 24 heures en son centre, ce qui a bien évidemment été le cas avec la tempête Alex.

Cette tempête a affecté de nombreux pays européens et la France en particulier, surtout la Bretagne et la Provence Côte d'Azur.

Vents records

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un record absolu de vent a été enregistré dans le Morbihan avec 186 km/h à Belle-île, c'est la 6ème valeur de vent la plus élevée relevée en Bretagne depuis 1987. A Cholet (49), le vent a soufflé à 129 km/h, c'est un record absolu de vent à cette station.

Puis, dans la nuit de vendredi à samedi, les vents les plus forts se sont produits sous les orages dans les Alpes-Maritimes et le Var : à Levens (06), le vent a atteint 162 km/h, record mensuel de vent pour les Alpes-Maritimes.

Dans la nuit de samedi à dimanche, c'est au tour des régions Centre-Val de Loire, Bourgogne et Alsace d'avoir subi le passage de la tempête Alex.

Ce coup de vent d'une durée d'à peine 1 heure a néanmoins provoqué la chute de quelques arbres, d'autant plus facilement qu'ils sont encore feuillus à cette époque de l'année et offrent une moins bonne résistance au vent, ce qui les rend plus vulnérables aux fortes rafales.

 

Pluies records

Ce sont à nouveau la Bretagne, le Var et les Alpes-Maritimes qui ont subi les pluies les plus importantes précipitations au passage de la tempête Alex. En Bretagne, à Saint-Brieuc (22), il est tombé 54,3mm de pluies samedi, nouveau record quotidien de pluie battant l'ancien record de 53,2mm datant du... 1er octobre dernier ! Ces 3 derniers jours, le cumul s'établit à 150mm, toujours à Saint-Brieuc. Il s'agit également d'un record de pluies sur 3 jours pour les Côtes-d'Armor.

Pour les Alpes-Maritimes, il est  tombé vendredi 500,2mm à Saint-Martin Vésubie, c'est un record absolu de pluies en 24 heures pour ce département.

Dans l'est du Var, il est tombé 570 mm de pluies à Mons : il s'agirait là aussi d'un record absolu de pluies en 24 heures pour ce département (mais cette valeur doit encore être homologuée). A titre de comparaison, les 570mm de pluies tombés en 24 heures à Mons correspondent à une année de pluies sur Paris ou Clermont-Ferrand.

Parallèlement à ces pluies intenses survenues en quelques heures, un épisode durable de pluies, toujours lié à la tempête Alex, se produit depuis jeudi soir dans le Sud-ouest.

Nombreux dégâts, nombreuses victimes

Dans les Alpes-Maritimes, les cours d'eau ont subi une crue éclair, passant de paisibles filets d'eau en redoutables torrents et provoquant des inondations catastrophiques en emportant tout sur leur passage.

Des routes, ponts mais également de nombreuses habitations ont été emportés par les flots. 18 personnes sont portées disparus dans les Alpes-Maritimes.

Neige précoce record dans les Pyrénées

Dans les Pyrénées, c'est la neige qui a surpris avec des hauteurs remarquable au Pas-de-la-Case en Andorre avec 30 cm de neige fraîche, une hauteur que l'on retrouve normalement au début du mois de décembre !

À lire aussi

Tempêtes : comment sont-elles nommées ?

L'actualité météo

Articles les plus lus