Actualités Météo
Forte dégradation pluvio-orageuse : suivi et 1er bilan

Par Pascal SCAVINER, météorologue

De fortes pluies et des orages ponctuellement violents se sont produits ces dernières 24 heures dans le sud de la France, et notamment sur le Languedoc, ce qui a faire réagir quelques cours d’eau, comme la Vidourle. Ce matin, la situation s'améliore rapidement. La perturbation s'est décalée sur la Côte d'Azur où de fortes averses se poursuivent encore quelques heures.

Crédit : La Chaîne Météo

Ce mardi à 10h00, c'est l'amélioration en Languedoc après une nuit très agitée. Après avoir balayé rapidement la Provence en ce début de matinée, la perturbation se maintient encore 1 à 2 heures sur la Côte d'Azur. De brèves lignes de fortes averses ponctuellement orageuses remontent de Corse et concernent les Alpes-Maritimes jusqu'à 11 heures. Entre Nice et Cannes, quelques impacts de foudre ont été observés le long du littoral, sans aucun caractère aggravant.

A 08h30, la perturbation responsable hier et la nuit dernière des fortes précipitations des Pyrénées au Massif central au Languedoc se décale à l'est du Rhône et atteint la Provence Côte d'Azur. Elle faiblit nettement, apportant néanmoins quelques fortes averses ponctuellement orageuses, surtout sur le Var.

Ces dernières 24 heures, il est tombé 50mm de pluies à Nîmes (30), 44mm à Muret (31) et 40 mm à Bézier (34), équivalent à 2 à 3 semaines de précipitations.

 

Lundi à  21h, de fortes averses de grêle ont touché la région des Corbières dans l'Aude. Les orages touchent désormais le sud de l'Hérault avant de remonter lentement vers le nord puis ensuite sur le Gard. C'est le début de la période critique qui a conduit nos services a placé ces deux dernièrs départements en alerte orange.

A 20h05, les orages sont beaucoup moins nombreux en Normandie et se limitent désormais entre la Seine Maritime et l'Eure. Les averses sont localement assez fortes. A l'opposé, les violents orages de grêle  sur l'ouest de l'Aude se sont décalés sur l'est du département. Des grêlons de près de 5 cm ont été signalés engendrant des dégâts sur les cultures. Les orages commencent à remonter sur le sud de l'Hérault.

A 18h55, l'activité électrique reste importante sur la Normandie avec des averses localisées parfois fortes  au nord de la région. A l'opposé, elle a décliné sur le massif central mais reste très forte sur l'ouest de l'Aude avec de violents impacts de foudre et orages. Les intensités horaires pour les plus importantes sont de 10 à 15mm/h avec parfois des cumuls jusqu'à 30 à 40 mm comme à VilleFranche-De-Rouergue et Pradinas(12).

A 18h, de violents orages traversent l'ouest de l'Aude et remontent vers l'Hérault L'activité orageuse est toujours soutenue en direction du massif central puis de la Sarthe à la Normandie mais avec des précipitations assez faibles dans l'ensemble. Il est d'ailleurs davantage à craindre sur ces dernières régions une forte activité électrique que de fortes pluies sur une partie d'un département. Sur l'île de France, les premiers orages s'observent dans les Yvelines.

A 17h35, dans une dégradation orageuse s'étendant désormais à 20% du pays, les cellules orageuses et les plus fortes précipitations s'observent au nord de la région Occitanie. Des phénomènes tourbillonnaires sont suspectés.

A 17h, si les orages sont devenus nombreux entre le nord-ouest, le massif central et les Pyrénées les précipitations restent dans l’ensemble assez faibles à modérées sauf quelques fortes précipitations en Occitanie sur la région toulousaine. Dans un contexte très instable, propice également à des averses de grêle, une tornade a été observée près de Castelsarrasin (Tarn-et Garonne) en début d’après-midi.

L'actualité météo

Articles les plus lus