Actualités Météo
Floride : des grêlons gros comme des balles de golf

Par La Chaîne Météo

Un violent orage de grêle a éclaté ce mercredi 27 mars au centre de la Floride : des grêlons gros comme des balles de golf ont dévasté des dizaines de voitures dans le comté de Brevard, sur les villes de Cocoa, Trenton et Port Carnaveral.

Floride : des grêlons gros comme des balles de golf

Actuellement en pleine saison des orages (de mars à juin), la Floride est fréquemment concernée par un temps instable à cette époque de l'année. De mars à juin, et particulièrement en avril-mai, l’air chaud et humide génère des conditions explosives en après-midi et en soirée. Les sirènes d’alerte aux orages et tornades sont déclenchées quasi-quotidiennement à cette époque. En mer, c’est aussi la saison des trombes marines, des tornades sur l’eau.

Or, ce mercredi, en raison de la présence d'air froid en altitude, le violent orage qui a généré la grêle a éclaté en début de matinée. La situation est peu courante, car même si les orages sont fréquents, ils génèrent rarement de la grêle en Floride, surtout sur la côte du centre de l'état. Les plus violents orages se déclenchent en effet le plus souvent au nord de l'état, dans la zone proche de la "Tornado Alley".

Climat : quand partir en Floride ?

Surtout pas au printemps ! La meilleure période météo est décembre-janvier avec des conditions calmes et des touristes peu nombreux. En mars, c'est le début de la saison des orages et les conditions peuvent être correctes en début de mois. Attention par contre à l'afflux touristique massif du "Sping Break", les vacances de printemps des étudiants américains. De juin à septembre, les conditions météo sont difficilement supportables, même pour la population locale, chacun reste chez soi dans son logement climatisé. Les températures varient de 30 à 38°C à Miami, mais c’est l’humidité qui rend l’atmosphère insupportable : jusqu’à 90% d’humidité dans l’air ! Assez pour provoquer un malaise chez les plus sensibles. L’activité des moustiques, surtout en juin, rend toute sortie en extérieur très désagréable.    

Les plus gros grêlons jamais observés

Le diamètre des grêlons varie  en général de 5 à 50 mm. Mais le plus gros officiellement observé mesurait 20 cm de diamètre (la taille d’un melon) et pesait près de 900 g, lors d’un orage dans le Dakota du sud en juillet 2010 ! Le record du plus lourd grêlon est quant à lui de 1,02 kg, relevé lors d’un orage supercellulaire au Bangladesh, en avril 1986.

À lire aussi

Formation de la grêle

Iran : des crues torrentielles meurtrières

L'actualité météo

Articles les plus lus