Actualités Météo
Bilan météo de mars 2020 : humide et doux puis frais et sec

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Le mois de mars a été très contrasté avec un début de mois très arrosé avant l'installation de conditions anticycloniques apportant un temps très ensoleillé sur une large moitié nord avec de fréquentes gelées matinales mais une relative douceur les après-midis.

Bilan météo de mars 2020 : humide et doux puis frais et sec

Ce mois de mars a été légèrement plus doux que la normale avec un excédent de température de 0,6°C par rapport à la normale 1981-2010. Les précipitations ont été excédentaires de 10% mais très contrastées avec un début de mois très arrosé suivi d'un temps durablement sec en seconde quinzaine. Enfin l'ensoleillement est excédentaire de 9% mais là aussi le contraste est important entre une première quinzaine très nuageuse et une seconde quinzaine beaucoup plus ensoleillée en lien avec les conditions anticycloniques.

Bilans Climatiques
Crédit : La Chaîne Météo

Records de vent et de pluie en première décade

La première décade de mars a été très perturbée avec de fréquents passages pluvieux et plusieurs épisodes de vent violent. On retiendra les tempêtes Karine et Myriam les 2 et 3 mars qui ont balayé la partie sud de la France avec des records de vent observés des plaines du sud-ouest à la Méditerranée. On enregistre 127 km/h à Pau le 3 mars et jusqu'à 182 km/h sur le nord de la Corse au passage de la tempête Karine le 2 mars.

Concernant les précipitations, elles ont particulièrement copieuses dans l'ouest avec 107 millimètres observés à Nantes soit plus d'un mois et demi de pluie enregistrés eu 1er au 10 mars. A Paris, avec 53 mm en dix jours, il est tombé l'équivalent d'un peu plus d'un mois de pluie (moyenne de mars 47 mm).

Pic de douceur à la mi mars

Une masse d'air très douce envahit la France à la mi mars avec un pic de douceur enregistré le 19. Les premiers 20°C à l'ombre sont observés dans plusieurs villes du nord de la France comme à Paris où l'on enregistre 20,9°C. Ce premier 20°C intervient précocement puisque la date moyenne du 1er 20°C à Paris correspond au 3 avril. Plus au sud, les températures atteignent 21,7°C à Lyon, 22,6°C à Clermont-Ferrand et 23,8°C à Brive. Ce sont valeurs dignes d'un début de mois de juin !

Retour de conditions hivernales en fin de mois

Un anticyclone sur le nord de l'Atlantique a engendrer un flux de nord à nord-est apportant de l'air d'origine polaire sur le pays. La bise de nord-est est soutenue et renforce la sensation de froid. Les températures chutent avec des gelées jusqu'à -7°C dans le nord-est. Le 26 mars, un coup de froid s'abat sur les régions du sud-est avec -6°C en Provence et des chutes de neige parfois jusqu'en plaine dans les secteurs d'Aix-en-Provence et de Caracassonne avec un léger tapis blanc. Une couche de neige de 15 à 20 cm concerne les reliefs des Corbières dès 500 m d'altitude.

Au final, ce mois de mars est le 10ème mois consécutif où les températures sont supérieures à la normale. Il faut remonter au mois de mai 2019 pour retrouver un mois déficitaire côté température (-1,2°C). Sur les 12 dernières mois (avril 2019-mars 2020), l'excédent de température sur la France a été en moyenne de 1,3°C, ce qui atteste bien du réchauffement climatique que nous subissons actuellement.

À lire aussi

Climat d'avril : les premières chaleurs

COVID-19 : voici pourquoi la météo de l'été pourrait nous aider

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 5 juillet

L'actualité météo

Articles les plus lus